Crypto-monnaies

La crypto-startup suisse Eidoo va lancer un « stablecoin » adossé à l’or

Lingots d'or

La pla­te­forme Eidoo va bien­tôt pro­po­ser son propre « sta­ble­coin ». Ce token pour­ra être échan­gé non pas contre des dol­lars, mais contre de l’or.

Plateforme EidooCette star­tup suisse compte lan­cer pro­chai­ne­ment l’Ekon, un token ERC-20 qui pour­ra être uti­li­sé sur son wal­let mul­ti-devises et sa pla­te­forme d’échange décen­tra­li­sée.

Sa par­ti­cu­la­ri­té ? Chaque coin pour­ra être échan­gé contre un gramme d’or pur à 99,9%. Le métal pré­cieux qui garan­ti­ra la valeur des tokens sera conser­vé dans des coffre-forts, qui devraient faire l’objet d’un audit tous les trois mois.

« Les inves­tis­seurs pour­ront obser­ver l’or sto­cké dans nos coffres-forts grâce à une camé­ra, nous leur pro­po­se­rons un lien sur notre site qui leur per­met­tra de contrô­ler leur or», s’est féli­ci­té Natale Fer­ra­ra, le fon­da­teur de la star­tup, dans un e-mail envoyé au site Coin­Desk.

Ce sont les frais fac­tu­rés lors de l’achat et de la vente de l’Ekon sur la pla­te­forme Eidoo qui devraient per­mettre à la star­tup de géné­rer des reve­nus.

« Chaque token Ekon sera garan­ti par de l’or 24 carats. Nous ne pour­rons émettre de nou­veaux tokens que si l’or qui leur est rat­ta­ché est dis­po­nible, et si l’utilisateur s’est sou­mis à la pro­cé­dure KYC ain­si qu’à toutes les obli­ga­tions légales pré­ci­sées par la loi suisse ».

En octobre 2017, Eidoo était par­ve­nue à lever 27,9 mil­lions de dol­lars à tra­vers sa vente de tokens. En jan­vier der­nier, l’application – qui per­met éga­le­ment de lan­cer des Ini­tial Coin Offe­rings (ICOs) – avait été télé­char­gée plus de 200 000 fois.

La multiplication des « stablecoins »

StablecoinCette nou­velle inter­vient après plu­sieurs annonces simi­laires por­tant sur la créa­tion de nou­veaux « sta­ble­coins » – comme le Gemi­ni Dol­lar de la pla­te­forme Gemi­ni, ou encore le token ados­sé au yen que compte lan­cer le fonds d’investissement Grand­shores Tech­no­lo­gy Group.

Et ce mar­ché semble deve­nir, au fil des mois, de plus en plus concur­ren­tiel. Si le contro­ver­sé Tether (USDT), fort d’une « Mar­ket Cap » de plus de 2,7 mil­liards de dol­lars, reste le lea­der de ce sec­teur, on sait qu’une grande pla­te­forme d’échange a récem­ment déci­dé d’abandonner celui-ci au pro­fit de l’un de ses prin­ci­paux rivaux, le TrueUSD (TUSD).

L’initiative d’Eidoo d’offrir un sta­ble­coin ados­sé à l’or peut tou­te­fois sem­bler étrange, dans la mesure où le cours du métal jaune n’est géné­ra­le­ment pas consi­dé­ré comme étant stable.

« Libel­lé en dol­lars, l’or n’est pas néces­sai­re­ment stable», a décla­ré dans un email adres­sé à Coin­Desk le doc­teur Wang Chun Wei, pro­fes­seur à l’université du Queens­land. « La plu­part des pla­te­formes d’échange (et des inves­tis­seurs) s’appuient sur l’USD comme mon­naie de réfé­rence. Par consé­quent, cela fait plus de sens de pro­po­ser un sta­ble­coin basé sur celle-ci ».

M. Wei – qui a publié deux études cette année, l’une por­tant sur la liqui­di­té des mar­chés d’actifs numé­riques et l’autre s’intéressant à la rela­tion qu’entretiennent le Tether et le Bit­coin – recon­naît tou­te­fois que les cryp­to-inves­tis­seurs pour­raient être inté­res­sés par l’idée d’ajouter à leur por­te­feuille un nou­vel actif non cor­ré­lé avec les devises digi­tales.

L’Ekon parviendra-t-il à susciter l’intérêt des investisseurs ?

Pour Bitcoin orScott Hoch, l’analyste prin­ci­pal de l’Apex Token Fund, la réponse est sans doute posi­tive. L’homme avait pré­cé­dem­ment décla­ré que cer­tains cryp­to-inves­tis­seurs sou­hai­taient que l’ensemble de leurs pla­ce­ments puissent évo­luer sur une blo­ck­chain. On peut dès lors com­prendre pour­quoi ceux-ci pour­raient pri­vi­lé­gier ce nou­vel actif au détri­ment d’un ETF ados­sé à l’or, qui leur offri­rait pour­tant des per­for­mances simi­laires.

Un point de vue que ne par­tage pas Kyle Sama­ni, le cofon­da­teur du cryp­to-fonds Mul­ti­Coin Capi­tal. Le diri­geant doute de l’intérêt de ce nou­vel actif :

« Cela existe déjà, mais pas en ver­sion “toké­ni­sée”», a-t-il décla­ré à Coin­Desk. « Je pense qu’il s’agit juste de sur­fer sur une mode. Cela n’apporte rien ».

Réfé­rence : Coin­Desk

La cryp­to-star­tup suisse Eidoo va lan­cer un « sta­ble­coin » ados­sé à l’or
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14