Cybercriminalite

La police canadienne prévient contre les arnaques au Bitcoin

Police canadienne

La police cana­dienne a publié un aver­tis­se­ment concer­nant une arnaque au Bit­coin, après que plus de 40 habi­tants de la région de York, dans l’On­ta­rio, aient été vic­times d’une escroquerie.

D’a­près CBC News, la police de la région a décla­ré que les vic­times auraient ain­si per­du au total 340 000 dol­lars cana­diens (soit envi­ron 230 000 euros).

Les escrocs, qui se pré­sen­taient comme des employés de l’A­gence du reve­nu du Cana­da (une admi­nis­tra­tion fis­cale cana­dienne), mena­çaient les vic­times d’une arres­ta­tion pour taxes impayées si elles n’ac­cep­taient pas de leurs envoyer de l’argent en uti­li­sant des ATMs (dis­tri­bu­teurs auto­ma­tiques) Bitcoin.

Rob Vin­ge­rhoets, membre des forces de police de la région, a expli­qué que ces ATMs Bit­coins étaient « légi­times », et que la pour­suite des escrocs, voire même la récu­pé­ra­tion des fonds déro­bés, pour­rait bien­tôt intervenir.

La police de la région de York a décla­ré qu’elle assis­tait depuis quelques mois à une aug­men­ta­tion des signa­le­ments concer­nant ce type d’es­cro­que­rie. Elle estime que la seule manière d’y échap­per consiste à inci­ter les citoyens à redou­bler de vigi­lance. M. Vin­ge­rhoets pré­cise ain­si que « la prin­ci­pale stra­té­gie consiste à aider les gens à ne pas tom­ber dans ces pièges. »

Ses équipes ont d’ailleurs pla­cé des flyers près des ATMs Bit­coin, afin d’a­ver­tir les citoyens au sujet d’es­cro­que­ries potentielles.

Cette nou­velle inter­vient peu de temps après l’a­ver­tis­se­ment publié par les ser­vices de police de la région de Durham, qui ont aler­té les citoyens au sujet de pro­jets d’in­ves­tis­se­ment frau­du­leux impli­quant l’u­ti­li­sa­tion de Bit­coins.

Réfé­rences : Coin­Desk, CBC News

Rate this post