Crypto-monnaies

Le Floki Inu lance une pétition pour faire son entrée sur Coinbase

Floki Inu Token

Les équipes du Flo­ki Inu tentent de faire réfé­ren­cer leur token sur Coinbase.

Il s’a­git sans doute de l’un des sou­haits par­ta­gés par l’en­semble des créa­teurs de cryp­to-tokens : voir leur coin faire son entrée sur les deux prin­ci­pales pla­te­formes d’é­change d’ac­tifs numé­riques, à savoir Coin­base et Binance.

Les ini­tia­teurs du pro­jet Flo­ki Inu espèrent que leur cryp­to­mon­naie puisse bien­tôt faire son appa­ri­tion sur la pre­mière, afin que le « meme coin » FLOKI puisse être faci­le­ment ache­té par les épar­gnants amé­ri­cains. Ils ont lan­cé dimanche une péti­tion en ce sens :

Mais ce n’est sans doute pas gagné d’a­vance : du fait d’un cadre régle­men­taire strict aux États-Unis, Coin­base prend d’ex­trêmes pré­cau­tions avant de déci­der de réfé­ren­cer un nou­vel actif. On peut tou­te­fois vrai­sem­bla­ble­ment pen­ser que le Flo­ki Inu pour­rait pro­chai­ne­ment faire son entrée sur la bourse d’é­change cali­for­nienne, qui prend déjà en charge les deux prin­ci­paux « meme coins » que sont le DOGE et le SHIB.

Le FLOKI pour­rait, dans un pre­mier temps, arri­ver sur Binance, géné­ra­le­ment plus prompte à ajou­ter de nou­veaux actifs. En novembre, Chang­peng Zhao, son PDG, avait expli­qué que le nombre d’u­ti­li­sa­teurs d’un coin consti­tuait une « métrique clé » :

« Si un coin dis­pose d’un grand nombre d’utilisateurs, alors nous le réfé­ren­ce­rons », avait-il alors confié. « Il s’agit, de très loin, du fac­teur le plus important ».

« Pre­nons l’exemple des “meme tokens” : même si je ne les com­prends pas, nous les ajou­tons si nous consta­tons qu’ils sont uti­li­sés par un grand nombre de personnes.

Nous sui­vons la com­mu­nau­té, mon opi­nion per­son­nelle n’a aucune importance ».

L’u­ti­li­sa­teur @lsmailkrks a com­men­té le tweet de Flo­ki Inu en indi­quant qu’il serait selon lui plus judi­cieux de contac­ter direc­te­ment Coinbase :

« FLOKI a atteint des mil­lions de gens, a noué des contrats de spon­so­ring et a fait de la publi­ci­té. Le monde entier connaît FLOKI ».

« Pour­quoi ne pas contac­ter les pla­te­formes d’é­change ? Le fait de récol­ter des signa­tures consti­tue une perte de temps, nous en avons déjà signé. Les équipes de FLOKI doivent contac­ter les pla­te­formes, pas nous ».

Comme annon­cé le 24 décembre par Bit­Glo­bal (ex Bithumb), le Flo­ki Inu devrait faire son entrée sur la pla­te­forme dès ce lundi :

380 000 « holders » de FLOKI

Le 10 décembre, Flo­ki Inu avait annon­cé reven­di­quer désor­mais plus de 360 000 détenteurs :

La popu­la­ri­té crois­sante du FLOKI est sans doute liée aux ini­tia­tives conduites par ses équipes pour faire connaître le token. Celles-ci ont récem­ment noué des contrats de spon­so­ring avec les clubs de foot­ball de Naples et du FC Twente, quelques semaines après avoir lan­cé une cam­pagne d’af­fi­chage dans le métro londonien.

Il y a quelques jours, les équipes du Flo­ki Inu avaient anon­cé la pos­si­bi­li­té de « sta­ker » ses tokens et de contrac­ter des prêts en pla­çant ces der­niers, grâce à un par­te­na­riat avec Inverse Finance.

Sur­fant sur la popu­la­ri­té des « meme coins », le Flo­ki Inu s’é­tait ins­pi­ré du nom du chien Shi­ba Inu adop­té par Elon Musk, bap­ti­sé Flo­ki. Lors de la rédac­tion de cet article, le cours du token avait été mul­ti­plié par plus de 36 depuis son intro­duc­tion sur les mar­chés en juillet dernier.

Cours du Floki Inu au 27 décembre 2021

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post