Crypto-monnaies

Billy Markus, le cocréateur du Dogecoin, confie ne détenir que 40 000 dollars de DOGE

Après avoir rap­pe­lé qu’il ne fai­sait plus par­tie du pro­jet depuis un cer­tain temps, le cofon­da­teur du Doge­coin a révé­lé la taille de son por­te­feuille de DOGE.

Il ne s’ex­prime pas au nom du coin qu’il a cocréé. Billy Mar­kus, à l’o­ri­gine du pre­mier « meme coin », a récem­ment rap­pe­lé sur Twit­ter qu’il était désor­mais exté­rieur au pro­jet Dogecoin.

Il a éga­le­ment confié le nombre de coins qu’il détient actuel­le­ment : 220 000 DOGE, soit envi­ron 40 000 dol­lars aux cours actuels.

Dans un fil publié dimanche der­nier sur Twit­ter, Billy Mar­kus – qui se pré­sente sous le pseu­do­nyme de Sibe­to­shi Naka­mo­to –a rap­pe­lé qu’il ne tra­vaillait plus sur le Dogecoin :

« Je ne fais pas par­tie du pro­jet », a‑t-il affir­mé. « Je suis un membre de la com­mu­nau­té. Je détiens envi­ron 220 000 DOGE ».

Le déve­lop­peur a ajou­té qu’il ne tra­vaille­rait plus jamais sur sa création :

« Tra­vailler sur un cryp­to-pro­jet, c’est ter­rible », a‑t-il expliqué.

« J’ai décou­vert que plus vous en faites pour les gens, plus ils pensent qu’ils ont tous les droits et moins bien ils vous traitent ».

Mal­gré ses frus­tra­tions, Billy Mar­kus a ajou­té qu’il sou­te­nait les déve­lop­peurs qui se sont por­tés volon­taires pour pour­suivre le pro­jet Dogecoin :

« Je défen­drai tou­jours ceux dont je pense qu’ils rendent cet éco­sys­tème meilleur », a‑t-il indi­qué. « Je décou­ra­ge­rai ceux dont je pense qu’ils ne le font pas ».

Dogecoin : une « blague » valorisée à près de 100 milliards de dollars

Lan­cé en 2013 par Billy Mar­kus et Jack­son Pal­mer en tant que « blague », le Doge­coin est deve­nu extrê­me­ment popu­laire cette année, attei­gnant en mai une « Mar­ket Cap » record de plus de 95 mil­liards de dollars.

Cours Dogecoin DOGE au 28 décembre 2021

Le « meme coin » a en grande par­tie béné­fi­cié de la pro­mo­tion d’E­lon Musk. Après que sa socié­té Tes­la a révé­lé qu’elle renon­çait à accep­ter les paie­ments en Bit­coin du fait de consi­dé­ra­tions envi­ron­ne­men­tales, l’en­tre­pre­neur avait redou­blé d’ef­forts pour popu­la­ri­ser le « meme coin ».

En mai, Elon Musk avait d’ailleurs confié qu’il tra­vaillait avec les déve­lop­peurs du Doge­coin afin d’a­mé­lio­rer l’ef­fi­ca­ci­té de ses transactions :

À la mi-décembre, le patron de Tes­la avait évo­qué le DOGE dans un entre­tien accor­dé au maga­zine Time, affir­mant qu’il était plus effi­cace que le Bit­coin pour effec­tuer des paiements.

Bien qu’au­réo­lé d’une année 2021 excep­tion­nelle (envi­ron + 4 000% depuis le 1er jan­vier), le Doge­coin s’est fait voler la vedette par un autre « meme coin », le Shi­ba Inu. Lan­cé en août 2020, le SHIB a enre­gis­tré une hausse stra­to­sphé­rique de plus de 52 000 000% cette année :

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post