NFT

Patreon pourrait bientôt permettre aux créateurs de proposer leurs propres crypto-tokens

Patreon

Patreon envi­sage de per­mettre à ses créa­teurs d’u­ti­li­ser des cryp­to-tokens afin de moné­ti­ser leur audience. D’autres solu­tions de ce type sont déjà pro­po­sées par les pla­te­formes Ral­ly et Roll.

Depuis 2013, le site amé­ri­cain Patreon per­met aux créa­teurs de conte­nu de géné­rer des reve­nus en pro­po­sant des abon­ne­ments à leurs sup­por­ters – un modèle éco­no­mique qui leur per­met de péren­ni­ser leur acti­vi­té et de ren­for­cer le lien qui les unit à leur communauté.

La pla­te­forme envi­sage désor­mais d’al­ler plus loin, en offrant à ces créa­teurs la pos­si­bi­li­té de pro­po­ser leurs propres cryp­to-tokens afin de mieux moné­ti­ser leur audience.

Comme l’a rap­por­té ven­dre­di le site Tech­Crunch, Jack Conte, PDG et cofon­da­teur de Patreon, a évo­qué les évo­lu­tions de la cryp­to-sphère dans le cadre du Crea­tor Eco­no­my Sum­mit de 2021. Le diri­geant s’est notam­ment attar­dé sur le sec­teur des tokens non fon­gibles (NFTs) :

« Il est dif­fi­cile de savoir si [la flam­bée des NFTs] est sou­te­nable à tra­vers l’en­semble de l’é­co­no­mie des créa­teurs », a‑t-il expliqué.

« Mais il existe des com­po­sants tech­niques fon­da­men­taux dans les NFTs, comme un moyen de vendre de la valeur à votre audience. Vous pou­vez éga­le­ment conti­nuer à tirer de la valeur des ventes secon­daires, au fur et à mesure de l’im­por­tance crois­sante de votre activité ».

Plu­tôt que de se concen­trer sur les NFTs, Patreon estime que des « tokens de créa­teurs » consti­tue­raient une offre adé­quate pour ses membres. L’i­dée avait déjà été évo­quée en sep­tembre : l’en­tre­prise avait indi­qué avoir « com­men­cé à s’in­té­res­ser » à l’i­dée d’of­frir à ses plus de 200 000 créa­teurs la pos­si­bi­li­té de pro­po­ser de tels actifs à leur communauté.

Le mois der­nier, au cours d’un évè­ne­ment « Patreon Connect », le direc­teur de la poli­tique Laurent Cren­shaw avait répon­du à la demande de créa­teurs sou­hai­tant pro­po­ser des tokens à leurs fans :

« Un cer­tain nombre de créa­teurs ont fait part de leur inté­rêt pour cette oppor­tu­ni­té consis­tant à pro­po­ser des abon­ne­ments exclu­sifs et des avan­tages à leurs sup­por­ters à tra­vers un coin ou un token […], un actif numé­rique que ceux-ci pour­raient conser­ver pour mon­trer qu’ils font par­tie de leur fan club », a‑t-il confié.

« Nous avons pen­sé pou­voir explo­rer cette oppor­tu­ni­té consis­tant à pro­po­ser cette offre, confor­mé­ment à notre poli­tique actuelle ».

Il a été sug­gé­ré au cours de cet évè­ne­ment que les uti­li­sa­teurs de Patreon pour­raient être ame­nés à créer leurs tokens « sur une pla­te­forme différente ».

Des « social tokens »

Les tokens de créa­teurs (ou « social tokens ») per­mettent aux per­son­na­li­tés des réseaux sociaux de moné­ti­ser leur audience. Elles peuvent géné­rer des reve­nus en per­met­tant à leurs déten­teurs de béné­fi­cier d’a­van­tages ou de pro­fi­ter d’ex­pé­riences exclu­sives. Ces der­niers peuvent éga­le­ment espé­rer que ces tokens s’ap­pré­cient sur les mar­chés, leur offrant la pos­si­bi­li­té de géné­rer une plus-value à la revente.

Ce concept est d’ailleurs déjà uti­li­sé par des pla­te­formes telles que Ral­ly et Roll. Celles-ci per­mettent aux créa­teurs, mais aus­si aux orga­ni­sa­tions auto­nomes décen­tra­li­sées, de lan­cer et de gérer leurs propres tokens.

Plateforme Rally

Le joueur de NBA Spen­cer Din­widdle a notam­ment fait son incur­sion dans cet éco­sys­tème, avec le lan­ce­ment pro­chain d’un ser­vice bap­ti­sé Calaxy. Celui-ci offri­ra aux célé­bri­tés, aux ath­lètes et aux autres per­son­na­li­tés des réseaux sociaux la pos­si­bi­li­té de lan­cer des « tokens sociaux ». De son côté, la pla­te­forme Socios per­met aux clubs de sport et d’e-sport de pro­po­ser leurs propres « fan tokens ».

Le poids de ce sec­teur reste tou­te­fois, pour le moment, extrê­me­ment res­treint. Lors de la rédac­tion de cet article, le pre­mier token de la pla­te­forme Ral­ly, bap­ti­sé « $TILT », reven­di­quait une valo­ri­sa­tion de seule­ment 474 551 dollars :

Tokens rally

Rate this post