Ripple

Ripple s’associe à l’archipel des Palaos pour créer une monnaie numérique nationale

Palaos

Après avoir conclu un par­te­na­riat avec la banque cen­trale du Bhou­tan en sep­tembre, Ripple va aider la Répu­blique des Palaos à créer sa propre mon­naie numérique.

Le réseau de paie­ment Ripple s’est asso­cié à la Répu­blique des Palaos pour aider cet archi­pel du Paci­fique à déve­lop­per sa propre mon­naie numé­rique. Dans le cadre de ce par­te­na­riat, l’en­tre­prise s’ef­for­ce­ra de mettre au point une mon­naie numé­rique ados­sée au dol­lar afin de faci­li­ter les paie­ments trans­fron­ta­liers effec­tués par les rési­dents de la répu­blique insulaire.

Selon l’an­nonce de Ripple, cette col­la­bo­ra­tion « devrait per­mettre de créer au cours du pre­mier semestre 2022 le pre­mier “sta­ble­coin” au monde sou­te­nu par un gouvernement ».

« Ripple offri­ra aux Palaos un accom­pa­gne­ment tech­nique, com­mer­cial, de desi­gn et de poli­tique », peut-on lire dans ce communiqué.

« Dans le même temps, les recherches concer­nant un “sta­ble­coin” ados­sé au dol­lar amé­ri­cain et ses cas d’u­sage – comme un registre d’en­tre­prise – sur le “XRP Led­ger” pour­raient offrir une alter­na­tive viable aux mon­naies numé­riques de banques cen­trales pour des pays comme les Palaos ».

Suan­gel Whipps Jr., le pré­sident de l’ar­chi­pel, a de son côté décla­ré qu’une mon­naie numé­rique natio­nale « offrait aux citoyens des Palaos un meilleur accès aux ser­vices financiers ».

Selon Ripple, les Palaos ont choi­si le XRP Led­ger car celui-ci offri­rait « des avan­tages signi­fi­ca­tifs comme la sca­la­bi­li­té, la vitesse et de faibles coûts », mais éga­le­ment car il est « neutre en car­bone et 120 000 fois plus effi­cient d’un point de vue éner­gé­tique que les blo­ck­chains par preuve de travail ».

« Nous sommes ravis de tra­vailler avec les Palaos pour les aider à atteindre leurs objec­tifs, aus­si bien finan­ciers que liés au cli­mat », s’est enthou­sias­mé James Wal­lis, vice-pré­sident des enga­ge­ments avec les banques cen­trales chez Ripple.

« Nous dis­po­sons d’une for­mi­dable oppor­tu­ni­té pour unir notre tech­no­lo­gie et notre expé­rience avec les carac­té­ris­tiques uniques des Palaos, afin d’a­voir un impact éco­no­mique et social pour le pays ».

Ce n’est pas la pre­mière fois que Ripple met en avant des consi­dé­ra­tions cli­ma­tiques et envi­ron­ne­men­tales. En février, l’en­tre­prise avait annon­cé son objec­tif d’at­teindre la neu­tra­li­té car­bone d’i­ci à 2030, en com­men­çant par faire du XRP un actif neutre en car­bone grâce à la solu­tion EW Zero. Déve­lop­pé par Ener­gy Web, cet outil open-source per­met aux entre­prises d’a­che­ter des tokens d’éner­gie renou­ve­lable pour les aider à atteindre une neu­tra­li­té carbone.

Ripple a éga­le­ment mené une levée de fonds de 44 mil­lions de dol­lars pour le four­nis­seur de ser­vices fin­tech Nel­net Rene­wable Ener­gy afin de l’ai­der à finan­cer des ini­tia­tives éco­lo­giques à tra­vers les États-Unis.

Depuis plu­sieurs années, Ripple fait face à une enquête menée par l’au­to­ri­té des mar­chés finan­ciers amé­ri­caine (la SEC), qui tente de déter­mi­ner si les tokens émis en 2013 l’ont été en tant que titres finan­ciers non régu­lés. Brad Gar­lin­ghouse, le PDG de la socié­té, estime que ces dif­fi­cul­tés juri­diques devraient arri­ver à leur terme en 2022.

Lors de la rédac­tion de cet article, le XRP s’é­chan­geait à 1,04 dol­lar, en hausse de 0,53% sur les 24 der­nières heures.

L’ac­tif, qui avait flam­bé de 340% depuis le début de l’an­née, avait tou­te­fois per­du près de 73% de sa valeur depuis son record his­to­rique de jan­vier 2018, à 3,84 dollars :

Cours Ripple (XRP) entre 2014 et 2021

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.