Plateformes d'échange de crypto-monnaies

Square a publié un « White Paper » pour sa plateforme d’échange décentralisée

Square Bitcoin

Square, le géant des paie­ments fon­dé par Jack Dor­sey, planche depuis plu­sieurs mois sur une pla­te­forme d’é­change décen­tra­li­sée. L’en­tre­prise a récem­ment sor­ti un « white paper » qui des­sine les contours de son protocole.

Square conti­nue de miser sur le Bit­coin. La socié­té de ser­vices finan­ciers sou­haite offrir pro­chai­ne­ment à ses uti­li­sa­teurs la pos­si­bi­li­té d’é­chan­ger du BTC et d’autres actifs à tra­vers une pla­te­forme décen­tra­li­sée – à l’i­mage de celles que l’on retrouve déjà autour d’autres blo­ck­chains, comme Ethe­reum ou Solana.

La divi­sion « TBD » de Square, dont le lan­ce­ment avait été annon­cé en juillet, a publié ce ven­dre­di un « white paper » pré­sen­tant son nou­veau service :

Bap­ti­sé « pro­to­cole tbDEX », il vise à « faci­li­ter les échanges d’ac­tifs sur des réseaux décen­tra­li­sés en pro­po­sant un cadre per­met­tant d’é­ta­blir une confiance sociale ».

Cette tech­no­lo­gie devrait per­mettre d’é­chan­ger faci­le­ment et de manière sécu­ri­sée des actifs – « comme du Bit­coin, des mon­naies fidu­ciaires ou des bien “du monde réel”  » – sans avoir à connaître l’i­den­ti­té des autres parties.

Un protocole pas totalement décentralisé

Contrai­re­ment aux autres pla­te­formes d’é­change décen­tra­li­sées (DEXs), le tbDEX ne s’ap­puie­ra pas sur un modèle tota­le­ment dés­in­ter­mé­dié. Ain­si, ses admi­nis­tra­teurs auront la pos­si­bi­li­té d’an­nu­ler des tran­sac­tions en cas de force majeure, par exemple suite à un piratage.

Le pro­to­cole néces­si­te­ra par ailleurs de se sou­mettre à une véri­fi­ca­tion d’i­den­ti­té (KYC), afin de s’as­su­rer que les uti­li­sa­teurs res­pectent les règles en vigueur dans leur pays.

Une initiative cohérente

Square est l’un des fers de lance de la révo­lu­tion des paie­ments de pair à pair. À tra­vers son appli­ca­tion « Cash App », l’en­tre­prise cali­for­nienne a net­te­ment sim­pli­fié les paie­ments . Elle per­met à ses uti­li­sa­teurs d’en­voyer faci­le­ment des fonds à leurs amis, tout en offrant aux petites entre­prises la pos­si­bi­li­té de prendre en charge les paie­ments par carte de crédit.

Ce nou­veau pro­to­cole devrait lui per­mettre de conti­nuer à pro­mou­voir ce modèle, mais cette fois dans la cryp­to-sphère. TBD ambi­tionne pour cela de sim­pli­fier l’ac­cès à la finance décentralisée :

« Il reste extrê­me­ment dif­fi­cile pour l’in­di­vi­du moyen […] d’ac­cé­der aux rampes d’ac­cès et de sor­tie du sys­tème finan­cier décen­tra­li­sé », indique TBD dans son « White Paper ».

« Nous avons besoin d’une meilleure pas­se­relle vers cet ave­nir. Le pro­to­cole tbDEX ambi­tionne de résoudre ce problème ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments