Crypto-monnaies

Morgan Stanley lance une équipe de crypto-recherche

Morgan Stanley

Après avoir com­men­cé à pro­po­ser cette année un outil d’in­ves­tis­se­ment dans le Bit­coin à ses clients mil­lion­naires, Mor­gan Stan­ley pour­suit son incur­sion dans la crypto-sphère. 

Mor­gan Stan­ley, l’une des plus grandes banques des États-Unis, a déci­dé de consti­tuer une nou­velle divi­sion de recherche axée sur les cryp­to­mon­naies.

La méga­banque de Wall Street a nom­mé Sheen Shah comme ana­lyste prin­ci­pale en cryp­to­mon­naies pour diri­ger cette nou­velle équipe de cryp­to-recherche. Comme le rap­porte cette semaine Bloom­berg, celle-ci a occu­pé pen­dant plus de 8 ans le poste de stra­tège en chef en matière de devises. Elle avait déjà contri­bué aux pré­cé­dentes ini­tia­tives du géant finan­cier dans la crypto-sphère.

Dans ce nou­veau rôle, Sheen Shah se foca­li­se­ra sur l’a­na­lyse de l’im­pact des cryp­to­mon­naies sur les actions et les pro­duits d’in­ves­tis­se­ment à reve­nu fixe, comme les obli­ga­tions d’É­tat et les obli­ga­tions d’entreprises.

Les diri­geants de Mor­gan Stan­ley ont confié que cette déci­sion de lan­cer une équipe de recherche dédiée aux cryp­to­mon­naies s’est faite « suite à l’im­por­tance crois­sante des cryp­to­mon­naies et des actifs numé­riques sur les mar­chés mondiaux ».

De grandes banques américaines misent sur les cryptos

Mor­gan Stan­ley avait com­men­cé à se tour­ner vers les actifs numé­riques l’an­née der­nière. Le géant ban­caire a depuis pro­gres­si­ve­ment aug­men­té son expo­si­tion au BTC, à tra­vers plu­sieurs fonds pro­po­sés par Grays­cale Invest­ments. En mars, la banque avait déci­dé de pro­po­ser à ses clients mil­lion­naires d’ac­cé­der à des fonds ados­sés au Bitcoin.

Ces ini­tia­tives inter­viennent alors que les cryp­to-mar­chés ont enre­gis­tré une crois­sance impor­tante ces der­niers mois. La « Mar­ket Cap » de l’en­semble des cryp­to­mon­naies est ain­si pas­sée de 190 mil­lions de dol­lars en jan­vier 2020 à plus de 2,1 mil­liards de dol­lars lors de la rédac­tion de cet article, soit un poids mul­ti­plié par 11 en l’es­pace de moins de 2 ans.

D’autres banques amé­ri­caines majeures ont, elles aus­si, récem­ment consti­tué leurs propres cryp­to-uni­tés. Bank of Ame­ri­ca a ain­si mis en place une divi­sion de cryp­to-recherche en juillet. Le mois pré­cé­dent, State Street – la deuxième banque la plus ancienne des États-Unis – annon­çait la consti­tu­tion d’une uni­té dédiée à la finance numérique.

De leur côté, les méga­banques telles que JPMor­gan et Gold­man Sachs ont com­men­cé cette année à pro­po­ser des ser­vices de cryp­to-tra­ding à cer­tains de leurs clients.

Réfé­rence : Coin­Te­le­graph

Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x