Bitcoin Forks

Quel est le prix du Bitcoin gold ? Les traders semblent toujours indécis

De 0 à 2 900 dol­lars – et à tous niveaux dans cette four­chette.

Le Bit­coin gold, un nou­veau « fork » du logi­ciel Bit­coin, n’a pas encore été dis­tri­bué aux déten­teurs de Bit­coins. Pour­tant, la cryp­to-mon­naie est déjà échan­gée sur quelques de pla­te­formes, ce qui per­met de se faire une idée de la valeur qu’elle pour­ra avoir lors­qu’elle sera lan­cée.

Prix du Bitcoin gold le 26 octobre 2017

En effet, un cer­tain nombre de pla­te­formes d’é­change per­mettent déjà de spé­cu­ler sur la valeur du Bit­coin gold.

Le token échan­gé cor­res­pond en fait à un avoir, ver­sé par anti­ci­pa­tion aux uti­li­sa­teurs qui en ont fait la demande. Avant que la dis­tri­bu­tion ne soit actée, les tra­ders sont en train de fixer la valeur de cet actif, pré­sen­té par ses défen­seurs comme étant « le meilleur Bit­coin » d’un point de vue tech­nique :

Tableau comparatif BTC BTG BCH B2X
La guerre des Bit­coins

Alors qu’il n’existe pas même encore, le Bit­coin Gold fait depuis plu­sieurs semaines l’ob­jet d’un accueil fri­leux.

Cer­tains ana­lystes ont ain­si émis leurs réserves concer­nant cette nou­velle cryp­to-mon­naie – tant au niveau de l’é­quipe char­gée de son déve­lop­pe­ment que de la per­ti­nence d’un tel pro­to­cole.

Safi­ri Felix, qui tra­vaille pour la socié­té Consen­Sys, dédiée à la créa­tion d’ap­pli­ca­tions Ethe­reum, estime que le poten­tiel d’ap­pré­cia­tion du Bit­coin Gold est limi­té.

Voi­ci ce qu’il a confié au site Coin­Desk :

Je pense que la mode des « forks » et des « air­drops », pour créer de nou­veaux tokens, va se pour­suivre – elle per­met d’ob­te­nir immé­dia­te­ment une base d’u­ti­li­sa­teurs. Mais dans le meilleur des cas, le Bit­coin Gold ne sera qu’un concur­rent du Lite­coin

Il par­tage l’o­pi­nion de la plu­part des obser­va­teurs inter­ro­gés. Ceux-ci ont majo­ri­tai­re­ment décla­ré qu’ils ne pen­saient pas que ce pro­jet soit sus­cep­tible de pou­voir concur­ren­cer le Bit­coin ou le Bit­coin Cash. Ils pré­disent ain­si que sa capi­ta­li­sa­tion sera bien plus faible que celle de ces deux mon­naies vir­tuelles.

Cette croyance semble s’être maté­ria­li­sée sur les échanges, avec des tokens BTG échan­gés à 2 900 dol­lars sur Bit­fi­nex, avant de bais­ser à 97 dol­lar (soit une chute de 96,64%) ce mar­di. Ce jeu­di, les prix se sont sta­bi­li­sés aux alen­tours de 140$ (à 9h30 en France) – avec de fortes dis­pa­ri­tés entre les dif­fé­rentes pla­te­formes.

Voi­ci le prix moyen auquel s’é­change du Bit­coin Gold, affi­ché en temps réel :

 

La valeur du Bit­coin Gold, lors­qu’il sera dis­tri­bué, pour­rait ain­si cor­res­pondre à envi­ron 45% de celle du Bit­coin Cash, et à 2%  de celle du Bit­coin. Les per­sonnes inter­ro­gées estiment qu’il est peu pro­bable que le prix du Bit­coin Gold puisse un jour dépas­ser celui de ces deux devises vir­tuelles.

Par ailleurs, l’in­té­rêt des pla­te­formes de tra­ding pour cette mon­naie semble limi­tée : seule une poi­gnée de sites per­mettent d’é­chan­ger les paires BTG/BTC et BTG/USD (Bit­fi­nex, HitBTC, Yobit, Bleu­trade, Bits­tar et Coin­nest).

Des inquiétudes concernant l’équipe en charge du développement

La plu­part des per­sonnes inter­ro­gées par Coin­Desk ont confié leurs doutes quant à la capa­ci­té de l’é­quipe de déve­lop­peurs d’être en mesure de véri­ta­ble­ment livrer le Bit­coin Gold aux déten­teurs de Bit­coin.

En effet, cette équipe fait déjà l’ob­jet de vives contro­verses, nour­ries par sa volon­té de mettre de côté un cer­tain nombre de coins (100 000) pour finan­cer son futur déve­lop­pe­ment (c’est ce que l’on appelle du « pre-mine »). Safi­ri Felix a par ailleurs ajou­té que l’é­quipe du Bit­coin Gold ne peut se tar­guer d’au­cun « track record » dans l’é­co­sys­tème. Ceci laisse pla­ner le doute quant à sa capa­ci­té à pro­po­ser un code infor­ma­tique de qua­li­té.

Char­lie Shrem, COO de la socié­té Jaxx, trouve éga­le­ment que cette déci­sion consis­tant à s’ar­ro­ger des coins est sus­pi­cieuse – mais que celle-ci ne consti­tue pas pour autant une preuve d’in­tan­gible d’une volon­té d’es­cro­quer la com­mu­nau­té.

« Cela semble consti­tuer un ten­ta­tive pour « répli­quer » le Bit­coin Cash, et d’a­voir accès à un petit pac­tole ».

D’a­près l’in­for­ma­ti­cien, la fai­blesse du prix du Bit­coin Gold par rap­port au Bit­coin et au Bit­coin Cash pour­rait être lié à la convic­tion que les tokens ne seront jamais livrés.

Quel potentiel à long-terme ?

Il faut le savoir : de telles varia­tions du prix sont cou­rantes lorsque le mar­ché com­mence à échan­ger une nou­velle valeur.

Par exemple, le Bit­coin Cash (BCH) – qui a été « for­ké » en août der­nier – s’est échan­gé pour près de 1000 dol­lars, pour retom­ber entre 300 et 400 dol­lars pen­dant le pre­mier mois.

Si les tra­ders sont si indé­cis, c’est qu’ils ont du mal à connaître la véri­table pro­po­si­tion de valeur du Bit­coin Gold.

On sait par exemple qu’il pour­rait être miné avec une simple carte gra­phique. Cela pour­rait, d’a­près Char­lie Shrem, per­mettre à de nom­breux « ama­teurs » de par­ti­ci­per à la sécu­ri­sa­tion du réseau, même avec un équi­pe­ment qui serait obso­lète pour miner du Bit­coin – et ain­si empo­cher une récom­pense. Ceci pour­rait venir sou­te­nir la valeur du Bit­coin Gold.

La majo­ri­té des autres experts semblent beau­coup plus réser­vés. C’est le cas de Tim Enne­king, gérant d’un fond spé­cu­la­tif dédié aux cryp­to-mon­naies. Il estime que les évo­lu­tions du prix du Bit­coin Gold montre que ces mon­naies « for­kées » risquent de connaître de moins en moins de suc­cès auprès des inves­tis­seurs.

Il conclut :

Mener un fork, c’est un peu comme lan­cer une ICO, mais avec une lon­gueur d’a­vance.




[wpcrypto_list]