Bitcoin Démocratisation

Etats-Unis : l’État de l’Ohio va permettre aux entreprises de régler leurs impôts en Bitcoin

Ohio

L’Ohio sera dans quelques jours le pre­mier État amé­ri­cain à accep­ter le règle­ment des fac­tures d’impôts en Bit­coin.

Payer ses taxes en Bitcoin

Bitcoin acceptéDès cette semaine, les entre­prises de l’Ohio pour­ront se rendre sur le site inter­net OhioCrypto.com pour régler l’ensemble de leurs taxes – comme par exemple leurs charges patro­nales. Cette pos­si­bi­li­té devrait pro­chai­ne­ment être éten­due aux par­ti­cu­liers.

Les paie­ments seront trai­tés par la socié­té amé­ri­caine Bit­Pay, qui conver­ti­ra ces sommes en dol­lars avant de les trans­fé­rer au gou­ver­ne­ment de l’État.

C’est Josh Man­del, le tré­so­rier de l’Ohio, qui est à l’origine de cette ini­tia­tive. Alors qu’il est en poste depuis 2011, le diri­geant avait com­men­cé à s’intéresser aux cryp­to-mon­naies il y a plu­sieurs années.

« Je vois le Bit­coin comme une forme légi­time de mon­naie», a-t-il décla­ré, ajou­tant qu’il espé­rait que d’autres États prennent une ini­tia­tive simi­laire.

Si son man­dat pren­dra fin en jan­vier pro­chain, M. Man­del pense que l’Ohio conti­nue­ra, après son départ, à offrir aux entre­prises la pos­si­bi­li­té de régler leurs taxes en Bit­coin :

« J’ai confiance dans le fait que cette cryp­to-ini­tia­tive se pour­sui­vra »

« Une technologie qui peut être utilisée par tous »

Paiement en BitcoinSi la déci­sion de l’Ohio n’offrira pas un sta­tut légal au Bit­coin, elle pour­rait per­mettre au pre­mier actif numé­rique de gagner une nou­velle légi­ti­mi­té.

Pour Jer­ry Bri­to, le direc­teur de la socié­té de recherche Coin Cen­ter, cette ini­tia­tive « per­met d’envoyer un signal mon­trant que le Bit­coin est une tech­no­lo­gie qui peut être uti­li­sée par tous : pas seule­ment des acteurs mal­veillants, mais aus­si le gou­ver­ne­ment ».

D’autres États amé­ri­cains ont éga­le­ment envi­sa­gé d’accepter le Bit­coin pour le paie­ment des impôts, mais les pro­po­si­tions de loi qui allaient en ce sens ont été blo­quées par leurs appa­reils légis­la­tifs res­pec­tifs. En tant qu’officiel élu, M. Man­del a pu par­ve­nir à ses fins sans avoir à obte­nir l’approbation de la branche légis­la­tive ou du gou­ver­neur de son État.

Sur Twit­ter, la déci­sion de l’Ohio a sus­ci­té l’enthousiasme de plu­sieurs obser­va­teurs :

D’autres États américains se sont déjà tournés vers les crypto-monnaies

L'état de Floride Rap­pe­lons que cer­tains citoyens amé­ri­cains peuvent d’ores et déjà payer cer­taines taxes en cryp­to-mon­naies. Il s’agit des habi­tants du comp­té de Semi­nole, en Flo­ride, qui peuvent régler en Bit­coin et en Bit­coin Cash des paie­ments liés à leur per­mis de conduire, à leur impôt fon­cier, à leur cer­ti­fi­cat de nais­sance,…

Cette déci­sion, annon­cée en mai der­nier, vise notam­ment à limi­ter les frais réglés par les contri­buables et à « amé­lio­rer la trans­pa­rence et l’efficience des paie­ments ».

Dans le même temps, plu­sieurs États ont déci­dé de mettre en place une poli­tique accom­mo­dante vis-à-vis de la cryp­to-sphère.

Matt Mead, le gou­ver­neur du Wyo­ming, a signé cette année une loi ins­tau­rant des règles plus attrac­tives pour les socié­tés blo­ck­chain. De son côté, New York a mis sur pied en 2015 Bit­Li­cense, un cadre régle­men­taire spé­ci­fique pour les entre­prises qui inter­agissent avec des mon­naies numé­riques. On peut éga­le­ment citer le cas du Dela­ware, qui a lan­cé en 2016 une « Blo­ck­chain Ini­ta­tive » des­ti­née à uti­li­ser cette tech­no­lo­gie dans le sec­teur public.

Réfé­rences : Bit­coi­nist, The Wall Street Jour­nal

Etats-Unis : l’État de l’Ohio va per­mettre aux entre­prises de régler leurs impôts en Bit­coin
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743