Ethereum Plateformes d'échange de crypto-monnaies

Coinbase Pro : l’Ether subit un « flash crash » et chute momentanément à 13 dollars

Krach

Hier, le cours de l’Ether a tem­po­rai­re­ment chu­té à 13 dol­lars sur Coin­base Pro, la pla­te­forme de tra­ding pro­po­sée par Coin­base.

Comme l’a rap­por­té le cryp­to-tra­der Cole Gar­ner, des ordres achats com­pris entre 13 et 60 dol­lars ont ain­si été exé­cutes sur Coin­base Pro.

De son côté, l’investisseur est par­ve­nu à s’offrit des Ethers à des prix extrê­me­ment attrac­tifs : 55 et 65 dol­lars.


Lors de la rédac­tion de cet article, l’Ether s’échangeait en moyenne à près de 86 dol­lars. Sur une semaine, il s’était dépré­cié de 27% :

L'évolution du cours de l'Ether (Ethereum) en décembre 2018

Et depuis un record his­to­rique à plus de 1 400 dol­lars, enre­gis­tré le 13 jan­vier der­nier, l’actif numé­rique avait subi une baisse de 94% :

L'évolution du cours de l'Ether (Ethereum) de 2015 à 2018

13 dollars, un niveau de support ?

Ces « flash crashes » peuvent par­fois avoir lieu après une erreur com­mise par un ou plu­sieurs tra­ders.

On peut pen­ser qu’un ache­teur poten­tiel d’Ethers sou­hai­tait mettre en place un ordre d’achat à un niveau très faible (13 dol­lars), mais qu’il s’est trom­pé en pla­çant un ordre de vente au même prix.

Selon le tra­der The­Cryp­to­Dog, ce cours cor­res­pon­drait d’ailleurs approxi­ma­ti­ve­ment à un niveau de sup­port de la cryp­to-mon­naie :


Notons que de tels inci­dents peuvent éga­le­ment se pro­duire sur des bourses d’échange majeures, comme le Nas­daq ou le New York Stock Exchange. Ceux-ci sont géné­ra­le­ment liés aux agis­se­ments des nom­breux « bots » de tra­ding que l’on peut y retrou­ver.

Voi­ci ce qu’explique le site Inves­to­pe­dia :

« Alors que le tra­ding de titres finan­ciers est deve­nu un sec­teur très infor­ma­ti­sé, pilo­té par des algo­rithmes com­plexes à tra­vers des réseaux mon­diaux, les risques de dys­fonc­tion­ne­ments, d’erreurs voire même des “flash crashes” sont plus pré­gnants.

Néan­moins, de grandes pla­te­formes comme le New York Stock Exchange, le Nas­daq ou le CME ont mis en place des sys­tèmes de sécu­ri­té et des méca­nismes per­met­tant de les évi­ter, et de limi­ter les risques de pertes pour les uti­li­sa­teurs ».

La chute sou­daine de l’Ether à 13 dol­lars peut être consi­dé­rée comme un « flash crash » dans la mesure où un mou­ve­ment simi­laire ne s’est pas pro­pa­gé aux autres mar­chés, et que la paire ETH/USD pro­po­sée par Coin­base Pro est reve­nue à des niveaux proches de ceux des autres bourses immé­dia­te­ment après cet inci­dent.

Un précédent en juin 2017

En juin 2017, Coin­base avait déjà enre­gis­tré un « flash crash » simi­laire sur sa pla­te­forme avec l’Ether. Le prix de l’actif numé­rique avait ain­si tem­po­rai­re­ment chu­té de 322 à 0,1 dol­lar.

La socié­té cali­for­nienne avait déci­dé de rem­bour­ser les tra­ders qui avaient été affec­tés :

« Nous allons mettre en place un pro­ces­sus pour cré­di­ter les comptes des clients qui ont du faire face à un appel de marge ou à un “stop loss” exé­cu­té sur le mar­ché ETH-USD de GDAX, et résul­tant direc­te­ment des mou­ve­ments rapides de prix enre­gis­trés le 21 juin 2017 à 12h30. Ce pro­ces­sus per­met­tra aux clients concer­nés de retrou­ver une valeur pour leur compte ETH-USD équi­va­lente à celle qu’elle était avant ces mou­ve­ments rapides», avait indi­qué Coin­base le 26 juin.

On ignore tou­jours si Coin­base compte rem­bour­ser les uti­li­sa­teurs qui ont per­du de l’argent du fait de ce récent « flash crash ». On peut tou­te­fois pen­ser que si ces pertes étaient liées à des erreurs qu’ils ont com­mises, il est peu pro­bable qu’ils puissent obte­nir une res­ti­tu­tion.

Réfé­rences : CCN, Coin­Mar­ket­Cap

Coin­base Pro : l’Ether subit un « flash crash » et chute momen­ta­né­ment à 13 dol­lars
3 (60%) 2 votes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14