Bitcoin Prix & Opinions

Bakkt (ICE) : Quel sera son impact sur les crypto-marchés ?

Investisseurs institutionnels

Jake Cher­vins­ky, un avo­cat spé­cia­liste des litiges liés aux valeurs mobi­lières, a évo­qué ce mar­di l’entrée immi­nente de Bakkt sur les cryp­to-mar­chés.

S’il estime que l’arrivée de cette star­tup déte­nue par ICE – le pro­prié­taire du New York Stock Exchange (NYSE) – pour­rait avoir un impact posi­tif le Bit­coin, il juge qu’il est encore trop tôt pour se pro­non­cer sur la ques­tion.

Au cours des der­nières semaines, l’arrivée de Bakkt – annon­cée en août der­nier – est vue par beau­coup comme ce qui pour­rait consti­tuer le cata­ly­seur de la pro­chaine hausse du Bit­coin et des prin­ci­pales cryp­to-mon­naies.

« Dans l’esprit de nom­breux obser­va­teurs, le lan­ce­ment de Bakkt est deve­nu le récit décri­vant quand et com­ment nous par­vien­drons à la fin de la ten­dance bais­sière du mar­ché. Il joue­ra le même rôle que celui des ETFs sur le Bit­coin en tant que véhi­cule d’investissement de confiance qui serait sus­cep­tible de favo­ri­ser l’arrivée d’argent ins­ti­tu­tion­nel dans cet espace, mais sans avoir à obte­nir l’approbation de la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion [le gen­darme de la bourse amé­ri­caine]», déclare M. Cher­vins­ky.

L’arrivée de Bakkt, une nouvelle importante pour les crypto-marchés

BakktComme l’a récem­ment expli­qué son PDG Kel­ly Loef­fer, Bakkt est une pla­te­forme qui doit per­mettre aux ins­ti­tu­tions, aux com­mer­çants et aux consom­ma­teurs d’échanger, de sto­cker et de dépen­ser des cryp­to-mon­naies.

M. Cher­vins­ky rap­pelle qu’en tant qu’opérateur du NYSE – le pre­mier mar­ché bour­sier au monde – ICE reven­dique plu­sieurs dizaines d’années d’expérience dans le sec­teur de la finance tra­di­tion­nelle.

L’avocat pré­cise par ailleurs que la bourse d’échange aura la pos­si­bi­li­té d’introduire des contrats à terme sur le Bit­coin sans avoir à obte­nir d’autorisation spé­ci­fique de la part de la Com­mo­di­ties and Futures Tra­ding Com­mis­sion (CFTC). Il lui suf­fi­ra, en théo­rie, de dépo­ser une demande auto-cer­ti­fiante jusqu’à un jour ouvré avant la mise en place de son mar­ché à terme. Il explique tou­te­fois qu’elle pour­rait être ame­née à négo­cier cette intro­duc­tion avec le régu­la­teur finan­cier.

Il note que, contrai­re­ment aux contrats à terme sur le Bit­coin pro­po­sés depuis décembre 2017 par les bourses amé­ri­caines CME et CBOE, Bakkt four­ni­ra des Bit­coins « réels » aux ache­teurs de contrats à terme sur le BTC. Ceci pour­rait avoir un impact sur l’offre dis­po­nible sur les mar­chés au comp­tant, et donc sur le cours de la pre­mière mon­naie numé­rique.

« L’entrée d’ICE semble consti­tuer un évé­ne­ment consé­quent. Il s’agit d’un acteur éta­bli, res­pec­té et puis­sant de l’industrie finan­cière. En d’autres termes, les grandes ins­ti­tu­tions accordent suf­fi­sam­ment de cré­dit à ICE pour lui confier leur argent, notam­ment ces inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels dont beau­coup pensent qu’ils seront à l’origine de la pro­chaine flam­bée du Bit­coin. Il convient éga­le­ment de noter que Bakkt conser­ve­ra et déli­vre­ra des Bit­coins “réels”. Cela signi­fie que les flux ins­ti­tu­tion­nels per­met­tront de réduire le niveau de l’offre dis­po­nible, et pour­ront ain­si (peut-être) pro­vo­quer une hausse du prix», pré­cise l’avocat.

Ain­si, si la demande des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels pour les pro­duits de Bakkt est suf­fi­sam­ment forte, on peut pen­ser que son mar­ché à terme pour­rait avoir un impact signi­fi­ca­tif sur les prix « spot » du Bit­coin.

Trop tôt pour se prononcer ?

Investisseurs institutionnels BitcoinMal­gré la force de frappe d’ICE, il reste encore dif­fi­cile de savoir si Bakkt par­vien­dra à réus­sir son pari.

On sait pour l’instant que ses contrats à terme sur le Bit­coin consti­tue­ront son pre­mier cryp­to-pro­duit, et mar­que­ront le démar­rage de la pre­mière phase de son déve­lop­pe­ment.

Mais il semble encore impos­sible de savoir ce que compte pré­ci­sé­ment faire la star­tup. Comme l’explique M. Cher­vins­ky, sa deuxième phase devrait être mar­quée par le lan­ce­ment d’une appli­ca­tion de paie­ment qui pour­ra être uti­li­sée par des par­ti­cu­liers. Celle-ci devrait per­mettre à des socié­tés telles que Star­bucks – qui fait par­tie des par­te­naires de Bakkt – de prendre en charge des paie­ments en cryp­to-mon­naies.

Reste à voir si Bakkt par­vien­dra à séduire de nom­breux com­mer­çants et à tirer pro­fit de l’implication de mas­to­dontes tels que Star­bucks ou Micro­soft.

« La phase deux reste un mys­tère. Bakkt n’a pas encore défi­ni de calen­drier. Du fait des dis­cus­sions liées à la “dépense” de cryp­to-mon­naies à tra­vers Bakkt, je sup­pose qu’il s’agit d’un sys­tème de paie­ment dédié aux consom­ma­teurs. Peut-être le type de sys­tème que vous uti­li­se­riez dans un Star­bucks pour payer votre café avec des Bit­coins. Nous devons attendre et voir ce qui se passe», ajoute Jake Cher­vins­ky.

Il convient ain­si d’attendre le déploie­ment de la pre­mière phase de crois­sance Bakkt, qui cor­res­pond à la sor­tie de son mar­ché à terme, pour pou­voir éva­luer son impact poten­tiel sur le Bit­coin. Pour le moment, alors que la socié­té n’a pas clai­re­ment dres­sé publi­que­ment les contours de sa deuxième phase de déve­lop­pe­ment, il semble être trop tôt pour déter­mi­ner les consé­quences de son arri­vée sur les cryp­to-mar­chés.

Réfé­rence : CCN

Bakkt (ICE) : Quel sera son impact sur les cryp­to-mar­chés ?
4.5 (90%) 2 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743