Bitcoin Démocratisation

Visa « au cœur » des cryptomonnaies, selon son PDG

Alfred Kelly

Alfred Kel­ly, PDG du lea­der des paie­ments par carte Visa, a récem­ment affi­ché son opti­misme vis-à-vis des cryptomonnaies.

« Au cœur » des actifs numériques

Trois pièces de BitcoinDans un entre­tien accor­dé au PDG de For­tune sur le pod­cast « Lea­der­ship Next », le diri­geant a évo­qué les actifs numé­riques et le rôle qu’ils pour­raient jouer dans le sys­tème finan­cier moderne.

Le PDG de Visa estime que sa socié­té se trouve « au cœur » de la crypto-sphère :

« J’i­gnore jus­qu’où les cryp­to­mon­niaes vont décol­ler. Dans 5 ans, est-ce que l’on dira qu’ils s’a­gis­sait seule­ment d’une mode pas­sa­gère ? Ou bien seront-elles deve­nues extrê­me­ment populaires ?

Je ne suis pas suf­fi­sam­ment intel­li­gent pour le savoir, mais je le suis suf­fi­sam­ment pour faire en sorte de m’as­su­rer que notre socié­té se retrouve au cœur de cet éco­sys­tème aujourd’hui ».

M. Kel­ly a ensuite indi­qué que son entre­prise se tenait prête, afin de pou­voir pro­fi­ter d’une éven­tuelle crois­sance de ce secteur :

« Si ça décolle, nous pour­rons obte­nir une part impor­tante du volume, dans la mesure où nous anti­ci­pons que cet éco­sys­tème pour­rait poten­tiel­le­ment deve­nir bien plus impor­tant. Nous sou­hai­tons être prêts à cette éven­tua­li­té, et je pense que nous avons connu un bon démarrage ».

Alors qu’il voit le Bit­coin comme un or numé­rique, le diri­geant a pré­ci­sé que Visa tra­vaillait sur un sys­tème per­met­tant à ses clients d’a­che­ter des BTCs, tout en favo­ri­sant la sim­pli­ci­té des conver­sions entre cet actif numé­rique et des mon­naies fidu­ciaires.

Alfred Kel­ly a éga­le­ment van­té les mérites des mon­naies numé­riques sou­te­nues par des banques cen­trales, qui pour­raient deve­nir des modes de paie­ment d’un poids conséquent.

Un NFT à 165 000 dollars

CryptoPunks 6275Le mois der­nier, le géant du paie­ment avait débour­sé 165 000 dol­lars pour s’of­frir un token non fon­gible de la col­lec­tion « Cryp­to­Punks ». Cuy Shef­field, son « Head of Cryp­to », avait confié qu’il ne s’a­gis­sait que d’une pre­mière étape dans l’in­cur­sion de Visa dans cet écosystème.

« Nous pen­sons que les NFTs joue­ront un rôle impor­tant dans l’avenir du com­merce de détail, des réseaux sociaux, du diver­tis­se­ment », avait-il alors déclaré.

« Afin d’aider nos clients et nos par­te­naires à y par­ti­ci­per, il nous fal­lait dans un pre­mier temps com­prendre les besoins en termes d’infrastructures pour qu’une marque mon­diale puisse ache­ter, sto­cker et tirer pro­fit d’un NFT ».

Réfé­rence : Digest­time