Warning: Declaration of TCB_Menu_Walker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-content/plugins/thrive-visual-editor/inc/classes/class-tcb-menu-walker.php on line 0
Overstock.com : l'État de l'Alaska est premier sur les paiements en Bitcoin - Crypto-France
Bitcoin Démocratisation

Overstock.com : l’État de l’Alaska est premier sur les paiements en Bitcoin

Overstock.com

Jona­than John­son, l’un des membres du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion d’O­ver­stock, a dévoi­lé la liste des 5 États dans les­quels les clients uti­lisent ont le plus sou­vent aux cryp­to-mon­naies pour régler leurs achats.

Over­stock était deve­nu en 2014 le pre­mier grand détaillant a accep­ter les paie­ments en Bit­coin. La socié­té prend désor­mais en charge les règle­ments réa­li­sés dans une cin­quan­taine de mon­naies numé­riques dif­fé­rentes.

D’après Overstock, l’État d’Hawaï ferait partie des premiers à régler en crypto-monnaies

Plage d'HawaiiLa socié­té Over­stock a dévoi­lé la liste des cinq États dans les­quels les clients avaient le plus ten­dance à uti­li­ser leurs mon­naies vir­tuelles pour régler leurs achats.

Il s’a­git de l’A­las­ka, du Dela­ware, de l’O­re­gon, du Wyo­ming et d’Ha­waï – ce qui peut paraître sur­pre­nant, dans la mesure où ces États n’ac­cueillent pas de nom­breuses entre­prises fin­tech.

Pour réa­li­ser ce clas­se­ment, Over­stock a ana­ly­sé le pour­cen­tage du chiffre d’af­faires réa­li­sé dans chaque État cor­res­pon­dant à des paie­ments en cryp­to-mon­naie.

Logo Overstock.com

En termes abso­lus, ce sont les États les plus peu­plés qui arrivent les pre­miers : la Cali­for­nie, New York, le Texas et la Flo­ride.

Enfin, la socié­té a décla­ré qu’elle rece­vrait envi­ron 300 000 dol­lars de cryp­to-mon­naies par mois de la part de ses clients.

Overstock accepte les paiements en Bitcoin depuis 2014

Jonathan JohnsonJona­than John­son, membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion d’O­ver­stock, a pré­sen­té les rai­sons qui avaient moti­vé ce choix.

« Suite à la crise finan­cière chy­priote de 2012–2013, nous avons pen­sé que le Bit­coin pou­vait consti­tuer une bonne réserve de valeur, et pou­vait être uti­li­sé comme une mon­naie. Nous aimons l’as­pect liber­taire du Bit­coin. » a‑t-il décla­ré.

M. John­son a ajou­té que cette ten­dance sem­blait « être prin­ci­pa­le­ment ini­tiée par des hommes, et par des per­sonnes qui dépensent, en moyenne, deux fois plus que ne le font les autres clients. »

Mais les dif­fé­rences semblent s’ar­rê­ter là : « les per­sonnes qui règlent leurs achats en mon­naie numé­rique n’a­chètent pas d’ar­ticles radi­ca­le­ment dif­fé­rents de ceux que com­mandent les autres clients, » a‑t-il pré­ci­sé.

Une société très impliquée dans l’univers des crypto-monnaies

Over­stock prend en charge les paie­ments en Bit­coin, ain­si que dans une cin­quan­taine de cryp­to-mon­naies dif­fé­rentes.

Paiement Bitcoin avec Overstock

Selon cer­taines rumeurs, Ama­zon pour­rait bien­tôt lui emboî­ter le pas et ajou­ter le Bit­coin comme méthode de paie­ment.

Au-delà des seules options de paie­ment, la socié­té est par­ti­cu­liè­re­ment impli­quée dans l’é­co­sys­tème des cryp­to-mon­naies.

Ain­si, en sep­tembre der­nier, Tze­ro, une filiale d’O­ver­stock, avait annon­cé le lan­ce­ment d’une pla­te­forme dédiée aux ICOs qui puisse être conforme aux règles édic­tées par le « gen­darme bour­sier » amé­ri­cain (la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion). La pla­te­forme y serait par­ve­nue en enre­gis­trant son acti­vi­té en tant que « sys­tème de tra­ding alter­na­tif ».

Réfé­rences : news.bitcoin.com, CNBC, Over­stock




[wpcrypto_list]