Bitcoin Démocratisation

Liechtenstein : une banque permet à ses clients d’acheter directement des crypto-monnaies

Le siège de Bank Frick

Bank Frick, qui siège dans la Prin­ci­pau­té de Liech­ten­stein, a annon­cé cette semaine à ses clients qu’ils pour­ront inves­tir direc­te­ment dans des mon­naies numé­riques. L’institution finan­cière leur per­met désor­mais d’a­che­ter cinq cryp­to-mon­naies dif­fé­rentes sans avoir à pas­ser par une pla­te­forme d’a­chat. Ces actifs seront sto­ckées dans un « cold storage ».

Bank Frick propose des crypto-monnaies contre des euros, des dollars et des francs suisses

Bank FrickBank Frick est une banque basée au Liech­ten­stein, qui pro­pose de nom­breux ser­vices finan­ciers à des­ti­na­tion d’une clien­tèle internationale.

Elle a annon­cé ce mer­cre­di qu’elle offrait désor­mais à ses clients la pos­si­bi­li­té d’in­ves­tir direc­te­ment dans les cryp­to-mon­naies. Pour le moment, Bank Frick leur pro­pose les 5 prin­ci­paux actifs numé­riques : le Bit­coin, l’E­ther, le Ripple, le Bit­coin Cash et le Litecoin.

À par­tir d’au­jourd’­hui, les par­ti­ci­pants pro­fes­sion­nels et les inter­mé­diaires finan­ciers se voient offrir la pos­si­bi­li­té d’in­ves­tir dans les cinq prin­ci­pales cryp­to-mon­naies », a ain­si décla­ré la banque liechtensteinoise.

« Les cryp­to-mon­naies peuvent être ache­tées en uti­li­sant des euros, des dol­lars amé­ri­cains et des francs suisses. La tran­sac­tion sera effec­tuée en une journée. »

Crypto-Banking and Traditional Banking’

Bank Frick espère par ailleurs offrir aux inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels et aux teneurs de mar­ché une meilleure pro­tec­tion contre le vol, tout en res­pec­tant le cadre régle­men­taire qui s’ap­plique aux autres classes d’ac­tifs. L’ins­ti­tu­tion finan­cière explique notam­ment que ces fonds seront « phy­si­que­ment sépa­rés de l’In­ter­net » à tra­vers des péri­phé­riques de « cold storage ».

Par ailleurs, la socié­té s’as­su­re­ra que ses acti­vi­tés de tra­ding de cryp­to-mon­naies res­pectent bien les lois liech­ten­stei­noises et euro­péennes. Bank Frick a ain­si expli­qué que toutes les par­ties inté­res­sées devront se sou­mettre à un pro­ces­sus de véri­fi­ca­tion rigou­reux.

« Les clients ne peuvent inves­tir dans les cryp­to-mon­naies qu’a­près avoir été dûment iden­ti­fiés, et après que leur pro­fil ait été véri­fié », explique la banque. « Les pro­ces­sus de véri­fi­ca­tion et d’i­den­ti­fi­ca­tion impliquent éga­le­ment la véri­fi­ca­tion de l’o­ri­gine des fonds uti­li­sés pour ces inves­tis­se­ments ».

Hubert Büchel de Bank FrickHubert Büchel, le chef de la direc­tion clien­tèle, a ajou­té ceci :

« Nos ser­vices sont deman­dés par des socié­tés à tra­vers toute l’Eu­rope. C’est parce qu’elles savent que nous pou­vons leur offrir une aide fiable pour implé­men­ter les cryp­to-mon­naies et les blo­ck­chains dans leur busi­ness model, tout en res­pec­tant les cadres régle­men­taires actuels.
Nous avons pour ambi­tion de pla­cer les acti­vi­tés de “cryp­to-banque” au même niveau de qua­li­té que les acti­vi­tés ban­caire traditionnelles ».

On se sou­vient qu’Edi Wöge­rer, le CEO de Bank Frick, avait pré­cé­dem­ment décla­ré que les grandes banques étaient « effrayées » par les cryp­to-mon­naies, dans la mesure où « elles ne les [com­pre­naient] pas ».

Bank Frick a pré­ci­sé que cette ini­tia­tive s’ins­cri­vait dans sa « stra­té­gie numé­rique tour­née vers l’a­ve­nir ». En sep­tembre der­nier, elle était deve­nue la pre­mière ins­ti­tu­tion finan­cière à offrir un « tra­cker cer­ti­fi­cate » en francs suisse, ados­sé au Bit­coin et à l’Ether.

Réfé­rences : Bit­coi­nist, News.Bitcoin

Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x