Crypto-monnaies

JPMorgan prédit une chute prochaine des « altcoins »

Pièces Altcoins

Alors que les « alt­coins » sont entrés dans une phase de « fré­né­sie », les experts de JPMor­gan s’at­tendent à une baisse pro­chaine de leurs cours.

Leur pré­dic­tion s’ap­puie notam­ment sur les évo­lu­tions de la « Bit­coin domi­nance », l’in­di­ca­teur qui per­met de mesu­rer le poids du BTC par rap­port à celui de l’en­semble des crypto-marchés.

Pièces de plusieurs crypto-monnaies

Un article de Busi­ness Insi­der révèle les détails d’une note publiée mer­cre­di par la banque d’in­ves­tis­se­ment JPMor­gan Chase, évo­quant notam­ment les cryp­to-mar­chés. Ses ana­lystes estiment que la flam­bée actuelle des alt­coins (les cryp­to­mon­naies autres que le Bit­coin) devrait bien­tôt tou­cher à sa fin.

La plus grande banque des États-Unis juge que la fré­né­sie qui s’est empa­rée des mar­chés actions a éga­le­ment concer­né les alt­coins en août.

« La hausse de l’ac­ti­vi­té autour des NFTs et de la DeFi a non seule­ment pro­fi­té à Ethe­reum, mais éga­le­ment aux cryp­to­mon­naies qui pro­posent des fonc­tion­na­li­tés de “smart contracts” telles que le Sola­na, le Binance Coin ou encore le Cardano ».

Jeu­di, le Car­da­no (ADA) avait atteint un record his­to­rique à plus de 3 dol­lars, Sa valo­ri­sa­tion avait été mul­ti­pliée par plus de 17 depuis le 1er jan­vier, alors qu’il ne s’é­chan­geait qu’à 0,18 dollar.

« Les mar­chés des cryp­to-mon­naies semblent être à nou­veau entrés dans une phase de fré­né­sie », a pré­ve­nu JPMorgan.

La banque fait remar­quer que le poids des alt­coins sur les cryp­to-mar­chés a for­te­ment aug­men­té au cours des der­nières semaines. Elle estime que la ten­dance devrait pro­chai­ne­ment s’inverser :

« La part des “alt­coins” semble rela­ti­ve­ment éle­vée par rap­port aux stan­dards his­to­riques. Nous pen­sons que ce phé­no­mène reflète plus l’ef­fer­ves­cence et la fré­né­sie des épar­gnants qu’une ten­dance structuelle ».

« Soyez craintifs lorsque la majorité est avide »

Baisse des marchésFin juin, Niko­laos Pani­girt­zo­glou, stra­tège des mar­chés mon­diaux chez JPMor­gan, avait décla­ré que la « domi­na­tion » du Bit­coin consti­tuait, selon lui, l’indicateur clé à sur­veiller afin de ten­ter de pré­dire l’arrivée d’un mar­ché bais­sier.

Dès lors, la dimi­nu­tion récente du poids du BTC sur les cryp­to-mar­chés pour­rait signi­fier qu’une cor­rec­tion majeure est immi­nente. En effet, les tra­ders seraient entrés dans une phase « d’exubérance », les pous­sant à prendre plus de risques en se tour­nant vers des alt­coins.

À la mi-mai, le poids du Bit­coin sur les mar­chés avait chu­té jus­qu’à seule­ment 39%. Dans le même temps, la fré­né­sie autour des autres cryp­to­mon­naies – notam­ment des « meme coins » comme le Doge­coin – bat­tait son plein.

Cette eupho­rie avait été sui­vie par une cor­rec­tion majeure. Les cryp­to-mar­chés avaient alors mis plus de 3 mois à dépas­ser à nou­veau le seuil des 2 000 mil­liards de dollars.

Au début du mois de jan­vier 2018, la « Bit­coin domi­nance » avait atteint son plus bas his­to­rique, à moins de 33%. Cette baisse cor­res­pon­dait au pic de la fré­né­sie autour des ICOs (des levées de fonds en cryp­to­mon­naies), qui avait ensuite lais­sé place à une longue phase de « bear market ».

Répartition des crypto-actifs au 3 septembre 2021

Lors de la rédac­tion de cet article, la « Mar­ket Cap » du Bit­coin repré­sen­tait 41,6% de celle de l’en­semble des cryp­to-mar­chés. Le 1er jan­vier der­nier, elle s’é­le­vait à plus de 70%.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post