Bitcoin Prix & Opinions

Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan, regrette d’avoir accusé le Bitcoin de constituer une “fraude”

Jamie Dimon JPMorgan

Jamie Dimon semble avoir décidé de faire machine arrière. Alors qu’il avait accusé le Bitcoin, en septembre dernier, d’être une “fraude”, le dirigeant a depuis revu sa copie. Il admet “regretter” ses précédentes déclarations.

“Le Bitcoin est une fraude”

Lors d’une conférence qui s’était tenue en septembre dernier, Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, avait affirmé que le Bitcoin était une “fraude“, qui ne serait utilisée que par des meurtriers et des trafiquants de drogue.

C’est pire que les bulbes de tulipes [faisant référence à la tulipomanie du 17ème siècle]. Cela va mal finir. Quelqu’un va se faire tuer“, avait-il alerté.

Il n’avait pas hésité à prévenir ses employés qu’il feraient mieux de se tenir à l’écart de la crypto-monnaie.

Si je réalisais que l’un de nos traders spéculait sur le Bitcoin, je le licencierai dans la seconde, et ce pour deux raisons“, avait-il indiqué. “Un, ceci va à l’encontre de nos règles. Deux, c’est stupide“.

Il s’agit d’une fraude. Honnêtement, je suis choqué de constater que certains ne soient pas capable de le voir“, avait alerté Jamie Dimon, avant de déclarer :

“Si vous êtes suffisamment stupide pour en acheter, vous en paierez un jour le prix”

Lorsqu’il avait tenu ces propos, le 12 septembre 2017, le Bitcoin s’échangeait à un peu plus de 4000 dollars. La monnaie numérique s’est fortement appréciée depuis : son prix dépassait les 14 850 dollars lors de la rédaction cet article.

Ce n’était pas la première fois que le dirigeant s’en prenait au Bitcoin. Cette infographie retrace ses précédentes déclarations :

Bitcoin versus Jamie Dimon

“Je les regrette”

Le dirigeant semble avoir, depuis, mis de l’eau dans son vin.

Je les regrette“, a-t-il admis au cours d’un entretien accordé à la chaîne FOX Business, en évoquant ses précédents commentaires.

S’il “n’est pas du tout intéressé par ce sujet“, il a tout de même reconnu que la technologie blockchain était “bien réelle”.

Vous pouvez avoir des crypto-dollars en yen, et des choses comme cela. Les ICOs… vous devez les analyser individuellement” a-t-il déclaré dans le cadre de cet entretien mené à San Francisco au sein de la JPMorgan Health Care Conference.

Il y a quelques semaines, nous vous indiquions que JPMorgan Chase pourrait bientôt prendre en charge des contrats à terme sur le Bitcoin – sans doute un un élément qui a pu inciter M. Dimon a revoir si rapidement sa position.

Références : CNBC, Investing, Atlas

Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan, regrette d’avoir accusé le Bitcoin de constituer une “fraude”
9 (180%) 1 vote

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan, regrette d’avoir accusé le Bitcoin de constituer une “fraude”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
babacool
Invité

Et je retourne ma veste toujours du bon côté…