Finance

Grâce au rachat de Delta, eToro compte poursuivre sa croissance

Delta

Il s’a­git du second rachat effec­tué cette année par eTo­ro, qui sou­haite pour­suivre sa crois­sance et envi­sage d’autres acqui­si­tions.

La pla­te­forme mon­diale d’in­ves­tis­se­ment mul­ti-actifs a annon­cé aujourd’­hui le rachat de Del­ta, pour un mon­tant non dévoi­lé.

Del­ta aide les inves­tis­seurs à prendre de meilleures déci­sions concer­nant leurs cryp­to-inves­tis­se­ments, en leur four­nis­sant des outils variés, tels que du sui­vi de por­te­feuille et des don­nées liées à l’é­vo­lu­tion des cours.

En évo­quant cette nou­velle, Yoni Assia, le co-fon­da­teur et PDG d’E­to­ro, a décla­ré :

« Nous sommes ravis d’an­non­cer que Del­ta fait désor­mais par­tie du groupe eTo­ro. Il s’a­git de notre deuxième acqui­si­tion cette année. Elle montre notre volon­té de pour­suivre notre crois­sance et de nous tour­ner vers l’in­no­va­tion. Lorsque nous avons démar­ré eTo­ro, notre objec­tif consis­tait à bou­le­ver­ser le monde du tra­ding. Nous vou­lions chan­ger l’i­dée que se font les gens du tra­ding et de l’in­ves­tis­se­ment, en rédui­sant la dépen­dance aux ins­ti­tu­tions finan­cières tra­di­tion­nelles et en ren­dant le tra­ding et l’in­ves­tis­se­ment plus trans­pa­rents et plus ludiques. Nous sui­vons tou­jours cette mis­sion, et nous conti­nue­ront à croître, aus­si bien de manière orga­nique qu’à tra­vers des acqui­si­tion, afin d’of­frir à nos clients la meilleure expé­rience pos­sible ».

Del­ta est une appli­ca­tion de sui­vi de cryp­to-por­te­feuille, qui réfé­rence plus de 6000 cryp­to-actifs dis­po­nibles auprès de plus de 180 pla­te­formes d’é­change. Elle per­met aux inves­tis­seurs de pro­fi­ter d’une gamme d’ou­tils leur per­met­tant de suivre et d’a­na­ly­ser leurs cryp­to-por­te­feuilles.

L’ap­pli­ca­tion a déjà été télé­char­gée par plus de 1,5 mil­lion d’u­ti­li­sa­teurs, et reven­dique plu­sieurs cen­taines de mil­liers d’utilisateurs actifs de manière men­suelle. Cette appli­ca­tion est répu­tée pour sa qua­li­té supé­rieure, comme l’at­testent les avis qu’elle a pu récol­ter (4,8 en moyenne sur iOS et 4,6 sur Android), ain­si que son inter­face uti­li­sa­teur récom­pen­sée (elle a obte­nu en 2018 le Web­by Judges Award de la meilleure appli­ca­tion mobile UI/UX).

Voi­ci ce qu’a décla­ré Nico­las Van Hoorde, le PDG de de Del­ta :

« Ce rachat fait du sens pour Del­ta, pour eTo­ro, et – c’est le plus impor­tant – pour nos uti­li­sa­teurs res­pec­tifs. Il existe de fortes syner­gies entre les deux socié­tés et nous avons de nom­breuses valeurs en com­mun, en par­ti­cu­lier notre focus sur notre com­mu­nau­té et notre volon­té d’in­no­ver. Les deux socié­tés ont ren­con­tré le suc­cès car elles ont su fédé­rer des com­mu­nau­tés enga­gées, et sont plei­ne­ment dédiées à la créa­tion d’une tech­no­lo­gie de pointe dédiée à leurs uti­li­sa­teurs ».

eTo­ro a été fon­dée en 2007, avec l’ob­jec­tif d’ou­vrir les mar­chés mon­diaux et de per­mettre à qui­conque d’é­chan­ger et d’in­ves­tir dans des titres de manière simple et trans­pa­rente. Alors que cette vision reste intacte, eTo­ro a évo­lué, et conti­nue­ra de le faire, notam­ment au tra­vers de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

En 2018, eTo­ro a lan­cé sa divi­sion blo­ck­chain eTo­roX. Celle-ci four­ni­ra l’in­fra­struc­ture, à tra­vers un cryp­to-por­te­feuille et une pla­te­forme d’é­change, qui sou­tien­dra la volon­té d’e­To­ro de faci­li­ter l’é­mer­gence d’ac­tifs toké­ni­sés.

Doron Rosen­blum, le direc­teur de géné­ral d’e­To­roX, a ajou­té ceci :

« Je suis très satis­fait d’ac­cueillir Del­ta au sein de la famille eTo­ro. Ils dis­posent d’une appli­ca­tion fan­tas­tique, qui, nous en sommes per­sua­dés, consti­tue­ra un for­mi­dable outil sup­plé­men­taire à notre offre autour des cryp­to-mon­naies. Nous conti­nue­rons à réflé­chir à la manière dont nous pou­vons diver­si­fier Del­ta, et il s’intégrera à eTo­roX. Ceci per­met­tra à nos clients de tra­der direc­te­ment à par­tir de l’ap­pli­ca­tion, et nous per­met­tra d’élargir l’offre au-delà des cryp­to-mon­naies, pour être en phase avec les nom­breuses classes d’ac­tifs pro­po­sées sur eTo­ro ».

Les équipes de Del­ta, super­vi­sée par Nico­las Van Hoorde, fera désor­mais par­tie inté­grante d’e­To­roX. Elle sera diri­gée par Doron Rosen­blum.

Ces employés res­te­ront basés en Bel­gique, en tra­vaillant en étroite col­la­bo­ra­tion avec ceux d’e­To­ro et d’e­To­roX, répar­tis à tra­vers le monde.

« Alors que d’autres socié­tés “fin­techs” déclarent qu’elles ne cherchent même pas encore à être pro­fi­tables, nous sommes fiers d’af­fir­mer que nous sommes une entre­prise intel­li­gem­ment finan­cée et pro­fi­table, qui croît aus­si bien en termes de cou­ver­ture géo­gra­phique qu’en termes d’offre pro­duit, a conclu Yoni Assia.

« Nous sommes une pla­te­forme de tra­ding et d’in­ves­tis­se­ment qui offre à ses clients non seule­ment un accès aux actifs qu’ils sou­haitent – d’ac­tions sans com­mis­sion et d’ETFs à par­tir de FX, de matière pre­mières et de cryp­to-actifs – mais nous per­met­tons éga­le­ment à nos clients de déci­der de la manière dont ils inves­tissent. Ils peuvent tra­der direc­te­ment, copier un autre tra­der ou inves­tir dans un por­te­feuille. Nous croyons dans l’i­dée selon laquelle nous devons don­ner plus de pou­voir à nos clients, et le rachat de Del­ta va nous per­mettre d’é­lar­gir notre offre ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.




[wpcrypto_list]