Minage

Des policiers ukrainiens minaient des crypto-monnaies sur leur lieu de travail

Police ukrainienne

En Ukraine, des employés d’un ser­vice de police régio­nal ont récem­ment été sur­pris en train de miner des cryp­to-mon­naies, en uti­li­sant les res­sources du dépar­te­ment. Ils ont été en mesure de mener cette opé­ra­tion pen­dant quatre mois avant que leur ferme de minage ne soit saisie.

Une ferme de minage dans les locaux de la police ukrainienne

Emblème de la police ukrainienneLes agents de la police natio­nale d’U­kraine auraient ain­si mis en place une ferme de minage d’ac­tifs numé­riques sur leur lieu de tra­vail. Les indi­vi­dus concer­nés tra­vaillent au ser­vice des com­mu­ni­ca­tions du quar­tier géné­ral régio­nal de la police de l’O­bl­sat de Rivne.

Voi­ci ce qu’à rap­por­té l’a­gence de presse ukrai­nienne Glav­com : « En avril, les agents du dépar­te­ment de la Sécu­ri­té Inté­rieure du siège de la police de Rivne Oblast ont iden­ti­fié la pré­sence d’un équi­pe­ment [de cryp­to-minage] au sein du bureau du dépar­te­ment des Com­mu­ni­ca­tions », avant d’ajouter :

« Le même jour, l’en­quê­teur de l’ad­mi­nis­tra­tion régio­nale a reti­ré deux struc­tures en bois appar­te­nant à ses col­lègues, les­quelles com­pre­naient huit cartes gra­phiques, six uni­tés d’a­li­men­ta­tion, deux disques durs, une carte mère ain­si qu’une uni­té cen­trale complète ».

Un détournement d’électricité

Drapeau de l'Ukraine « Une enquête pré­li­mi­naire, dans le cadre de la pro­cé­dure pénale en ver­tu de la par­tie 1 de l’ar­ticle 185 du Code pénal de l’U­kraine pour des faits de détour­ne­ment d’élec­tri­ci­té » a été ouverte, a pré­ci­sé la publi­ca­tion, notant que le tri­bu­nal a déci­dé de ne pas révé­ler le nom des cryp­to-mon­naies qui ont été minées.

Voi­ci ce que le jour­nal a éga­le­ment rap­por­té : « L’en­quête a per­mis d’é­ta­blir que, dès le début de l’an­née 2018, des agents du dépar­te­ment des Com­mu­ni­ca­tions […] ont abu­sé de leur fonc­tion offi­cielle, en agis­sant en vio­la­tion des inté­rêts du service ».

Ces agents auraient ain­si, selon les auto­ri­tés, uti­li­sé l’élec­tri­ci­té de la région « à des fins per­son­nelles et pour assu­rer le fonc­tion­ne­ment de leur équi­pe­ment de minage de cryp­to-mon­naies, ce qui a cau­sé des dom­mages impor­tants aux inté­rêts de l’en­tre­prise publique de la région de Rivne ».

De son côté, le site 368.media a indi­qué ceci :

« Ces agents de police sont accu­sés de détour­ne­ment d’élec­tri­ci­té pro­ve­nant des ser­vices de ges­tion de la police natio­nale de la région de Rivne, dont ils se ser­vaient pour miner des cryp­to-mon­naie, sans que l’on ne sache encore exac­te­ment la quan­ti­té d’élec­tri­ci­té qu’ils ont pu consommer. »

Mal­gré de nom­breuses pro­po­si­tions en la matière, il n’existe encore aucun cadre régle­men­taire en Ukraine autour des cryp­to-mon­naies. Oleg Chu­riy, le vice-gou­ver­neur de la Banque natio­nale, a tou­te­fois récem­ment révé­lé que le pays plan­chait sur un pro­jet de loi visant à les réglementer.

Réfé­rence : News.Bitcoin

Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x