Crypto-monnaies

La « Crypto Rich List » : Qui sont les plus grosses fortunes du monde en crypto-monnaies ?

richesse

Après la « Forbes 400 list », le quo­ti­dien amé­ri­cain a vou­lu embras­ser l’air du temps, et a mis en ligne hier une liste des plus grandes for­tunes du monde en cryp­to-mon­naies.

19 « crypto-fortunes »

Richesse BitcoinSi les cryp­to-mon­naies sup­posent des appli­ca­tions qui pour­ront pro­fon­dé­ment bou­le­ver­ser nos socié­tés dans les années à venir, on peut pen­ser qu’une part impor­tante des déten­teurs d’ac­tifs numé­riques cherchent avant tout – et c’est légi­time – à accroître leur patri­moine.

Et l’argent attise les curio­si­tés. Il suf­fit d’ef­fec­tuer une simple recherche « Vita­lik Bute­rin » sur Google France pour consta­ter que de nom­breux inter­nautes aime­raient connaître la richesse du co-fon­da­teur d’E­the­reum :

Recherches Google Vitalik Buterin

Afin de les aider à trou­ver des réponses à ces ques­tions, le maga­zine Forbes pro­pose désor­mais une liste des prin­ci­pales « cryp­to-for­tunes », com­po­sée de 19 indi­vi­dus :

Millionnaires en crypto-monnaies

Les rédac­teurs de l’ar­ticle pré­cisent tou­te­fois qu”  »il s’a­git d’une qua­si-cer­ti­tude : nous avons “oublié” des indi­vi­dus, et nos esti­ma­tions sont peut-être loin de la véri­té. Mais c’é­tait aus­si le cas lorsque nous avions lan­cé, en 1982, la pre­mière “Forbes 400 list” des amé­ri­cains les plus riches. À cette époque, de nom­breuses per­sonnes nous disaient que nous ne pou­vions pas – ou que nous devrions pas – la publier. »

En effet, on peut vrai­sem­bla­ble­ment pen­ser que l’on ignore l’i­den­ti­té de nom­breuses « cryp­to-whales » –  qui n’oc­cu­pe­raient pas de rôle public dans l’é­co­sys­tème, et qui auraient tout sim­ple­ment déci­dé de res­ter ano­nymes.

Un ticket d’entrée à 350 millions de dollars

Récompense BitcoinAfin de pou­voir pré­tendre à une place dans cette « Cryp­to Rich List », une for­tune d’au moins 350 mil­lions de dol­lars est néces­saire – soit envi­ron 43 000 Bit­coins.

On y retrouve Chris Lar­sen et Brad Gar­lin­ghouse de la socié­té Ripple – deux mil­lion­naires qui ne doivent vrai­sem­bla­ble­ment pas ren­con­trer de dif­fi­cul­tés pour bou­cler leurs fins de mois.

C’est sans doute aus­si le cas de Brian Arm­strong, le CEO de Coin­base, mais éga­le­ment des jumeaux Wink­le­voss, qui détien­draient à eux deux envi­ron 120 000 BTC – soit un peu moins d’un mil­liard de dol­lars.

Sont aus­si pré­sents Charles Hos­kin­son et Dan Lari­mer, res­pec­ti­ve­ment fon­da­teurs de Car­da­no et d’EOS, ain­si que l’in­ves­tis­seur Mike Novo­gratz. Celui-ci s’est décla­ré à de nom­breuses reprises – et c’est assez logique – très opti­miste pour le Bit­coin : il avait indi­qué fin novembre 2017 qu’il voyait le prix l’ac­tif numé­rique atteindre les 40 000 dol­lars d’i­ci à la fin de l’an­née 2018.

On cite­ra éga­le­ment deux entre­pre­neurs asia­tiques, tous deux à la tête d’une pla­te­forme d’é­change : Song Chi-Hyung, du site sud-coréen Upbit, ain­si que Chang­peng Zhao, le CEO de Binance.

Le maga­zine Forbes s’est éga­le­ment inté­res­sé à l’âge moyen de ces « cryp­to-mil­lion­naires » :

Statistiques liées aux riches détenteurs de crypto-monnaies

Et l’on constate un véri­table fos­sé entre ceux qui se sont enri­chis grâce aux cryp­to-mon­naies et les autres. Les pre­miers sont âgés, en moyenne, de seule­ment 42 ans, tan­dis que les seconds – qui font par­tie de la « Forbes 400 list » des amé­ri­cains les plus riches – ont en moyenne 67 ans.

Réfé­rences : News.bitcoin, Forbes

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
enned Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
enned
Invité
enned

Triste de voir qu’il n’y a que des hommes blancs




[wpcrypto_list]