Bitcoin Produits dérivés financiers

Bitcoin : 75% de chances qu’un ETF adossé à des contrats à terme soit autorisé dès octobre, selon un analyste de Bloomberg

ETF Bitcoin

Pour un ana­lyste de Bloom­berg, le gen­darme des mar­chés finan­ciers amé­ri­cains (la SEC) s’apprête pro­ba­ble­ment à auto­ri­ser dans les pro­chaines semaines la mise sur le mar­ché d’un ETF (fonds indi­ciel) ados­sé à des contrats à terme sur le Bitcoin.

75% de chances qu’un ETF sur des « Bit­coins futures » soit approu­vé en octobre. Voi­ci la pré­dic­tion réa­li­sée same­di par Eric Bal­chu­nas, ana­lyste de Bloom­berg spé­cia­li­sé dans les ETFs, qui estime que les régu­la­teurs amé­ri­cains devraient très pro­chai­ne­ment don­ner leur feu vert.

Bitcoin futures : des ETFs « devraient bientôt être autorisés »

Cette décla­ra­tion inter­vient alors que la SEC a annon­cé mer­cre­di qu’elle repous­sait de 45 jours ses déci­sions concer­nant l’ap­pro­ba­tion de la mise sur le mar­ché de 4 ETFs sur le Bit­coin – des déci­sions qui seront fina­le­ment prises entre le 21 novembre et le 24 décembre.

M.Balchunas estime qu’il est tou­te­fois pro­bable qu’un autre véhi­cule d’in­ves­tis­se­ment – un ETF non pas sur le Bit­coin, mais ados­sé à des contrats à terme sur le Bit­coin – soit approu­vé au cours dans les pro­chains jours :

« Oui, la SEC a bot­té en touche pour les ETFs sur le Bit­coin, mais il s’a­git d’ETFs ados­sés à des Bit­coin “phy­siques”, en confor­mi­té avec le “Secu­ri­ties Act” de 1933 », a‑t-il décla­ré sur Twitter.

« Des ETFs ados­sés à des contrats à terme, qui sont pro­po­sés en confor­mi­té avec l’In­vest­ment Com­pa­ny Act de 1940 (que Gary Gens­ler affec­tionne), sont tou­jours d’ac­tua­li­té et devraient être bien­tôt auto­ri­sés (nous pré­di­sons 75% de pro­ba­bi­li­té pour une appro­ba­tion en octobre).

L’a­na­lyste a ain­si men­tion­né Gar­ry Gens­ler, le PDG de la SEC, qui avait lais­sé entendre la semaine der­nière qu’il pour­rait bien­tôt auto­ri­ser la mise sur le mar­ché de tels ins­tru­ments financiers :

« Nous avons pu voir arri­ver des demandes d’ETFs visant à inves­tir sur les contrats à terme sur le Bit­coin pro­po­sés sur le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange, en confor­mi­té avec l’In­vest­ment Com­pa­ny Act », a‑t-il expli­qué lors de la confé­rence « Future of Asset Mana­ge­ment North America ».

« Si l’on y ajoute les autres lois fédé­rales sur les valeurs mobi­lières, l’In­vest­ment Com­pa­ny Act de 1940 offre des pro­tec­tions signi­fi­ca­tives aux inves­tis­seurs pour des fonds com­muns de pla­ce­ment et des ETFs. Je suis impa­tient d’a­voir l’a­vis de mes col­la­bo­ra­teurs pour ces demandes », a‑t-il ajouté.

Le Pur­pose Bit­coin ETF, pro­po­sé au Cana­da depuis le début de l’an­née, reven­dique actuel­le­ment plus d’1 mil­liard de dol­lars d’ac­tifs sous gestion :

Purpose Bitcoin ETF Bybt

Pour le tra­der Lark Davis, l’ar­ri­vée d’un tel ins­tru­ment finan­cier aux États-Unis ne devrait avoir qu’un impact limi­té sur le prix de la pre­mière cryp­to­mon­naie. Dans une vidéo publiée il y a quelques jours, il expli­quait tou­te­fois que ce véhi­cule d’in­ves­tis­se­ment pour­rait ouvrir la voie à la mise sur le mar­ché d’un ETF ados­sé à des Bit­coins « phy­siques », qui pour­rait pro­vo­quer la flam­bée du BTC :

« Je pense qu’un ETF ados­sé à des contrats à terme ouvri­rait la voie à un ETF sur le Bit­coin. C’est ce que nous sou­hai­tons vrai­ment, car c’est ce qui aurait un véri­table impact ».

« Cela consis­te­rait pour les socié­tés d’investissement à ache­ter de “vrais” Bit­coins, à les blo­quer, et à émettre un contrat sur des comptes pour per­mettre aux inves­tis­seurs de se les pro­cu­rer. C’est le type d’ETF que nous vou­lons voir arriver ».

Rate this post