Finance Technologie Blockchain

Corée du Sud : Des chercheurs dévoilent une « blockchain sans registre » pensée pour les banques centrales

Kaist Corée du Sud

De cher­cheurs sud-coréen ont indi­qué qu’ils tra­vaillaient sur une « blo­ck­chain sans registre», bap­ti­sée « Pure­Chain ». Ils estiment qu’elle pour­rait per­mettre de favo­ri­ser l’apparition de mon­naies numé­riques émises par des banques cen­trales.

Cette équipe de recherche a annon­cé il y a quelques jours qu’elle tra­vaillait sur une nou­velle tech­no­lo­gie, Pure­Chain. Le groupe se com­pose notam­ment de repré­sen­tants de l’Ins­ti­tut supé­rieur coréen des sciences et tech­no­lo­gies, de l’université Kyung Hee, de la socié­té tech ICTK Hol­dings ain­si que de la star­tup blo­ck­chain star­tup Epi­to­me­CL.

Selon le Korea Times, Pure­Chain est une « blo­ck­chain sans registre » qui met en œuvre des fonc­tion phy­si­que­ment non clo­nables (PUF). Ces « empreintes digi­tales numé­riques » sont notam­ment uti­li­sées pour iden­ti­fier des semi-conduc­teurs.

Les cher­cheurs ont indi­qué que les PUF leur offri­raient la pos­si­bi­li­té d’effectuer des paie­ments de pair à pair « à tra­vers un consen­sus éta­bli entre seule­ment deux nœuds ». Ceci pour­rait leur per­mettre de dimi­nuer radi­ca­le­ment les délais de tran­sac­tion asso­ciés aux blo­ck­chains que l’on connait aujourd’hui.

Ils ont expli­qué que ces fonc­tions néces­si­taient aupa­ra­vant, lorsqu’elles étaient uti­li­sées comme des clés dans des algo­rithmes de chif­fre­ment, l’utilisation de « codes cor­rec­teurs ». Ils seraient tou­te­fois par­ve­nus à s’en pas­ser :

« Pure­chain est la seule tech­no­lo­gie PUF qui n’a pas besoin de recou­rir à des codes cor­rec­teurs – des codes qui ont empê­ché la pro­duc­tion de masse d’autres types de PUF», a indi­qué Sam Yu, le CEO d’ICTK Hol­dings. « Les appli­ca­tions des PUF s’étendent de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain à la sécu­ri­té de l’Internet des Objets, en pas­sant par les pro­ces­sus de véri­fi­ca­tion des uti­li­sa­teurs, et bien plus ».

Les déve­lop­peurs ont pré­dit que cette tech­no­lo­gie pour­rait favo­ri­ser l’introduction et l’adoption de mon­naies numé­riques émises par des banques cen­trales. Elles devraient ain­si offrir aux nations qui le sou­haitent la pos­si­bi­li­té de numé­ri­ser leur mon­naie natio­nale, afin de capi­ta­li­ser sur les atouts offerts par la tech­no­lo­gie blo­ck­chain tout en gar­dant le contrôle de l’offre de mon­naie.

« Il s’agit d’une tech­no­lo­gie blo­ck­chain “réa­liste”, qui peut être appli­quée à ce type de mon­naies » a com­men­té Han Ho-hyeorn, pro­fes­seur à l’université Kyung Hee.

Mais de nom­breux zones d’ombre sub­sistent. Les médias régio­naux n’ont ain­si pas four­ni de détails tech­niques concer­nant cette « blo­ck­chain sans registre», et n’ont pas non plus indi­qué la manière dont Pure­Chain par­ve­nait à s’affranchir de ces « codes cor­rec­teurs ».

On peut tou­te­fois pen­ser que cette tech­no­lo­gie, si elle par­ve­nait à tenir ses pro­messes, serait sus­cep­tible d’intéresser cer­taines banques cen­trales. Plu­sieurs d’entre elles ont récem­ment fait part de leur volon­té d’émettre, à terme, une mon­naie numé­rique natio­nale cen­tra­li­sée, qui pour­rait leur per­mettre de limi­ter la pro­duc­tion et le recours à de l’argent liquide.

Réfé­rences : CCNKorea Times

Corée du Sud : Des cher­cheurs dévoilent une « blo­ck­chain sans registre » pen­sée pour les banques cen­trales
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3778