Bitcoin Produits dérivés financiers

Le Nasdaq va s’associer à la société d’investissement VanEck pour lancer des « crypto-contrats à terme 2.0 »

Nasdaq siège

Le deuxième plus impor­tant mar­ché d’actions au monde a noué un par­te­na­riat avec la socié­té d’investissement VanEck afin de pro­po­ser de nou­veaux cryp­to-pro­duits finan­ciers.

Ce par­te­na­riat a été offi­ciel­le­ment annon­cé au cours de la confé­rence Consen­sus : Invest, orga­ni­sée par Coin­Desk, qui s’est tenue ce mar­di.

C’est Gabor Gur­bacs, le direc­teur de la stra­té­gie pour les actifs numé­riques de VanEck, qui a annon­cé cette ini­tia­tive qui consiste à « pro­po­ser un cryp­to-contrat à terme 2.0 régu­lé ».

Selon le diri­geant, ce pro­duit finan­cier, qui devrait être lan­cé début 2019, sera le pre­mier d’une longue liste.

« Ce que je sou­haite sou­li­gner, c’est que nous sommes allés plus loin en tra­vaillant avec la Com­mo­di­ty Futures Tra­ding Com­mis­sion (CFTC) afin de défi­nir de nou­velles normes en termes de garde et de contrôle», a-t-il expli­qué durant la confé­rence.

M. Gur­bacs a ensuite confié à Coin­Desk que ces pro­duits d’investissement devraient appor­ter une « amé­lio­ra­tion » aux normes de régu­la­tion qui entourent actuel­le­ment les contrats à terme sur le Bit­coin.

En s’appuyant sur le sys­tème de super­vi­sion des mar­chés actions du Nas­daq, bap­ti­sé SMARTS, mais aus­si sur les indices éta­blis par la socié­té MVIS, pro­prié­té de VanEck, l’objectif consiste, pour M. Gur­bacs, à « ins­pi­rer confiance aux régu­la­teurs et aux ins­ti­tu­tions pour qu’ils s’impliquent [dans les cryp­to-mar­chés]».

SMARTS est un logi­ciel qui com­porte plu­sieurs cen­taines d’algorithmes de détec­tion conçus pour déce­ler auto­ma­ti­que­ment des acti­vi­tés de tra­ding sus­pectes, comme le « spoo­fing » ou le « wash tra­ding ». Décrite comme une « grosse machine poli­cière » par M. Gur­bacs, cette tech­no­lo­gie devrait per­mettre, selon lui, aux échanges de contrats à terme d’avoir lieu de manière « juste et ordon­née ».

2019, « l’année de la réalisation »

CoinDesk invest

Jusqu’à pré­sent, la CFTC a don­né son feu vert pour deux contrats à terme sur le Bit­coin – l’un est pro­po­sé par le Chi­ca­go Board Options Exchange (CBOE), en par­te­na­riat avec Gemi­ni, et l’autre par le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange (CME), qui s’est asso­cié à Cryp­to Faci­li­ties.

Ces contrats à terme sont liqui­dés en espèces – autre­ment dit, lorsqu’ils expirent, ils ne donnent pas lieu à de « véri­tables » trans­ferts de Bit­coins. À l’inverse, le pro­duit finan­cier qui devrait être pro­po­sé en jan­vier pro­chain par la star­tup Bakkt devrait être liqui­dé en nature : les inves­tis­seurs qui achè­te­ront ces contrats pour­ront poten­tiel­le­ment rece­voir, à expi­ra­tion, des paie­ments en BTC.

M.Gurbacs n’a pas révé­lé si les contrats à terme qui seront pro­po­sé par Nas­daq et la filiale de VanEck seraient liqui­dés en espèces ou en nature. Il estime que ceux-ci devraient être lan­cés dès le pre­mier tri­mestre de l’année pro­chaine.

« Nous pen­sons que 2018 fut l’année de la régu­la­tion, et que 2019 sera l’année de la réa­li­sa­tion», a-t-il ajou­té.

Dans le même temps, on sau­ra dans quelques semaines si l’ETF sur le Bit­coin pro­po­sé par VanEck, en par­te­na­riat avec la socié­té blo­ck­chain SolidX, sera approu­vé. Celui-ci devrait faire l’objet, le 27 février 2019, d’une déci­sion finale de la part de la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion (SEC), le gen­darme de la bourse amé­ri­caine.

Réfé­rence : Coin­Desk

Le Nas­daq va s’associer à la socié­té d’investissement VanEck pour lan­cer des « cryp­to-contrats à terme 2.0 »
3 (60%) 2 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743