Aspect Légal Régulation

La plateforme Bitfinex envisage de délocaliser ses activités en suisse

Suisse

Bit­fi­nex, l’une des prin­ci­pales pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naies au monde, envi­sage de trans­fé­rer ses acti­vi­tés de Hong Kong vers la Suisse.

Le jour­nal suisse Han­dels­zei­tung rap­porte que Bit­fi­nex, actuel­le­ment basée à Hong Kong, mène­rait actuel­le­ment des pour­par­lers avec les auto­ri­tés suisses, en vue d’une délo­ca­li­sa­tion dans le pays. En cas d’é­chec de ce pro­jet, elle envi­sa­ge­rait de se tour­ner vers Londres.

Le jour­nal cite Jean-Louis van der Velde, le CEO de Bit­fi­nex, qui a indi­qué que « plu­sieurs réunions » entre cer­tains membres du site d’é­change et des repré­sen­tants du State Secre­ta­riat for Inter­na­tio­nal Finan­cial Affairs (SIF) suisse avaient déjà eu lieu.

Bit­fi­nex serait éga­le­ment en contact avec Johann Schnei­der-Ammann, le diri­geant du Dépar­te­ment fédé­ral de l’é­co­no­mie, de la for­ma­tion et de la recherche suisse. S’ex­pri­mant il y a quelques semaines dans le cadre d’une confé­rence, M. Schnei­der-Ammann avait appe­lé son pays à offrir un cadre encore plus attrac­tif qu’il ne l’est aujourd’­hui pour les socié­tés appar­te­nant à l’é­co­sys­tème des actifs numé­riques. Son objec­tif : faire de la confé­dé­ra­tion hel­vé­tique la pre­mière « cryp­to nation » au monde.

Le diri­geant de Bit­fi­nex a ain­si évo­qué des « dis­cus­sions très construc­tives » avec les auto­ri­tés suisses, avant d’a­jou­ter ceci :

« Nous sommes à la recherche d’un lieu d’é­ta­blis­se­ment per­ma­nent pour Bit­fi­nex et sa socié­té mère, iFi­nex. Nous sou­hai­tons y regrou­per nos opé­ra­tions, qui sont jus­qu’i­ci dis­sé­mi­nées à tra­vers plu­sieurs emplacements ».

La cin­quième pla­te­forme d’é­change de cryp­to-mon­naies, qui a vu pas­ser l’é­qui­valent de plus de 630 mil­lions de dol­lars de tran­sac­tions sur les der­nières 24 heures, indique qu’elle pour­rait enre­gis­trer iFi­nex en tant que socié­té ano­nyme (Aktien­ge­sell­schaft). Si ce trans­fert venait à se concré­ti­ser, elle pour­rait opé­rer l’en­semble de ses acti­vi­tés à par­tir de la Suisse – aus­si bien ses dépar­te­ments juri­dique, finan­cier et infor­ma­tique que son ser­vice client.

Bitfinex souhaite désormais prendre les devants

Tether (USDT)Ces der­niers mois, Bit­fi­nex s’est retrou­vée sous le feu des cri­tiques pour ses liens avec Tether Limi­ted, une filiale d’i­Fi­nex à l’o­ri­gine de la cryp­to-mon­naie Tether (USDT). Il s’a­git d’un token ados­sé au dol­lar, cou­ram­ment uti­li­sé sur les pla­te­formes d’échange.

Les dis­cus­sions entre Tether Limi­ted et la socié­té char­gée d’au­di­ter ses finances – et sa sol­va­bi­li­té face aux près de 2,3 mil­liards de coins USDT en cir­cu­la­tion – avait bru­ta­le­ment ces­sé en jan­vier der­nier. Alors que le der­nier audit des comptes de Tether date de sep­tembre 2017, cer­tains obser­va­teurs se demandent tou­jours si la socié­té serait véri­ta­ble­ment en mesure d’é­chan­ger chaque USDT contre un dollar.

Bit­fi­nex et Tether avaient toutes deux reçu en décembre der­nier une assi­gna­tion à com­pa­raître éma­nant de la Com­mo­di­ty Futures Tra­ding Com­mis­sion (CFTC) amé­ri­caine. C’est peut-être la rai­son pour laquelle Jean-Louis van der Velde compte désor­mais prendre les devants en matière de conformité :

« Nous sou­hai­tons deve­nir la pla­te­forme d’é­change la plus trans­pa­rente, et nous confor­mer à l’en­semble des obli­ga­tions impo­sées par le régu­la­teur suisse », a‑t-il affirmé.

En l’es­pace d’une semaine, Bit­fi­nex est la deuxième grande pla­te­forme d’é­change de mon­naies numé­riques basée à Hong Kong à faire part de son désir de délo­ca­li­ser ses acti­vi­tés. Ven­dre­di der­nier, Chang­peng Zhao, le CEO de Binance, avait annon­cé qu’il comp­tait se tour­ner vers Malte – un pays qui ambi­tionne de deve­nir « une île blockchain ».

Réfé­rences : CCNHan­dels­zei­tung

4/5 – (1 vote) 
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x