Bitcoin

Le nom de domaine Bitcoin.org a soufflé sa 10ème bougie

10ème anniversaire

Il y a dix ans, le nom de domaine Bitcoin.org était enre­gis­tré par les pre­miers déve­lop­peurs à l’o­ri­gine du pro­jet, Sato­shi Naka­mo­to et Mart­ti Malmi.

Un article publié sur le site Bitcoin.org célèbre l’en­re­gis­tre­ment de ce nom de domaine, qui accueille désor­mais plu­sieurs mil­lions de visi­teurs par mois. Il avait été réser­vé en août 2008, quelques semaines avant la publi­ca­tion, le 31 octobre, du « White paper » de la pre­mière crypto-monnaie.

Bitcoin.org, l’héritage de Satoshi Nakamoto

Satoshi NakamotoAlors que l’i­den­ti­té du créa­teur pseu­do­nyme du Bit­coin reste un mys­tère, Sato­shi Naka­mo­to a déci­dé de mettre en place un modèle décen­tra­li­sé pour gérer ce site internet.

Afin d’empêcher qu’un pou­voir cen­tra­li­sé ne prenne son contrôle, le fon­da­teur du réseau a choi­si d’é­lar­gir la pro­prié­té du site à des indi­vi­dus ne fai­sant pas par­tie de l’é­quipe des déve­lop­peurs du Bit­coin. Avec un objec­tif simple : pré­sen­ter de manière claire le fonc­tion­ne­ment de cette mon­naie numé­rique nova­trice et encou­ra­ger son adoption.

Le code source de Bitcoin.org est « open-source », tan­dis que les pri­vi­leges de publi­ca­tion sont répar­tis entre les mains de ses co-déten­teurs. Toutes les acti­vi­tés liées à ce site web sont ados­sées à des pro­cé­dures de « pull requests » publiques. La ges­tion de Bitcoin.org prend ain­si la forme d’un pro­jet com­mu­nau­taire, ani­mé par des mil­liers de contri­bu­teurs répar­tis à tra­vers le globe.

Bitcoin.org

Ain­si, sur Github, 4 400 « com­mits » éma­nant de 245 contri­bu­teurs ont été enre­gis­trés pour Bitcoin.org. Et plus de 1000 volon­taires ont per­mis d’as­su­rer la tra­duc­tion du site, qui est dis­po­nible dans 27 langues différentes.

La controverse SegWit2x

Segwit2xBitcoin.org avait fait par­tie des nom­breux oppo­sants au fork SegWit2X – une mise à jour sou­te­nue par plu­sieurs socié­tés, qui esti­maient qu’il s’a­gis­sait de la meilleure réponse à appor­ter à la flam­bée des frais et des délais de tran­sac­tion qui était alors consta­tée sur le réseau Bitcoin.

Le site avait dénon­cé publi­que­ment les entre­prises qui sou­te­naient ce fork, en appe­lant les inter­nautes à ne pas faire appel à elles pour sto­cker leurs BTCs :

« Les signa­taires de cet accord croient, à tort, que la mon­naie créée en adop­tant ce hard fork contro­ver­sé fini­ra par deve­nir le Bit­coin », pou­vait-on lire dans leur tri­bune. « Ain­si, nous recom­man­dons de ne pas sto­cker des BTCs sur des ser­vices comme Coin­base, Bit­pay ou Xapo ».

Depuis, Bitcoin.org a été impli­qué dans d’autres empoi­gnades, comme par exemple une pro­po­si­tion visant à mettre sur la touche le déve­lop­peur Cobra – cer­tains s’in­quié­taient qu’il ne se serve du site pour pro­mou­voir le Bit­coin Cash.

Réfé­rence : CCN

Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x