Ripple

Ripple : Coinone lance Cross, une application de paiements transfrontaliers qui s’appuie sur la solution xCurrent

Coinone

La pla­te­forme d’échange de cryp­to-mon­naies sud-coréenne Coi­none a offi­ciel­le­ment lan­cé Cross – une appli­ca­tion qui s’appuie sur la tech­no­lo­gie xCur­rent de Ripple pour offrir des paie­ments trans­fron­ta­liers rapides et peu coû­teux.

Ripple a annon­cé ce lun­di que Coi­none Trans­fer, la filiale de Coi­none dédiée aux paie­ments, avait offi­ciel­le­ment lan­cé son ser­vice Cross. Il s’agit de la pre­mière appli­ca­tion de paie­ment ados­sée à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain en Corée du Sud. S’appuyant sur la solu­tion xCur­rent déve­lop­pée Ripple, elle doit per­mettre à des immi­grés locaux de trans­fé­rer faci­le­ment des fonds vers la Thaï­lande et les Phi­lip­pines.

Xcurrent RippleSelon Ripple, Cross se démarque des autres options de trans­fert d’argent pro­po­sées en Corée du Sud, dans la mesure où l’application ne s’appuie pas sur des outils ban­caires tra­di­tion­nels.

Un tel ser­vice a été ren­du pos­sible grâce à l’implémentation du réseau blo­ck­chain Rip­ple­Net, mais aus­si grâce à des par­te­na­riats noués par Coi­none avec la Siam Com­mer­cial Bank, pre­mière banque de Thaï­lande, et le prê­teur phi­lip­pin Cebua­na Lhuillier.

Une demande croissante

Paiement transfontaliersSelon Ripple, cette nou­velle appli­ca­tion répon­dra à un besoin crois­sant de trans­ferts de fonds trans­fron­ta­liers, alors que l’on recense en Corée du Sud une large com­mu­nau­té d’étrangers issus de Thaï­lande et des Phi­lip­pines.

Comme l’indiquent des médias locaux, on comp­tait en août der­nier 1,74 mil­lions d’immigrés dans le pays – soit envi­ron 3,4% de la popu­la­tion. Selon les sta­tis­tiques du Korea Immi­gra­tion Ser­vice pour 2017, au moins 153 000 per­sonnes venant de Thaï­lande et 58 000 indi­vi­dus issus des Phi­lip­pines tra­vaille­raient en Corée du Sud.

Cross compte leur per­mettre de béné­fi­cier de frais bien plus attrac­tifs que ceux pro­po­sés par les sys­tèmes tra­di­tion­nels, avec une com­mis­sion de seule­ment 1% par trans­fert.

L’expansion de Ripple

Ripple XrapidIl s’agit d’une année mou­ve­men­tée pour Ripple, qui cherche à favo­ri­ser l’adoption de ses ser­vices et à « dis­rup­ter » le sec­teur des paie­ments.

En sep­tembre, on appre­nait que PNC Trea­su­ry Mana­ge­ment, une filiale du PNC Finan­cial Ser­vices Group, avait rejoint Rip­ple­Net et comp­tait uti­li­ser xCur­rent.

En octobre, l’entreprise avait sor­ti Money­Tap, une appli­ca­tion de paie­ment déve­lop­pée conjoin­te­ment avec le groupe SBI Ripple Asia et d’autres banques, afin d’offrir des vire­ments ban­caires « en temps réel ».

De son côté, Coi­none Trans­fert avait annon­cé dès le mois de mai qu’elle qu’elle envi­sa­geait de s’appuyer sur xCur­rent. A l’époque, Won­shee Shin, son direc­teur des opé­ra­tions, avait expli­qué que cette solu­tion allait per­mettre à sa pla­te­forme d’offrir des ser­vices de paie­ment qua­si-ins­tan­ta­nés et peu coû­teux.

Réfé­rences : Coin­DeskCoinS­pea­ker

Mer­ci !




[wpcrypto_list]