Aspect Légal Régulation

Bruno Lemaire souhaite entamer des discussions autour de la régulation du Bitcoin

Loi Bitcoin

Alors que le Bit­coin a fran­chi cette année de nou­veaux records, il semble nour­rir des inquié­tudes crois­santes auprès des pou­voirs publics. La France est ain­si sur le point de deman­der au G20 d’en­vi­sa­ger de mieux régu­ler la mon­naie vir­tuelle, d’a­près ce qu’a indi­qué le Ministre de l’É­co­no­mie et des Finances Bru­no Le Maire.

Bruno Le Maire

« Je vais pro­po­ser à la pro­chaine pré­si­dence du G20, la pré­si­dence argen­tine, [qu’à] l’occasion du som­met du G20 en avril [ndlr : 2018] nous ayons une dis­cus­sion tous ensemble sur cette ques­tion du Bit­coin, sur l’évaluation des risques et sur les pos­si­bi­li­tés de régu­la­tion, » a indi­qué M. Le Maire, sur LCI.

« Garantir la sécurité des épargnants »

Régulation Bitcoin« Je suis là pour garan­tir la sécu­ri­té aux épar­gnants. Il y a un risque spé­cu­la­tif évident. Il faut le regar­der, l’exa­mi­ner, et regar­der com­ment […], avec tous les autres pays membres, nous pou­vons régu­ler le bit­coin, » a affir­mé  le loca­taire de Ber­cy. »

Au delà des risques liés à la vola­ti­li­té de la mon­naie numé­rique, le diri­geant s’in­quiète du recours au Bit­coin dans le cadre de cer­taines acti­vi­tés illi­cites, comme le tra­fic de drogue ou le finan­ce­ment du terrorisme.

Appels à la prudence et mise en place d’un cadre réglementaire plus strict

Bitcoin ordinateurCette annonce fait écho aux récents aver­tis­se­ments du Gou­ver­neur de la Banque de France, Fran­çois Vil­le­roy de Gal­hau, qui avait aler­té sur les risques liés à la spé­cu­la­tion sur le Bit­coin. Il avait ain­si décla­ré à la fin du mois de novembre que « la Banque de France [rap­pe­lait] à ceux qui inves­tissent dans le Bit­coin qu’ils le font tota­le­ment à leurs risques et périls.

Elle fait éga­le­ment suite à une déci­sion des Etats membres de l’U­nion euro­péenne et des par­le­men­taires euro­péens. Ceux-ci sont par­ve­nus à un accord en fin de semaine der­nière pour ren­for­cer la régle­men­ta­tion qui pré­vaut autour des pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naie.

Il ne serait ain­si plus pos­sible de s’ins­crire sur celles-ci de manière ano­nyme, même en ayant recours à des cartes pré­payées – des cartes qui auraient pu avoir été uti­li­sées pour finan­cer des atten­tats, d’a­près ce qu’ont indi­qué les diri­geants européens.

Si elles étaient approu­vées de manière for­melle par les Etats membres et les euro­dé­pu­tés, ces mesures pour­ront prendre force de loin dans les 18 mois dans cha­cun des pays de l’U­nion Européenne.

Dans le même temps, le Bit­coin s’est appré­cié de plus de 1 800 % depuis le début de l’an­née. La mon­naie numé­rique avait hier fran­chi le seuil des 20 000 dol­lars sur de nom­breuses pla­te­formes d’échange.

Réfé­rence : Reu­ters

3.5/5 – (2 votes) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno
Bruno
4 années il y a

La cryp­to leur fait peurs, ils voient petit à petit leurs pou­voirs s’ef­fon­drer, sous pré­texte de pro­tec­tion du consom­ma­teur (fau­drai pas que les esclaves gagnent trop d’argent), et sous pre­texte du faux ter­ro­risme d’é­tat, ils veulent « régu­ler » le bitcoin.…

Ils ne touchent pas leur part du gateau et ca ne leur plais pas.

vins
vins
4 années il y a
Répondre à  Bruno

tout est dit !

Utoro
Utoro
4 années il y a

Ils sont sur­tout là pour nous taxer. Ils ne servent à rien et ne com­prennent jamais rien sauf quand ils peuvent prendre de l’argent aux autres.

babacool
babacool
4 années il y a

Les para­sites s’af­folent… Ils perdent le contrôle et ils ont les grosses bouboules !