Plateformes d'échange de crypto-monnaies

Coinbase annonce la prise en charge des « hardware wallets » Ledger

Coinbase Ledger

Coin­base Wal­let pren­dra en charge les por­te­feuilles « maté­riels » à par­tir du pre­mier tri­mestre 2022. L’ap­pli­ca­tion mobile de tra­ding du géant amé­ri­cain devrait ensuite offrir une inté­gra­tion similaire.

Coin­base, l’une des plus grandes cryp­to-bourses au monde, a annon­cé la prise en charge des « hard­ware wal­lets » d’ac­tifs numé­riques, en com­men­çant par les modèles du fran­çais Ledger.

Les deux entre­prises ont fait cette annonce lors de la confé­rence Led­ger Open, qui se tient ces jeu­di et ven­dre­di à Paris :

Les uti­li­sa­teurs de l’ex­ten­sion de navi­ga­teur Coin­base Wal­let auront la pos­si­bi­li­té d’y connec­ter leurs por­te­feuilles phy­siques Led­ger, afin de béné­fi­cier d’un contrôle total sur leurs crypto-devises.

Le par­te­na­riat sera mis en place à par­tir du pre­mier tri­mestre 2022. Par la suite, l’ap­pli­ca­tion mobile Coin­base devrait elle aus­si prendre en charge les « hard­ware wal­lets » Ledger.

Voi­ci ce qu’a décla­ré Max Branz­burg, vice-pré­sident du pro­duit chez Coinbase :

« Nous sommes impa­tients de par­ta­ger, au cours des pro­chaines mois, d’autres annonces ayant trait à la façon dont nous fai­sons de Coin­base Wal­let le moyen le plus sûr et le plus sécu­ri­sé de par­ti­ci­per au Web 3.0 ».

Led­ger est l’un des prin­ci­paux four­nis­seurs de « hard­ware wal­lets », des péri­phé­riques qui per­mettent aux déten­teurs de cryp­to­mon­naies de sto­cker leurs actifs de manière sécu­ri­sée. L’en­tre­prise fran­çaise a éga­le­ment fait une autre annonce de taille lors de cette confé­rence, révé­lant la sor­tie d’une cryp­to-carte de débit – la « Cryp­to Life Card » – à par­tir du pre­mier tri­mestre 2022.

Coinbase stockerait 12% de l’ensemble des cryptomonnaies

Coinbase WalletAle­sia Haas, la direc­trice finan­cière de Coin­base, a fait plu­sieurs révé­la­tions ce mer­cre­di. Au cours d’un témoi­gnage réa­li­sé devant le Comi­té des ser­vices finan­ciers de la Chambre des repré­sen­tants des États-Unis, elle a confié que Coin­base sto­ckait envi­ron 12% de l’en­semble des cryp­to-actifs en circulation.

Elle a par ailleurs ajou­té que les uti­li­sa­teurs de la pla­te­forme y effec­tuaient désor­mais des opé­ra­tions diverses et variées :

« Près de 50% de nos uti­li­sa­teurs effec­tuant des tran­sac­tions font autre chose qu’a­che­ter ou vendre des cryp­to­mon­naies. Cela montre que les cryp­to­mon­naies sont pas­sées au-delà d’une phase d’in­ves­tis­se­ment ini­tiale pour entrer dans une phase d’u­ti­li­té, atten­due depuis longtemps ».

Coin­base reven­dique plus de 73 mil­lions de clients à tra­vers le monde, par­mi les­quels 10 000 ins­ti­tu­tions et 185 000 déve­lop­peurs d’applications.

En sep­tembre, la pla­te­forme avait mis en place une fonc­tion­na­li­té per­met­tant à ses clients amé­ri­cains de rece­voir direc­te­ment leur salaire en cryptomonnaies.

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires