Aspect Légal Régulation

Le sénateur de Virginie Mark Warner s’attend à une valorisation de 20 000 milliards de dollars pour les crypto-marchés en 2020

Mark Warner

Mark Var­ner, l’un des séna­teurs des États-Unis pour la Vir­gi­nie, a fait part hier, lors d’une séance du Sénat, de son opti­miste pour les mar­chés des cryp­to-mon­naies. Et l’homme semble avoir du flair : il a fait for­tune dans un sec­teur alors nais­sant, celui des licences et fran­chises de télé­phones mobiles.

20 000 milliards de dollars

Hier, le Sénat des États-Unis a tenu sa pre­mière séance sur les cryp­to-mon­naies. On a ain­si notam­ment pu apprendre que les enfants du pré­sident de la CFTC déte­naient des Bit­coins, ou encore que l’en­semble des ICOs ana­ly­sées par le pré­sident de la SEC devaient être consi­dé­rées comme des titres financiers.

Mais ce sont sans doute les décla­ra­tions de Mark War­ner qui ont le plus éton­né, alors que le séna­teur s’est dit par­ti­cu­liè­re­ment opti­miste pour les cryp­to-mon­naies.

Et si cer­tains inves­tis­seurs, comme Mike Novo­gratz ou les jumeaux Wink­le­voss, ont évo­qué le seuil des 1000 mil­liards de dol­lars, le séna­teur War­ner estime qu’une « Mar­ket Cap » de 20 000 mil­liards de dol­lars pour­rait pro­chai­ne­ment être atteinte. Il s’a­git d’une valo­ri­sa­tion plus de 50 fois plus impor­tante que celle qui pré­vaut actuellement.

Mark Werner image« J’es­time que nous nous trou­vons face à un phé­no­mène qui va sus­ci­ter des bou­le­ver­se­ments. Et je ne pense pas qu’il soit pos­sible de sépa­rer les cryp­to-actifs de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain sur laquelle elles s’ap­puient », a indi­qué M. War­ner. « Si nous assis­tons, ces deux pro­chaines années, au même niveau de crois­sance que celui qui a pu être enre­gis­tré jus­qu’i­ci, nous nous situe­rons aux alen­tours de 20 000 mil­liards de dol­lars d’i­ci à 2020 ».

Pour jus­ti­fier un tel sen­ti­ment haus­sier, M. War­ner a indi­qué que l’en­goue­ment sus­ci­té par les cryp­to-mon­naies lui rap­pe­lait l’ar­ri­vée des tele­phones mobiles – un sec­teur qui lui avait per­mis de faire fortune :

« Je me sou­viens de l’é­poque au cours de laquelle j’ai eu la chance de me tour­ner vers le sec­teur du télé­phone mobile, au début des années 80. Tout le monde pen­sait que sa taille allait res­ter modeste. Mais ils ont eu tort, et je me suis enri­chi. Je pense que c’est une trans­for­ma­tion simi­laire qui est sur le point de prendre place, et que nous devons dès à pré­sent nous tour­ner vers elle ».

Des contrats à terme arrivés trop tôt ?

M. War­ner estime tou­te­fois qu’il est inutile de se pré­ci­pi­ter – et il pense que le feu vert a été accor­dé trop tôt aux contrats à terme sur le Bit­coin.

« Je m’in­quiète, car je pense que nous devrions nous appuyer sur un effort plus coor­don­né. En effet, je pense que le poten­tiel des cryp­to-actifs et de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain pour­rait impac­ter nos socié­tés de la même manière que le “sans fil” l’a fait, il y a plu­sieurs années », a‑t-il confié.

Il s’a­git là d’une inquié­tude sans doute légi­time – alors que cer­tains obser­va­teurs estiment que ces contrats pour­raient avoir, en par­tie, pro­vo­qué la chute récente des marchés.

Réfé­rence : Bit­son­line

5/5 – (1 vote) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno
Bruno
4 années il y a

Enorme !!! mer­ci pour cet article