NFT

Visa dépense 165 000 dollars pour s’offrir un NFT CryptoPunk

Siège de visa

Le géant du paie­ment a mis la main sur le Punk #7610 pour 165 000 dollars.

Visa a annon­cé avoir pro­cé­dé à l’ac­qui­si­tion d’un NFT Cryp­to­Punk, affi­chant sa volon­té « d’en apprendre plus » sur le sec­teur des cryptomonnaies.

Visa s’offre un CryptoPunk

Dans un tweet publié ce lun­di, la socié­té de ser­vices finan­ciers révèle être à l’o­ri­gine de l’a­chat du Cryp­to­Punk #7610. Visa a ain­si débour­sé 49,5 Ethers le 18 août – soit envi­ron 165 000 dol­lars.

« Au cours des 60 der­nières années, Visa a éta­bli une col­lec­tion d’ar­te­facts his­to­riques liés au com­merce – des pre­mières cartes de cré­dit en papier aux machines zip-zap.

Aujourd’­hui, alors que nous entrons dans la nou­velle ère du com­merce-NFT, Visa ajoute le Cryp­to­Punk #7610 à sa collection ».

Dans un article dévoi­lant cet achat, l’en­tre­prise retrans­crit un entre­tien mené avec Cuy Shef­field, son « Head of Cryp­to ». Celui-ci déclare que Visa s’est offert un Cryp­to­Punk « avant toute chose, pour en apprendre plus », avant d’en­trer plus en détail sur les rai­sons de cet achat :

« Nous pen­sons que les NFTs joue­ront un rôle impor­tant dans l’a­ve­nir du com­merce de détail, des réseaux sociaux, du diver­tis­se­ment et du com­merce. Afin d’ai­der nos clients et nos par­te­naires à y par­ti­ci­per, il nous fal­lait dans un pre­mier temps com­prendre les besoins en termes d’in­fra­struc­tures pour qu’une marque mon­diale puisse ache­ter, sto­cker et tirer pro­fit d’un NFT ».

M. Shef­field a cité plu­sieurs cas d’u­sage pour les NFTs : des appli­ca­tions spor­tives comme NBA Top Shot à leur uti­li­sa­tion pos­sible dans l’in­dus­trie musi­cale, décla­rant que Visa s’at­ten­dait à voir « de nom­breux nou­veaux cas d’u­sage dans les années à venir ».

CryptoPunks : 1,17 milliard de dollars de ventes

Cryptopunks Depuis l’an­nonce de Visa, le mar­ché a connu une véri­table eupho­rie. Envi­ron 90 NFTs ont été ache­tés, pour un total d’en­vi­ron 20 mil­lions de dollars.

Les Cryp­to­Punks les plus abor­dables ont rapi­de­ment été acquis, ce qui a fait flam­ber le prix mini­mum à envi­ron 63 ETH, soit 211 000 dollars.

Il y a seule­ment trois semaines, le prix du Cryp­to­Punk le moins cher avait grim­pé à 34 Ethers. Un ache­teur, dont l’i­den­ti­té est res­tée incon­nue, s’é­tait offert un total de 88 « Punks » à tra­vers une seule tran­sac­tion.

Lors de la rédac­tion de cet article, le total des ventes de Cryp­to­Punks s’é­le­vait à envi­ron 1,17 mil­liard de dol­lars.

Statistiques des cryptopunks

La plus grande vente de l’His­toire avait eu lieu le 11 mars der­nier : le Cryp­to­Punk #3100 avait été cédé contre 4 200 Ethers, soit alors l’é­qui­valent de 7,58 mil­lions de dol­lars.

Principales ventes de cryptopunks

Rate this post