Ethereum

Blockchain.info prend désormais en charge une deuxième crypto-monnaie : Ethereum

Blockchain.info propose un wallet compatible Ethereum, sur iOS ou Android

Le plus grand « cryp­to-wal­let » en ligne peut per­mettre, pour le pre­mière fois depuis son lan­ce­ment en 2011, de sto­cker une autre mon­naie que le Bit­coin, Ethereum.

« Nous sommes heu­reux d’an­non­cer qu’à par­tir d’au­jourd’­hui, nos uti­li­sa­teurs peuvent faci­le­ment conser­ver, envoyer et rece­voir des Ethers, aus­si bien sur iOS que sur Android » a décla­ré la socié­té dans un tweet.

S’il intègre désor­mais les Ethers, le por­te­feuille de blockchain.info ne per­met pas d’en­voyer ceux-ci vers un smart contract, ni d’en­voyer des tokens ERC-20, ces actifs numé­riques créés sur la Blo­ck­chain d’Ethereum.

Les équipes de Blockchain.info ont ain­si expli­qué :

« Si vous rece­vez l’un de ces tokens sur votre por­te­feuille Blockchain.info, vous ne serez pas en mesure de les envoyer vers une autre adresse, ou de voir sur notre site com­bien vous en déte­nez. »

Cela ne pro­vo­que­ra tou­te­fois pas une perte des tokens en question :

« Mais, dans la mesure où vous dis­po­sez d’un accès com­plet à vos fonds, vous aurez la pos­si­bi­li­té d’ex­por­ter la clé pri­vée de votre adresse Ethe­reum pour l’u­ti­li­ser dans n’im­porte quel autre por­te­feuille Ethe­reum pre­nant en charge les tokens ERC-20. » ont-ils poursuivi.

Il est pos­sible d’ac­cé­der à son wal­let Ethe­reum Blockchain.info depuis son navi­ga­teur, ou à l’aide de l’ap­pli­ca­tion iOS ou Android du logiciel.

Blockchain.info, un portefeuille en ligne qui permet de garder le contrôle de ses Bitcoins

Cet « online wal­let » consti­tuait le pre­mier por­te­feuille Bit­coin en ligne « rela­ti­ve­ment » sécu­ri­sé.

Avantages du wallet Blockchain.info

Sécu­ri­sé, non pas parce qu’il ne peut faire l’ob­jet d’un pira­tage  – plu­sieurs uti­li­sa­teurs ont, par le pas­sé, décla­ré avoir per­du les Bicoins qu’ils géraient grâce à Blockchain.info.

Mais sécu­ri­sé dans le sens où la pla­te­forme per­met de gar­der le contrôle de ses clés pri­vées. Ce n’est ain­si pas le cas lorsque les Bit­coins sont sto­ckés sur une pla­te­forme d’é­change  – l’u­ti­li­sa­teur n’a alors plus aucun contrôle, et ne peut jouir d’au­cun recours légal en cas de perte.

Les Bit­coins sto­ckés sur ses échanges sont ce que l’on appelle des IOU (« I owe you » pour « je vous dois »). Ils sont liés à de simples numé­ros sto­ckés dans une base de don­nées cen­tra­li­sée, et, même si les risques de perte sont réduits dans le cas de pla­te­formes de renom, rien ne garan­tit le fait de pou­voir les récupérer.

Avec Blockchain.info, la donne est dif­fé­rente. L’u­ti­li­sa­teur n’en­voie pas des Bit­coins à la pla­te­forme, et conserve ses clés pri­vées  – cette der­nière se contente ain­si d’of­frir un moyen plus simple d’ac­cé­der à ses Bitcoins/Ethers.

Mais les risques liées à la déten­tion de cryp­to-mon­naie conti­nuent de s’ap­pli­quer. Si quel­qu’un trouve le mot de passe ou les clés pri­vées d’un uti­li­sa­teur, le por­te­feuille concer­né pour­rait être piraté.

Il ne s’a­gi­rait tou­te­fois que d’un compte, ou d’un groupe de comptes. Le risque de perte est net­te­ment plus impor­tant avec les pla­te­formes d’é­changes, puis­qu’une défaillance de l’une d’entre elles pour­rait faire perdre à ses clients en quelques minutes l’en­semble de leurs mon­naies digitales.

Ain­si, Blockchain.info pro­pose un sys­tème inté­res­sant pour qui­conque sou­haite sécu­ri­ser sa cryp­to-mon­naie.

La meilleure façon de le faire reste tou­te­fois, à nos yeux, le sto­ckage sur un por­te­feuille logi­ciel (comme Jaxx), voire sur un por­te­feuille « hard­ware » (comme le Led­ger Nano S).

Réfé­rence : Trust­nodes