Crypto-monnaies

Komodo (KMD) : les équipes dévoilent un nouveau White Paper afin d’encourager l’arrivée de nouveaux utilisateurs

Komodo Platform

Alors que la valeur de l’écosystème de Komodo a fortement augmenté au cours des derniers mois, les équipes à l’origine du projet viennent de publier un nouveau White Paper, qui semble être destiné à lui permettre d’élargir sa communauté.

Un nouveau White Paper explicatif

Komodo PlatformJusqu’à une période récente, le projet Komodo n’était soutenu que par ses quelques développeurs (au premier rang desquels figure JL777) et une petite communauté d’utilisateurs enthousiastes.

Désormais, ses équipes semblent chercher à la passer à la vitesse supérieure. Pour y parvenir, elles ont publié aujourd’hui un nouveau document présentant Komodo à travers des explications plus simples, qui lui permettent de clarifier les bases du projet. Celui-ci peut être consulté à cette adresse.

Le projet Komodo vise à offrir une solution décentralisée d’émission, d’échange et de distribution de tokens. Il doit également permettre aux développeurs de s’appuyer sur un framework dédié à la création d’applications décentralisées (dApps), mais aussi de pouvoir incorporer des solutions blockchain au sein des entreprises.

Voici comment le projet est résumé par ses fondateurs :

"Komodo est à la technologie blockchain ce que Linux est aux systèmes d'exploitation"

Ce nouveau document détaille la manière dont les tokens KMD sont émis, et la façon dont les transactions sont sécurisées.

Il présente notamment le protocole sur lequel s’appuie le réseau Komodo : la technologie dPOW (“delayed Proof-of-Work”, que l’on pourrait traduire par “preuve de travail différée”).

Car le projet ne fait pas appel à  des mineurs “dédiés”. À travers cette technologie, Komodo vérifie tout d’abord la validité des transactions, afin de déjouer les tentatives de double dépense. Il fait ensuite parvenir des copies de la blockchain KMD approuvée sur la blockchain du Bitcoin. Komodo s’appuie ensuite sur le protocole de chiffrement du Bitcoin, en sauvegardant une copie de sa chaîne sur la blockchain du BTC.

À l’avenir, Komodo permettra également d’émettre facilement des tokens qui seront proposés à travers des ICOs, en ayant recours à une approche dPOW similaire. Pour favoriser les chances de succès de leur plateforme, ses équipes ont grandement simplifié ce processus :

"Nous avons mis au point un processus simplifié qui s'adresse aux entrepreneurs qui souhaitent créer un nouveau produit blockchain au sein de l'écosystème de Komodo. Ceci offre aux entrepreneurs de l'efficience, de la liberté, des coûts réduits ainsi que de la sécurité".

"Les deux aspects les plus complexes liés à la création d'une nouvelle blockchain sont la création du code lui-même, et la génération des coins liés à cette blockchain. Nous avons concentré ces tâches complexes dans deux commandes simples, qui peuvent être exécutées par un utilisateur lambda".

La monnaie numérique KMD s’apprécie

Suite à cette annonce, il a été possible d’assister à une hausse de KMD :

évolution prix Komodo journée 12 janvier 2018

Il convient toutefois de souligner que le prix de l’actif KMD a déjà fortement augmenté depuis le mois de juin 2017 – même s’il reste encore très loin de son record historique face au Bitcoin :

évolution du cours de komodo 12 janvier 2018

La monnaie numérique avait franchi un nouveau record à plus de 12 dollars le mois dernier. Lors de la rédaction de cet article, le cours de KMD s’élevait à 8,36 dollars, pour une “capitalisation” de 865 millions de dollars.

La monnaie s’échangeait principalement sur Bittrex et Binance :

Marchés Komodo (KMD) 12 janvier 2018

Pour beaucoup, cet actif est jugé comme étant prometteur. Il peut notamment profiter des talents de l’un de ses développeurs, JL777, connu pour la création de SuperNET, une plateforme d’échange décentralisée, ainsi que pour ses projets menés sur la plateforme NXT.

En plus de chercher à décentraliser l’émission et la distribution de tokens, Komodo Platform permet d’effectuer des “atomics swaps– une technologie qui offre aux utilisateurs la possibilité d’échanger une crypto-monnaie contre une autre sans avoir à faire confiance à un tiers.

Références : Cryptovest, CoinMarketCap

Cet article ne constitue pas une recommandation d’investissement. Nous vous suggérons de mener vos propres recherches avant de décider de vous procurer des crypto-monnaies – des actifs extrêmement risqués. Ne dépensez pas plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Nous ne saurons être tenus responsables de toute perte en capital, en lien avec la lecture de cet article.

Komodo (KMD) : les équipes dévoilent un nouveau White Paper afin d’encourager l’arrivée de nouveaux utilisateurs
Merci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des