Bitcoin Démocratisation

Un développeur travaille à la création du premier portefeuille Bitcoin destiné aux personnes non-voyantes

Icy Wallet

S’il semble par­fois com­pli­qué de faire ses pre­miers pas dans l’univers du Bit­coin, c’est encore plus dif­fi­cile pour les per­sonnes atteintes de cer­tains han­di­caps – notam­ment les per­sonnes non-voyantes.

C’est la rai­son pour laquelle le pro­jet Bit­coin Whi­te­pa­per in Braille a été lan­cé en col­la­bo­ra­tion avec l’Ame­ri­can Prin­ting House for the Blind. L’objectif ? Tra­duire le livre blanc du Bit­coin en braille, afin de per­mettre aux per­sonnes non-voyantes de pou­voir lire le docu­ment, sans avoir besoin de s’appuyer sur une retrans­crip­tion audio.

Bitcoin white paper en braille

Dans le cadre d’une cam­pagne de crowd­fun­ding, le pro­jet a per­mis de récol­ter 0,23 Bit­coins (soit envi­ron 1600 euros), finan­çant ain­si le déve­lop­pe­ment des 50 pre­mières copies de la retrans­crip­tion.

Crowdscouring du Whitepaper Bitcoin en braille

Adam New­bold, un déve­lop­peur rési­dant dans l’État du Ken­tu­cky, est à l’origine de cette idée. Il a depuis com­men­cé à tra­vailler sur un nou­veau pro­jet, visant à pro­po­ser le pre­mier « hard­ware wal­let » de cryp­to-mon­naie des­ti­né aux mal­voyants. Il l’a bap­ti­sé « Icy­Wal­let » :

Wallet Bitcoin pour les non voyants, Icy Wallet

Une volonté de venir en aide aux autres utilisateurs

Il faut savoir que M. New­bold n’a pas de pro­blèmes de vue. Il a récem­ment appris à lire le braille, alors que sa femme avait déci­dé d’inscrire toute la famille à un cours de décou­verte.

L’homme s’est rapi­de­ment inté­res­sé à ce mode de com­mu­ni­ca­tion, et a s’est entre­te­nu avec un bit­coi­ner non-voyant sur la pla­te­forme Red­dit. Alors que celui-ci lui confiait les dif­fi­cul­tés qu’il ren­con­trait pour pou­voir uti­li­ser ses Bit­coins, Adam New­bold a sou­hai­ter lui venir en aide.

« J’ai l’impression que l’esprit uni­ver­sel du Bit­coin doit per­mettre à tout un cha­cun de l’utiliser. Je pense que c’est par­ti­cu­liè­re­ment impor­tant que cer­tains uti­li­sa­teurs puissent aider d’autres per­sonnes à sur­mon­ter les obs­tacles aux­quels elles doivent faire face,» a confié M. New­bold à Inter­na­tio­nal Busi­ness Times. « Per­sonne ne devrait être contraint de devoir s’appuyer sur d’autres gens pour qu’ils puissent faire les choses pour eux.»

M. New­bold cherche à fédé­rer une com­mu­nau­té de déve­lop­peurs afin de créer un logi­ciel open source per­met­tant à des indi­vi­dus de conce­voir leur propre wal­let de cryp­to-mon­naie, à l’aide d’un simple Rasp­ber­ry Pi. Il pré­voit de fabri­quer quelques modèles de son Icy­Wal­let l’année pro­chaine, lorsque le logi­ciel sera tota­le­ment opé­ra­tion­nel.

Craig McGee« L’accessibilité consti­tue la pre­mière pro­blé­ma­tique ren­con­trée par les non-voyants,» a expli­qué à bitcoin.com Craig McGee, un mineur de Bit­coin rési­dant au Royaume-Uni. « La plu­part des wal­lets sont dif­fi­ciles à uti­li­ser, le client QT ne marche pas très bien avec un logi­ciel de lec­ture d’écran.… Je pense que les déve­lop­peurs ne s’intéresse pas, 99% du temps, à l’accessibilité pour les per­sonnes en situa­tion de han­di­cap.»

Un manque d’accessibilité

La pro­blé­ma­tique de l’accessibilité est par­ti­cu­liè­re­ment répan­due dans la com­mu­nau­té Bit­coin. D’autant plus que les pro­duits et les pla­te­formes dis­po­nibles aujourd’hui ne sont que rare­ment acces­sibles aux per­sonnes mal­voyantes. Même si celles-ci avaient la volon­té d’acqué­rir l’expertise tech­nique néces­saire pour pou­voir contri­buer à des pro­jets blo­ck­chain open source, la tâche ris­que­rait d’être extrê­me­ment com­pli­quée.

Michael StaffenC’est en tout cas le sen­ti­ment du cana­dien Michael Staf­fen, qui s’était plaint du manque de solu­tions s’offrant à lui, alors qu’il ren­contre des dif­fi­cul­tés depuis l’endommagement de son nerf optique :

« Les wal­let bit­coin que j’ai télé­char­gés (Bit­coin QT, Mul­ti­bit, Armo­ry) sont inac­ces­sibles pour mon logi­ciel lec­teur d’écran,avait-il écrit en 2014. « Ceci m’ennuie pro­fon­dé­ment, dans la mesure où je sou­tiens le Bit­coin, et que j’ai ache­té mes propres Bit­coins. Je ne peux pas les uti­li­ser sans deman­der de l’aide.»

Depuis, cer­tains efforts ont été consen­tis afin de rendre les prin­ci­paux outils Bit­coin plus acces­sibles aux non-voyants. Mais cer­taines appli­ca­tions spé­ci­fiques semblent encore man­quer à l’appel.

« Pen­sez aux pro­blèmes ren­con­trés par une per­sonne mal­voyante ou non-voyante, qui doit prin­ci­pa­le­ment s’appuyer sur une inter­face audio,» explique M. New­bold, qui estime que la fia­bi­li­té des logi­ciels pro­po­sés n’est encore pas suf­fi­sante. « Il faut par exemple faire atten­tion aux homo­phones : le mot “nose” pour­rait être confon­du avec “knows”.»

Mais les non-voyants ne sont pas les seules per­sonnes à qui l’on pour­rait venir en aide. On sait par exemple que les per­sonnes qui souffrent de troubles de la motri­ci­té peuvent éga­le­ment ren­con­trer des pro­blèmes pour gérer un por­te­feuille Bit­coin.

Un large panel d’outils seront néces­saires pour accom­pa­gner des per­sonnes souf­frant de patho­lo­gies diverses, et leur per­mettre ain­si de prendre le contrôle de leur cryp­to-mon­naie.

Le wal­let Icy­Wal­let, des­ti­né à per­mettre aux mal­voyants de gérer leurs Bit­coins de manière auto­nome, consti­tue déjà une avan­cée pro­met­teuse.

Réfé­rences : Inter­na­tio­nal Busi­ness Times, news.bitcoin.comPug.sh

Un déve­lop­peur tra­vaille à la créa­tion du pre­mier por­te­feuille Bit­coin des­ti­né aux per­sonnes non-voyantes
Mer­ci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3778