Minage

Anthony Pompliano : pas besoin de s’excuser pour la consommation d’énergie du Bitcoin

Difficulté minage Bitcoin

L’in­fluen­ceur Bit­coin Antho­ny Pom­plia­no estime qu’il est néces­saire d’u­ti­li­ser de l’éner­gie pour ce qui est « important ».

Pas la peine de « s’ex­cu­ser » pour la consom­ma­tion d’éner­gie du Bit­coin. C’est ce qu’a récem­ment décla­ré l’in­fluen­ceur Bit­coin Antho­ny Pom­plia­no, expli­quant que les « choses impor­tantes dans le monde néces­sitent de l’énergie ».

Ces com­men­taires ont été for­mu­lés au cours d’un entre­tien dif­fu­sé le 27 décembre sur la chaîne amé­ri­caine CNBC. L’in­ves­tis­seur a décla­ré que de nom­breux obser­va­teurs pas­saient à côté « d’élé­ments clés » au sujet de la consom­ma­tion éner­gé­tique du Bit­coin, en par­ti­cu­lier en le com­pa­rant avec celle de mon­naies fidu­ciaires comme le dol­lar américain.

« Il existe une rela­tion linéaire entre la consom­ma­tion d’éner­gie et le sys­tème du dol­lar », a‑t-il expli­qué. « Afin de prendre en charge de plus en plus d’u­ti­li­sa­teurs et de tran­sac­tions, nous avons besoin de consom­mer plus d’éner­gie, d’ou­vrir plus de centre de don­nées, d’é­ta­blir plus de gui­chets de banques et de dis­tri­bu­teurs d’argent ».

« La blo­ck­chain du Bit­coin n’est pas sou­mise à la même rela­tion linéaire vis-à-vis de la consom­ma­tion d’éner­gie. En effet, quel que soit le nombre de tran­sac­tions dans un bloc, le même niveau d’éner­gie est consom­mé par chaque bloc.

Au fur et à mesure de la crois­sance du réseau Bit­coin, celui-ci devien­dra plus effi­cient dans la mesure ou il sera pos­sible d’in­sé­rer une plus grande valeur éco­no­mique au sein de cha­cun de ces blocs ».

Le réseau Bitcoin utilise 8 fois plus d’énergie que Google et Facebook

L’en­tre­tien a été dif­fu­sé le même jour que la publi­ca­tion d’une nou­velle étude menée par Tra­ding Plat­forms. Elle rap­porte les chiffres de Sta­tis­ta, selon les­quelles le réseau Bit­coin consom­me­rait envi­ron 8 fois plus d’éner­gie que ce que néces­sitent l’en­semble des ser­veurs de Google et de Facebook.

Consommation énergie Bitcoin

Selon ces experts, « les craintes sont liées aux quan­ti­tés d’élec­tri­ci­tés consom­mées par un sec­teur de si petite taille ». Selon le Cam­bridge Bit­coin Elec­tri­ci­ty Consump­tion Index, l’é­co­sys­tème Bit­coin consomme envi­ron 125,04 TWh (Tera­watt heures, ou mil­lions de MWh) d’électricité par an – l’é­qui­valent de ce que peuvent consom­mer des pays comme le Chi­li ou les Philippines.

Si la contro­verse qui entoure la consom­ma­tion éner­gé­tique du Bit­coin est loin d’être nou­velle, cer­tains experts estime qu’il n’y a pas lieu de s’in­quié­ter. En sep­tembre, le New York Digi­tal Invest­ment Group (NYDIG) indi­quait que la consom­ma­tion d’énergie du Bit­coin ne devrait cor­res­pondre en 2030 qu’à moins de 0,5% du total mondial :

« Même dans notre hypo­thèse la plus pes­si­miste, avec le scé­na­rio d’un Bit­coin qui attein­drait les 10 000 mil­liards de dol­lars en 2030 [soit envi­ron 500 000 dol­lars par BTC] les émis­sions de car­bone ne s’élèveraient qu’à 0,9% du total mon­dial, et la consom­ma­tion éner­gé­tique ne cor­res­pon­drait qu’à 0,4% du total mondial ».

Rate this post