Bitcoin Démocratisation

Une nouvelle télé réalité nous montre comment survivre pendant une semaine avec seulement des Bitcoins

Survivre avec des Bitcoins dans une télé réalité

Une chaîne de télé­vi­sion sud-coréenne a pro­duit et dif­fu­sé une télé­réa­li­té dans laquelle des stars de ciné­ma locales doivent vivre pen­dant une semaine uni­que­ment avec des Bit­coins. Tour­née en Corée du Sud et à San Fran­cis­co, ce pro­gramme a obli­gé les deux acteurs à redou­bler d’in­gé­nio­si­té pour trou­ver des com­mer­çants accep­tant les paie­ments en Bit­coin.

Un programme télé centré sur le Bitcoin

La chaîne sud-coréenne Asia Eco­no­mic TV a pro­duit et réa­li­sé un pro­gramme de télé­réa­li­té qui consis­tait à suivre le par­cours de deux acteurs, for­cés de vivre exclu­si­ve­ment avec des Bit­coins pen­dant une semaine. Le nom du pro­gramme est révé­la­teur de son conte­nu : « sur­vivre pen­dant une semaine avec des Bit­coins ». Il a été tour­né dans deux pays dif­fé­rents – avec deux degrés d’a­dop­tions dif­fé­rentes.

L’ac­teur Kim Bo-sung a ain­si été fil­mé pen­dant une semaine en Corée du Sud, tan­dis que l’ac­trice Yun Song-ah l’a été à San Fran­cis­co.

Les pages wiki­pe­dia de chaque acteur montrent que Kim a tour­né dans 34 films et 13 séries télé­vi­sées, tan­dis que Yun a joué dans 8 filles et 10 séries télé­vi­sées. Ils ont tout deux reçu de nom­breuses récom­penses au cours de leur car­rière.

Les acteurs d'une série sud-coréenne
Kim Bo-sung et Yun Song-ah.

Cette pro­duc­tion montre com­ment les deux pro­ta­go­nistes sont arri­vés à « sur­vivre », alors qu’ils se trou­vaient dans deux villes où les habi­tants semblent appré­hen­der le Bit­coin de manière tota­le­ment dif­fé­rente.

Les règles étaient simples : ils devaient trou­ver des com­mer­çants accep­tant les Bit­coins, et ne pos­sé­daient aucun autre moyen de paie­ment.

Deux acteurs tentent de survivre avec des Bitcoins

D’a­près le site coréen BNT News, Kim Bo-sung se pré­sente comme un « hors-la-loi du Bit­coin ». On peut le voir dépen­ser ses Bit­coins chez un opti­cien, chez un fleu­riste, dans un cam­ping, et même chez un chi­ro­prac­teur. Mais il a sou­vent ren­con­tré de nom­breuses dif­fi­cul­tés avant de trou­ver des com­mer­çant sud-coréens qui accep­taient ce mode de paie­ment.

À l’in­verse, Yung Song-ah a pu pro­fi­ter du taux éle­vé de com­mer­çants de la région de San Fran­cis­co accep­tant les paie­ments en cryp­to-mon­naie. Elle a ain­si pu trou­ver de nom­breuses bou­tiques qui per­met­taient de régler ses achats en Bit­coins, mais elle a pu éga­le­ment pro­fi­ter des dis­tri­bu­teurs auto­ma­tiques de Bit­coins (ATM Bit­coins) qui lui ont per­mis d’ob­te­nir des dol­lars.

Elle a ain­si pu « des­si­ner le pont du Gol­den Gate, visi­ter le « Quai des pêcheurs » ou encore explo­rer la Cop­po­la Wine­ry » explique le site.

Le pro­duc­teur de cette télé­ra­li­té a expli­qué qu’ils vou­lait ain­si mon­trer les dif­fé­rences entre la Corée du Sud, où il est dif­fi­cile de dépen­ser ses Bit­coins, avec une ville comme San Fran­cis­co, dans laquelle de nom­breux mar­chands per­mettent les paie­ments en cryp­to-mon­naie.

Réfé­rence : News.bitcoin.com




[wpcrypto_list]