Bitcoin

Les « Bitcoin Whales » auraient profité du crash du BTC pour renforcer leurs positions

Saut d'une baleine

Le Bit­coin a connu une for­mi­dable année 2017, en pas­sant de moins de 1000 dol­lars au début du mois de jan­vier, à près de 20 000 dol­lars à la mi-décembre. Depuis, il tra­verse une ten­dance bais­sière – une ten­dance qui l’a fait chu­ter le 5 février der­nier jusqu’à près de 6000 dol­lars, enre­gis­trant ain­si une baisse de près de 70% depuis son record his­to­rique.

Mais pas de quoi inquié­ter les prin­ci­paux déten­teurs de BTC, qui en auraient pro­fi­té pour ren­for­cer leurs posi­tions.

Les « Bitcoin Whales » s’appuient sur la volatilité de l’actif pour accumuler davantage de BTC

Récompense BitcoinOn le sait depuis bien long­temps : le Bit­coin est un actif extrê­me­ment vola­til, et il n’est pas rare de le voir gagner ou perdre plus de 10% de sa valeur en l’espace d’une jour­née. Mais si les hausses du cours de la cryp­to-mon­naie font la joie des inves­tis­seurs, ses baisses peuvent éga­le­ment pro­fi­ter à cer­tains d’entre eux.

Com­ment ? Tout sim­ple­ment en ven­dant une par­tie de leurs Bit­coins… pour ten­ter de pro­fi­ter, dans les jours ou les semaines qui suivent, d’un prix bien plus faible, afin d’en rache­ter une plus grande quan­ti­té.

Et c’est la stra­té­gie qui aurait été employée par cer­taines « Bit­coin Whales » – ces indi­vi­dus qui détiennent de très grandes quan­ti­tés de BTC, et dont les déci­sions pour­raient avoir une influence signi­fi­ca­tive sur le cours de la mon­naie numé­rique.

La principale adresse BTC a commencé à accumuler des Bitcoins en 2016

La dis­tri­bu­tion des Bit­coins est loin d’être homo­gène : une petite por­tion des adresses concentrent une grande par­tie des BTC en cir­cu­la­tion.

On peut ain­si consta­ter le poids consi­dé­rable des 100 pre­mières adresses :

Distribution des Bitcoins en circulation

On peut éga­le­ment s’intéresser à l’adresse qui héberge le plus grand nombre de Bit­coins, avec plus de 167 000 BTC à son actif lors de la rédac­tion de cet article – soit près de 1% de l’offre en cir­cu­la­tion.

Et il ne s’agit pour­tant vrai­sem­bla­ble­ment pas de la pro­prié­té d’un « ear­ly-adop­ter», qui aurait accu­mu­lé des coins lorsque ceux-ci ne s’échangeaient qu’à quelques cen­times de dol­lars. Ce wal­let avait com­men­cé à amas­ser des Bit­coins en février 2016, lorsque le cours de l’actif s’élevait déjà à plus de 400 dol­lars.

Alors que son pro­prié­taire avait com­men­cé par un pre­mier trans­fert de seule­ment 0,0999 BTC, ce por­te­feuille détient désor­mais l’équivalent de plus de 1,4 mil­liard de dol­lars, grâce à des appro­vi­sion­ne­ment régu­liers.

Cet inves­tis­seur n’a tou­te­fois pas su pré­dire la chute récente du cours de la cryp­to-mon­naie : les 30 et 31 décembre, il ajou­tait 60 000 Bit­coins au por­te­feuille, lorsque l’actif valait envi­ron 13 000 dol­lars – avant de revendre 7000 Bit­coins le 1er février (à envi­ron 9800 dol­lars pièce), puis 5000 Bit­coins le 6 février (à envi­ron 6500 dol­lars l’unité).

Le wallet d'une "whale" Bitcoin
Une action coordonnée de la part des Whales ?

Mais d’autres « whales » semble avoir fait preuve d’une bien meilleure intui­tion. Elles ont déci­dé de revendre une par­tie de leurs BTC à la fin de l’année 2017, pour pou­voir rache­ter des coins quelques semaines plus tard, à des prix net­te­ment plus avan­ta­geux.

On sait d’ailleurs que de nom­breux « bit­coi­ners » traquent les moindres faits et gestes de ces adresses. Ils ont ain­si pu consta­ter, le 12 novembre 2017 – alors que le prix du Bit­coin s’élevait à envi­ron 6300 dol­lars – que 25 000 Bit­coins avaient été envoyés à la pla­te­forme d’échange Bit­fi­nex.

La dis­tri­bu­tion de l’offre de Bit­coins consti­tue, depuis déjà un cer­tain temps, un sujet contro­ver­sé. Pour cer­tains obser­va­teurs, 1000 indi­vi­dus se par­ta­ge­raient 40% de l’offre. Ils pensent d’ailleurs que ces « whales » entre­tien­draient des liens étroits entre elles, et n’hésiteraient pas à unir leurs forces pour mani­pu­ler le mar­ché.

Kyle Sama­ni, asso­cié direc­teur de la socié­té Mul­ti­coin Capi­tal, croit à cette théo­rie :

« Je pense qu’il y a quelques cen­taines d’individus – Ils peuvent pro­ba­ble­ment tous s’appeler, et ils l’ont pro­ba­ble­ment déjà fait »

La répartition de l’offre de Bitcoins, une question complexe

Un inves­tis­seur en cryp­to-mon­naies, Bam­bou Club, avait publié en sep­tembre der­nier un article qui venait mettre à mal la théo­rie selon laquelle 1000 per­sonnes pos­sé­de­raient 40% des Bit­coins en cir­cu­la­tion.

Il estime qu’elle s’appuie sur des bases biai­sées, dans la mesure où celles-ci n’opèrent pas de dis­tinc­tion entre un pro­prié­taire, un por­te­feuille et une adresse. « Il ne s’agit pas néces­sai­re­ment d’un ratio 1:1:1″, explique l’investisseur.

« Autre­ment dit, il n’est pas vrai, par défi­ni­tion, qu’une per­sonne va néces­sai­re­ment déte­nir un seul wal­let, qui ne va uti­li­ser qu’une seule adresse Bit­coin», ajoute-t-il.

« Pour com­men­cer, un indi­vi­du peut déte­nir de nom­breux wal­lets Bit­coin. Et un wal­let peut uti­li­ser de nom­breuses adresses (il est d’ailleurs recom­man­dé de géné­rer une nou­velle adresse à chaque fois que vous uti­li­sez votre wal­let, pour des rai­sons d’anonymat). Par consé­quent, la rela­tion peut être de 1:plusieurs:plusieurs ».

Les Whales accumulent… mais il ne faut « que » 15 Bitcoins pour faire partir du Top 1% des investisseurs

En uti­li­sant une autre méthode de col­lecte des don­nées, Bam­bou Club par­vient à une esti­ma­tion dif­fé­rente pour la dis­tri­bu­tion des Bit­coins.

Selon son étude, on retrou­vait en sep­tembre der­nier 25 mil­lions de déten­teurs de Bit­coin, avec une richesse moyenne de 5720 dol­lars, et une médiane de 315 dol­lars :

Distribution de la richesse Bitcoin

On appre­nait éga­le­ment qu’il fal­lait déte­nir 0,153 BTC pour faire par­tie des 30% de déten­teurs les plus riches.

Mais sur­tout, il fal­lait pos­sé­der 15 Bit­coins pour entrer dans le cercle très fer­mé des 1% de Bit­coi­ners les plus for­tu­nés : Richesse Bitcoin distribution

À titre de com­pa­rai­son, il fau­drait déte­nir 770 000 dol­lars pour faire par­tie du Top 1% en termes de « Fiat Wealth», la richesse en mon­naie fidu­ciaire :

Ce tableau nous montre éga­le­ment que les 1000 prin­ci­paux pro­prié­taires de Bit­coins ne détien­draient qu’environ 2,23 mil­lions de Bit­coins – soit un peu plus de 13% de l’offre.

Par ailleurs, si l’on peut croire que cer­tains riches inves­tis­seurs sont en contact régu­lier, il est impos­sible de savoir s’il leur arrive de mener des actions coor­don­nées.

Ce que l’on peut rete­nir de ces élé­ments, c’est que de nom­breuses « whales » semblent vendre régu­liè­re­ment leurs Bit­coins – non pas parce qu’elles ont per­du foi en cet actif, mais tout sim­ple­ment parce qu’elles sou­haitent tirer pro­fit d’une chute à court terme, et accroître ain­si leur for­tune numé­rique.

Réfé­rences : News.Bitcoin, Medium, Blocklink.info, Bitin­fo­charts

Les « Bit­coin Whales » auraient pro­fi­té du crash du BTC pour ren­for­cer leurs posi­tions
5 (100%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3729