Technologie Blockchain

Le gouvernement sud-coréen mise sur la technologie blockchain

Corée du Sud Séoul

Le gou­ver­ne­ment sud-coréen a affec­té un bud­get de 5 000 mil­liards de wons (3,9 mil­liards d’eu­ros) à son pro­gramme d’in­ves­tis­se­ment « Crois­sance à tra­vers l’In­no­va­tion ». Ces fonds seront alloués à 8 sec­teurs dif­fé­rents, avec un focus par­ti­cu­lier sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain et l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle.

Au cours d’une réunion qui s’est tenue ce lun­di à Séoul, Kim Dong-yeon, le ministre des Finances sud-coréen, a confir­mé son pro­jet d’af­fec­ter 5 000 mil­liards de wons (3,9 mil­liards d’eu­ros) en 2019 au pro­gramme d’in­no­va­tion du pays – soit 65% de hausse par rap­port aux dépenses allouées pour 2018.

Le gou­ver­ne­ment sou­haite notam­ment favo­ri­ser les recherches autour de la blo­ck­chain, du « big data » et de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle.

Voi­ci ce que le ministre, cité par le média local Yon­hap, a décla­ré :

« Ces mesures faci­li­te­ront l’é­mer­gence d’une “éco­no­mie de pla­te­formes”, qui per­met­trait d’accélérer la crois­sance des sec­teurs inno­vants ».

Selon le site inter­net du minis­tère, les domaines du big data, de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, de la blo­ck­chain et de l’é­co­no­mie du par­tage ont reçu 579,9 mil­liards de wons (450 mil­lions d’eu­ros) de fonds publics en 2018. L’en­ti­té gou­ver­ne­men­tale sou­haite allouer 1 040 mil­liards de wons (810 mil­lions d’eu­ros) à ces sec­teurs en 2019, soit une hausse de près de 80%.

« Le gou­ver­ne­ment se foca­li­se­ra sur les déve­lop­pe­ments autour du big data et de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain pour assu­rer la sécu­ri­té de la ges­tion des don­nées ain­si que sur l’é­co­no­mie col­la­bo­ra­tive ».

La Corée du Sud a éga­le­ment déci­dé d’al­louer un bud­get de 60 mil­liards de wons (47 mil­lions d’eu­ros) pour accom­pa­gner 10 000 spé­cia­listes dans 8 sec­teurs pro­met­teurs.

Ces ini­tia­tives inter­viennent alors que le minis­tère des Sciences et des TIC pro­meut acti­ve­ment les for­ma­tions consa­crées à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain auprès de la jeu­nesse sud-coréenne. De son côté, l’île de Jeju a récem­ment for­mu­lé une pro­po­si­tion au gou­ver­ne­ment pour deve­nir une « zone spé­ciale pour la blo­ck­chain et les cryp­to-mon­naies ». Elle sou­hai­te­rait notam­ment per­mettre aux cryp­to-star­tups de conduire des ICOs – une acti­vi­té inter­dite sur le conti­nent.

Réfé­rences : CCN, Yon­hap




[wpcrypto_list]