Bitcoin Démocratisation

Un nouveau restaurant français, basé à New-York, accepte les Bitcoins … mais pas les cartes Visa/Mastercard

Un nou­veau res­tau­rant fran­çais vient de s’ins­tal­ler dans la ville de New York. Alors qu’il per­met à ses clients de régler leur addi­tion en Bit­coins, le res­tau­rant refuse les paie­ments par carte ban­caire.

La Sirène, qui a ouvert ven­dre­di der­nier dans le quar­tier de l’Upper West Side, et se pré­sente comme un bis­tro fran­çais moderne. Il s’a­git du deuxième res­tau­rant « La Sirène » à New York. Le pre­mier se situe en centre-ville, dans le quar­tier du Lower Man­hat­tan.

La par­ti­cu­la­ri­té de ce res­tau­rant ? Comme l’a expli­qué le blog West Side Rag, il accepte les paie­ments en Bit­coin, espèces, chèque et Ame­ri­cain Express – mais refuse les cartes bleues Visa ou Mas­ter­card.

Restaurant paiement Bitcoin

Cer­tains inter­nautes, qui se sont expri­més dans l’es­pace com­men­taires du blog, ne semblent pas très enthou­siastes face à cette intia­tive. Une per­sonne a ain­si écrit :

« Ils prennent les Bit­coins, mais pas la Visa ? Com­ment pensent-ils pou­voir atti­rer des clients ? Ceci ne fait aucun sens. »

Un autre inter­naute s’est mon­tré tout aus­si réser­vé :

« Des Bit­coins, mais pas des cartes de cré­dit « clas­siques » (Visa, Mas­ter­Card) ? On dirait qu’ils ne cherchent qu’à atti­rer des « clients Ame­ri­can Express » (voya­geurs d’af­faires, hommes d’af­faires,…) ou des mil­le­nials avec le Bit­coin. Et qui paye encore par chèque ?. »

Alors que le mar­ché des cryp­to-mon­naies conti­nue de se démo­cra­ti­ser, de nom­breux com­mer­çants (y com­pris des res­tau­ra­teurs) réa­lisent qu’ils ont tout inté­rêt à accep­ter la mon­naie digi­tale de leurs clients.

En août der­nier, un res­tau­rant du New Hamp­shire a décla­ré qu’il accep­tait le Bit­coin pour tous les plats de sa carte.

Quelques jours après, Free Keane, une orga­ni­sa­tion pro-décen­tra­li­sa­tion et pro-bit­coin basée dans le New Hamp­shire, a révé­lé qu’un food truck de la région, le res­tau­rant « Bon Vivant », accep­tait désor­mais les paie­ments en Bit­coin.

Restaurant Bon Vivant

Mais le sec­teur de la res­tau­ra­tion est loin d’être le seul à se conver­tir au Bit­coin.

En novembre, la plus grande socié­té de taxi, Coope­ra­tive Radio­Taxi 3570, a annon­cé qu’elle accep­te­rait désor­mais les paie­ments en Bit­coin.

En juillet, Bic Came­ra, une chaîne de maga­sins japo­nais dédiée à l’élec­tro­nique, a com­men­cé à accep­ter les paie­ments en Bit­coin dans tous ses maga­sins, deve­nant ain­si le pre­mier grand com­mer­çant japo­nais à prendre en charge la cryp­to-mon­naie.

Et à Londres, les loca­taires d’un immeuble peuvent désor­mais régler leur dépôt de garan­tie avec la mon­naie numé­rique.

Si cer­taines villes voient fleu­rir le nombre de com­mer­çants qui se mettent au Bit­coin, il est plus com­pli­qué de dépen­ser sa cryp­to-mon­naies dans d’autres régions du globe, comme l’a mon­tré ce pro­gramme de télé­ra­li­té.

Réfé­rence : Cryp­to­coins­news




[wpcrypto_list]