Crypto-monnaies

Edward Snowden explique pourquoi il n’est pas fan du Dogecoin et du Shiba Inu

Snowden Edward

L’an­cien sous-trai­tant de la CIA a pré­sen­té les rai­sons pour les­quelles il n’est pas favo­rable aux « dog coins ».

Le célèbre lan­ceur d’a­lerte Edward Snow­den a récem­ment don­né son point de vue sur l’en­goue­ment sus­ci­té par les « dog coins », comme le Doge­coin ou le Shi­ba Inu.

Il reproche à ces actifs de faire prendre des risques à de nom­breux épar­gnants, qui pour­raient les per­ce­voir comme étant des inves­tis­se­ments raisonnables :

« […] Je n’ai jamais été fan de quelque type de “dog money” que ce soit.

a) Je n’ai aucun sens de l’humour

b) Je pense que beau­coup de per­sonnes bien inten­tion­nées vont croire qu’il s’a­git d’un inves­tis­se­ment et vont en subir les conséquences […] »

Mal­gré tout, l’an­cien consul­tant de la Natio­nal Secu­ri­ty Agen­cy, qui avait dénon­cé les pro­grammes de sur­veillance mas­sive menés par le gou­ver­ne­ment amé­ri­cain, a eu quelques mots flat­teurs pour Billy Mar­kus, le cofon­da­teur du Doge­coin. Il estime qu’il s’a­git d’une « voix posi­tive » au sein de la crypto-sphère.

Fin octobre, Edward Snow­den avait appe­lé sur Twit­ter ses 5 mil­lions d’a­bon­nés à ne pas céder à la mode de la « dog money ». Il s’a­gis­sait sans doute d’un conseil avi­sé : le Shi­ba Inu a chu­té d’en­vi­ron 35% depuis la publi­ca­tion de ce tweet.

Des « coins-poubelles centralisés »

Sans citer de nom, Edward Snow­den s’en est pris aux capi­tal-ris­queurs qui cri­ti­quaient le Bit­coin tout en assu­rant la pro­mo­tion de « coins-pou­belles cen­tra­li­sés » dont ils détiennent une part importante.

L’in­for­ma­ti­cien a éga­le­ment décla­ré avoir uti­li­sé le BTC pour payer les ser­veurs lui ayant per­mis de révé­ler le pro­gramme de sur­veillance mis en place par NSA.

Edward Snow­den est éga­le­ment fan d’une autre cryp­to­mon­naie : le Zcash (ZEC). Il estime que cet actif est par­ve­nu à résoudre « l’é­norme » pro­blème de confi­den­tia­li­té du Bitcoin.