Ethereum Minage

Selon une société de recherche, la profitabilité du GPU-minage d’Ethereum serait désormais nulle

Minage Ethereum
  • Selon la socié­té de recherche Sus­que­han­na, le minage d’E­the­reum réa­li­sé à tra­vers des cartes gra­phiques (GPUs) ne serait plus pro­fi­table
  • Chaque GPU per­met­tait pour­tant de géné­rer près de 150 dol­lars de pro­fits durant l’é­té 2017
  • Nvi­dia pâtit de la baisse d’at­trac­ti­vi­té de ses cartes gra­phiques, et la part de son chiffre d’af­faires direc­te­ment lié aux cryp­to-mon­naies aurait été « proche de zéro » au troi­sième tri­mestre

Le minage de cryp­to-mon­naies n’est plus ce qu’il était.

Selon la socié­té de recherche Sus­que­han­na, les indi­vi­dus qui ont recours à des cartes gra­phiques pour miner de l’E­ther ne par­vien­draient plus à géné­rer des pro­fits. En cause : l’ar­ri­vée, il y a quelques mois, de mineurs ASIC conçus pour l’al­go­rithme Ethash, mais éga­le­ment la plon­gée du cours de la mon­naie numé­rique.

Nvidia délaisse les actifs numériques

Carte graphique Geforce NvidiaEn août, Nvi­dia avait déci­dé de fer­mer sa divi­sion spé­cia­li­sée dans les cryp­to-mon­naies suite à la baisse de l’ap­pé­tence des inter­nautes pour le minage GPU. Il s’a­git d’un mar­ché désor­mais essen­tiel­le­ment domi­né par les mineurs ASIC, des puces spé­cia­li­sées pro­duites majo­ri­tai­re­ment par le géant chi­nois Bit­main.

Cette semaine, Chris­to­pher Rol­land, l’un des ana­lystes de Sus­que­han­na, a confié à CNBC que les reve­nus de Nivi­dia liés aux cryp­to-mon­naies auraient été « proches de zéro » au cours du troi­sième tri­mestre 2018.

Le minage d’E­thers consti­tuait pour­tant depuis l’an­née der­nière une source de reve­nu impor­tante pour la socié­té cali­for­nienne. Celle-ci avait écou­lé de nom­breux kits de « GPU-mining » – chaque kit ayant per­mis à son déten­teur de géné­rer jus­qu’à près de 150 dol­lars de pro­fits men­suels au cours de l’é­té 2017. Du fait de faibles bar­rières à l’en­trée, de nom­breux par­ti­cu­liers avaient déci­dé de ten­ter l’a­ven­ture en met­tant en place de petites opé­ra­tions de minage, dans le but de capi­ta­li­ser sur l’en­goue­ment sus­ci­té par les actifs numé­riques.

Mais selon Sus­que­han­na, la situa­tion a consi­dé­ra­ble­ment chan­gé. La pro­fi­ta­bi­li­té de ces équi­pe­ments a depuis pro­gres­si­ve­ment dimi­nué, et elle serait aujourd’­hui deve­nue nulle :

Profitabilité minage Ethereum

Dans une note adres­sée ce mar­di à ses clients, la socié­té de recherche note que la situa­tion a été cau­sée par une com­bi­nai­son de fac­teurs.

Elle cite la chute géné­ra­li­sée des cryp­to-mar­chés – l’E­ther s’est dépré­cié de plus de 85% depuis son record his­to­rique de jan­vier der­nier –, mais éga­le­ment la baisse de la com­pé­ti­ti­vi­té des mineurs GPU face à l’ef­fi­cience des mineurs ASIC.

Le cours de Nvidia plonge

La société NvidiaEt c’est Nvi­dia qui semble tout par­ti­cu­liè­re­ment faire les frais de la baisse de la pro­fi­ta­bi­li­té du « GPU mining ».

L’en­tre­prise avait enre­gis­tré une forte hausse de ses ventes suite à la flam­bée de l’E­ther, sur­ve­nue au cours de l’an­née 2017. À l’é­poque, cet embal­le­ment avait per­mis à son action de grim­per en flèche.

Mais depuis le début de l’an­née, alors que de nom­breuses pools de minage ont déci­dé de mettre la clé sous la porte, les « petits » mineurs ren­contrent des dif­fi­cul­tés pour ren­ta­bi­li­ser leur inves­tis­se­ment.

Dans le même temps, le mas­to­donte Bit­main a lan­cé son Ant­mi­ner A3, qui per­met de miner de l’E­ther de manière bien plus effi­ciente qu’a­vec un GPU.

Mal­gré l’an­nonce de son retrait des cryp­to-mar­chés, Nvi­dia conti­nue de souf­frir, avec une action en baisse de 16% sur les 30 der­niers jours. Si ses puces s’a­dressent prin­ci­pa­le­ment aux « gamers », une par­tie de ses ventes semblent être encore dépen­dantes des cryp­to-mar­chés.

Cours Action Nvidia

Voi­ci ce qu’a indi­qué Chris­to­pher Rol­land dans la note reçue cette semaine par les clients de Sus­que­han­na :

« Nous esti­mons que le chiffre d’af­faires géné­ré ce tri­mestre grâce aux ventes de GPUs liées à des acti­vi­tés de cryp­to-minage a été très bas. Ceci est cohé­rent avec les com­men­taires récents de la socié­té qui indi­quait qu’elle n’in­té­grait aucune contri­bu­tion des cryp­to-mon­naies dans ses rap­ports pour le troi­sième tri­mestre. Durant cette période, la pro­fi­ta­bi­li­té du minage a conti­nué de dimi­nuer, alors que les prix de l’E­ther ont bais­sé de plus de 70% depuis le début de l’an­née ».

Réfé­rences : CCN, CNBC, Google Finance




[wpcrypto_list]