Bitcoin Produits dérivés financiers

Morgan Stanley met la main sur 240 millions de dollars de parts du Bitcoin Trust de Grayscale

Morgan Stanley

Mor­gan Stan­ley, l’une des plus grandes banques d’in­ves­tis­se­ment au monde, a consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té sa mise sur le GBTC, un actif finan­cier indexé sur le Bit­coin. Elle devient ain­si son deuxième plus gros détenteur.

Morgan StanleyDe nom­breux « Bit­coin enth­siasts » estiment être en oppo­si­tion avec les banques. Pour­tant, l’une d’entre elles a récem­ment fait son incur­sion sur l’ac­tif numé­rique – ou du moins sur un pro­duit déri­vé du BTC.

D’a­près des docu­ments dépo­sés mer­cre­di auprès du gen­darme des mar­chés finan­ciers amé­ri­cains (la SEC), Mor­gan Stan­ley a ain­si ache­té plus de 6,5 mil­lions de parts du Grays­cale Bit­coin Trust, à tra­vers plus d’une dizaine de fonds. Avec un prix par part de 37,82 dol­lars, cela cor­res­pond à plus 240 mil­lions de dol­lars de GBTC. La banque d’in­ves­tis­se­ment devient ain­si le deuxième plus grand déten­teur connu de GBTC, juste der­rière la socié­té de ges­tion Ark Invest de Cathie Wood, qui pos­sède plus de 9 mil­lions de parts.

Si le GBTC est déte­nu par de nom­breux hedge funds et ges­tion­naires d’ac­tifs, les banques d’in­ves­tis­se­ment – qui gèrent des sommes bien plus impor­tantes – étaient jus­qu’i­ci res­tées à l’é­cart. Mor­gan Stan­ley avait fait sa pre­mière incur­sion sur ce mar­ché il y a seule­ment quelques mois, alors qu’un dépôt réa­li­sé auprès de la SEC montre qu’elle avait mis la main sur 28 000 parts de GBTC pour son Europe Oppor­tu­ni­ty Fund. Un chiffre très modeste par rap­port au der­nier achat en date de la banque.

S’exposer au Bitcoin sans avoir à le conserver soi-même

Grayscale Bitcoin Investment TrustLe Grays­cale Bit­coin Trust (BTC) est un véhi­cule d’in­ves­tis­se­ment qui per­met aux épar­gnants de s’ex­po­ser aux évo­lu­tions du prix du Bit­coin dans leur por­te­feuille, sans pour autant avoir à s’oc­cu­per de la conser­va­tion de leurs clés pri­vées.

Pour s’en offrir, les inves­tis­seurs doivent miser au mini­mum 50 000 dol­lars, ver­ser des frais d’en­trée de 2% et conser­ver leurs parts pen­dant au moins 6 mois avant de pou­voir les revendre. Le GBTC est pro­po­sé sur le mar­ché amé­ri­cain OTCQX.

Le cours du GBTC se trouve sou­vent pro­por­tion­nel­le­ment bien au-des­sus ou en deçà du prix de l’ac­tif numé­rique dont il est cen­sé suivre le cours. Lors de la rédac­tion de cet article, il s’é­chan­geait avec une décote de près de 15%. Ain­si, depuis mars 2021, les inves­tis­seurs ont pu ache­ter du GBTC à un prix pro­por­tion­nel­le­ment infé­rieur à celui du BTC. Cette remise est sans doute en par­tie liée à la néces­si­té de conser­ver leurs parts pen­dant au moins 6 mois, mais aus­si à la démo­cra­ti­sa­tion de ser­vices de « cryp­to-garde » pro­po­sés par des entre­prises comme Coinbase.

Cours GBTC BTC

Mal­gré tout, le fonds reven­dique désor­mais 31 mil­liards de dol­lars d’ac­tifs sous ges­tion. À ceux-ci s’a­joutent 9 mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires gérés à tra­vers d’autres cryp­to-fonds, comme l’E­the­reum Trust, le Chain­link Trust ou encore le Lite­coin Trust.

Fonds Grayscale

Les avoirs de Mor­gan Stan­ley sont répar­tis sur une série de fonds com­muns de pla­ce­ment – des sortes de « cagnottes » qui sont pla­cées dans plu­sieurs véhi­cules d’in­ves­tis­se­ment, comme des actions et des obli­ga­tions. Le fonds de la banque d’in­ves­tis­se­ment déte­nant le plus de GBTC est le Growth Port­fo­lio, qui pos­sède 2,3 mil­lions de parts.

Même si elle est signi­fi­ca­tive, l’in­cur­sion de Mor­gan Stan­ley dans le BTC reste extrê­ment pru­dente. Le GBTC pro­po­sé par Grays­cale ne repré­sente par exemple que 0,34% des avoirs de son « Insight Fund ».

Réfé­rence : Decrypt