Bitcoin Prix & Opinions

Chute du Bitcoin : le BTC plonge vers les 38 000 dollars, son cours le plus bas depuis 5 mois

Chute Bitcoin Crypto-marchés

Comme le crai­gnaient plu­sieurs ana­lystes, le Bit­coin a chu­té cette nuit sous la barre des 40 000 dol­lars. Tous les yeux sont désor­mais tour­nés vers la Réserve fédé­rale amé­ri­caine, dont les pro­chaines mesures seront sans doute déci­sives pour l’a­ve­nir à court terme des crypto-marchés.

La pre­mière cryp­to­mon­naie pour­suit sa chute. Lors de la rédac­tion de cet article, le Bit­coin s’é­chan­geait à 39 123 dol­lars sur la pla­te­forme Bits­tamp, après avoir per­du près de 7% de sa valeur sur les 24 der­nières heures.

L’ac­tif numé­rique avait plon­gé dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di jus­qu’à un plus bas à 38 250 dol­lars  – un niveau qu’il n’a­vait plus atteint depuis août 2021.

Cours du Bitcoin au 21 janvier 2022

Ce krach a fait perdre envi­ron 50 mil­liards de dol­lars aux cryp­to-mar­chés. La valo­ri­sa­tion totale de l’en­semble des actifs numé­riques est ins­crite dans une ten­dance bais­sière depuis le début du mois de novembre, époque durant laquelle elle avait atteint un record his­to­rique à près de 3 000 mil­liards de dollars.

Valorisation crypto-marchés

Mais com­ment expli­quer cette chute du BTC ? Cer­tains ana­lystes ont poin­té des indi­ca­teurs macroé­co­no­miques, indi­quant que les actions tech­no­lo­giques du Nas­daq étaient entrées dans une « période de cor­rec­tion ». D’autres ont rap­pe­lé que la Réserve fédé­rale amé­ri­caine pré­voyait plu­sieurs hausses de taux cette année.

Sans doute anec­do­tiques, les récentes décla­ra­tions de Raoul Pal, l’une des figures de la cryp­to-sphère, qui a révé­lé qu’il ne déte­nait plus qu’un seul BTC, n’ont pro­ba­ble­ment pas plai­dé en faveur du Bitcoin.

Bitcoin : un rebond imminent ?

Pour le compte « Rekt Capi­tal », les évo­lu­tions actuelles « par­tagent quelques simi­li­tudes avec celles de fin sep­tembre 2021 ». A l’é­poque, le BTC avait chu­té d’en­vi­ron 52 000 dol­lars à envi­ron 41 300 dol­lars en l’es­pace d’un mois. Il était par­ve­nu, quelques semaines plus tard, à flam­ber jus­qu’à un record his­to­rique à près de 69 000 dollars.

Le compte Inves­tAns­wers a de son côté expli­qué à ses 85 000 abon­nés que les « bears » avaient pris le contrôle, et qu’ils « ont eu besoin de faire chu­ter le Bit­coin sous les 41 000 dol­lars afin d’empocher 132 mil­lions de dol­lars de profits ».

Le BTC avait entraî­né dans sa chute l’en­semble des prin­ci­pales cryp­to­mon­naies. L’E­ther, le SOL, le DOT, l’A­VAX ou encore le BNB avaient connu des baisses com­prises entre 7,5% et 9,5% sur les 24 der­nières heures.

Pour Billy Bam­brough, contri­bu­teur au maga­zine Forbes, les inves­tis­seurs seraient échau­dés par les annonces récentes de la Réserve fédé­rale amé­ri­caine, qui pour­rait réduire son bilan peu de temps après la pro­chaine hausse des taux.

« Je pense que la rai­son prin­ci­pale [de cette chute] est liée à l’aug­men­ta­tion des taux de la Réserve fédé­rale cette année », juge de son côté Mar­cus Soti­riou, ana­lyste du bro­ker d’ac­tifs numé­riques Glo­bal­Block, dans des pro­pos rap­por­tés par Forbes.

« Lorsque les mar­chés actions retrou­ve­ront des cou­leurs, je m’at­tends à une forte remon­tée pour le Bit­coin et l’en­semble des crypto-marchés ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post