Crypto-monnaies

Komodo (KMD) : les équipes dévoilent un nouveau White Paper afin d’encourager l’arrivée de nouveaux utilisateurs

Komodo Platform

Alors que la valeur de l’écosystème de Komo­do a for­te­ment aug­men­té au cours des der­niers mois, les équipes à l’origine du pro­jet viennent de publier un nou­veau White Paper, qui semble être des­ti­né à lui per­mettre d’élargir sa com­mu­nau­té.

Un nouveau White Paper explicatif

Komodo PlatformJusqu’à une période récente, le pro­jet Komo­do n’était sou­te­nu que par ses quelques déve­lop­peurs (au pre­mier rang des­quels figure JL777) et une petite com­mu­nau­té d’utilisateurs enthou­siastes.

Désor­mais, ses équipes semblent cher­cher à la pas­ser à la vitesse supé­rieure. Pour y par­ve­nir, elles ont publié aujourd’hui un nou­veau docu­ment pré­sen­tant Komo­do à tra­vers des expli­ca­tions plus simples, qui lui per­mettent de cla­ri­fier les bases du pro­jet. Celui-ci peut être consul­té à cette adresse.

Le pro­jet Komo­do vise à offrir une solu­tion décen­tra­li­sée d’émission, d’échange et de dis­tri­bu­tion de tokens. Il doit éga­le­ment per­mettre aux déve­lop­peurs de s’appuyer sur un fra­me­work dédié à la créa­tion d’applications décen­tra­li­sées (dApps), mais aus­si de pou­voir incor­po­rer des solu­tions blo­ck­chain au sein des entre­prises.

Voi­ci com­ment le pro­jet est résu­mé par ses fon­da­teurs :

« Komo­do est à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain ce que Linux est aux sys­tèmes d’exploitation »

Ce nou­veau docu­ment détaille la manière dont les tokens KMD sont émis, et la façon dont les tran­sac­tions sont sécu­ri­sées.

Il pré­sente notam­ment le pro­to­cole sur lequel s’appuie le réseau Komo­do : la tech­no­lo­gie dPOW («delayed Proof-of-Work», que l’on pour­rait tra­duire par « preuve de tra­vail dif­fé­rée»).

Car le pro­jet ne fait pas appel à  des mineurs « dédiés ». À tra­vers cette tech­no­lo­gie, Komo­do véri­fie tout d’abord la vali­di­té des tran­sac­tions, afin de déjouer les ten­ta­tives de double dépense. Il fait ensuite par­ve­nir des copies de la blo­ck­chain KMD approu­vée sur la blo­ck­chain du Bit­coin. Komo­do s’appuie ensuite sur le pro­to­cole de chif­fre­ment du Bit­coin, en sau­ve­gar­dant une copie de sa chaîne sur la blo­ck­chain du BTC.

À l’avenir, Komo­do per­met­tra éga­le­ment d’émettre faci­le­ment des tokens qui seront pro­po­sés à tra­vers des ICOs, en ayant recours à une approche dPOW simi­laire. Pour favo­ri­ser les chances de suc­cès de leur pla­te­forme, ses équipes ont gran­de­ment sim­pli­fié ce pro­ces­sus :

« Nous avons mis au point un pro­ces­sus sim­pli­fié qui s’adresse aux entre­pre­neurs qui sou­haitent créer un nou­veau pro­duit blo­ck­chain au sein de l’écosystème de Komo­do. Ceci offre aux entre­pre­neurs de l’efficience, de la liber­té, des coûts réduits ain­si que de la sécu­ri­té ».

« Les deux aspects les plus com­plexes liés à la créa­tion d’une nou­velle blo­ck­chain sont la créa­tion du code lui-même, et la géné­ra­tion des coins liés à cette blo­ck­chain. Nous avons concen­tré ces tâches com­plexes dans deux com­mandes simples, qui peuvent être exé­cu­tées par un uti­li­sa­teur lamb­da ».

La monnaie numérique KMD s’apprécie

Suite à cette annonce, il a été pos­sible d’assister à une hausse de KMD :

évolution prix Komodo journée 12 janvier 2018

Il convient tou­te­fois de sou­li­gner que le prix de l’actif KMD a déjà for­te­ment aug­men­té depuis le mois de juin 2017 – même s’il reste encore très loin de son record his­to­rique face au Bit­coin :

évolution du cours de komodo 12 janvier 2018

La mon­naie numé­rique avait fran­chi un nou­veau record à plus de 12 dol­lars le mois der­nier. Lors de la rédac­tion de cet article, le cours de KMD s’élevait à 8,36 dol­lars, pour une « capi­ta­li­sa­tion » de 865 mil­lions de dol­lars.

La mon­naie s’échangeait prin­ci­pa­le­ment sur Bit­trex et Binance :

Marchés Komodo (KMD) 12 janvier 2018

Pour beau­coup, cet actif est jugé comme étant pro­met­teur. Il peut notam­ment pro­fi­ter des talents de l’un de ses déve­lop­peurs, JL777, connu pour la créa­tion de Super­NET, une pla­te­forme d’échange décen­tra­li­sée, ain­si que pour ses pro­jets menés sur la pla­te­forme NXT.

En plus de cher­cher à décen­tra­li­ser l’émission et la dis­tri­bu­tion de tokens, Komo­do Plat­form per­met d’effectuer des « ato­mics swaps »– une tech­no­lo­gie qui offre aux uti­li­sa­teurs la pos­si­bi­li­té d’échanger une cryp­to-mon­naie contre une autre sans avoir à faire confiance à un tiers.

Réfé­rences : Cryp­to­vest, Coin­Mar­ket­Cap

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Komo­do (KMD) : les équipes dévoilent un nou­veau White Paper afin d’encourager l’arrivée de nou­veaux uti­li­sa­teurs
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743