Bitcoin Démocratisation

« Bitcoin City » : le Salvador va ériger la première « ville Bitcoin » au monde et compte acheter pour 500 millions de dollars de BTCs supplémentaires

Salvador Bitcoin City

Le Sal­va­dor, pre­mier pays au monde à avoir fait du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle, compte éri­ger une ville autour de la pre­mière cryp­to­mon­naie. Le pays cen­tra­mé­ri­cain pré­voit éga­le­ment d’é­mettre pour 1 mil­liard de dol­lars d’o­bli­ga­tions afin de finan­cer le déve­lop­pe­ment d’une infra­struc­ture de cryp­to-minage et d’a­che­ter des BTCs supplémentaires.

La première « Bitcoin City » au Salvador

Le Sal­va­dor pour­suit son virage vers le Bit­coin. Nayib Bukele, son pré­sident, a annon­cé la créa­tion pro­chaine d’une ville autour de l’ac­tif numé­rique, qui sera bap­ti­sée « Bit­coin City » :

Cette ini­tia­tive a été dévoi­lée ce week-end au cours de la « Bit­coin Week Confe­rence », qui vise à célé­brer l’a­dop­tion crois­sante de l’ac­tif numé­rique au sein de la popu­la­tion salvadorienne.


« Bit­coin City » sera située le long du golfe de Fon­se­ca, près d’un vol­can. Le gou­ver­ne­ment pré­voit d’ins­tal­ler une cen­trale géo­ther­mique près de celui-ci, afin d’en faire une source d’énergie – à la fois pour cou­vrir les besoins de la ville et pour miner du Bitcoin.

«  “Bit­coin City” pro­po­se­ra une édu­ca­tion numé­rique et tech­no­lo­gique. La ville sera entiè­re­ment ali­men­tée en éner­gie géo­ther­mique et elle béné­fi­cier d’un sys­tème de trans­port public effi­cient et durable », s’est réjouit Nayib Bukele.

Selon le pré­sident Bukele, « Bit­coin City » accueille­ra des zones rési­den­tielles, des centres com­mer­ciaux, des res­tau­rants ain­si qu’un aéro­port. Dis­po­sée en forme de cercle, un sym­bole Bit­coin sera éri­gé en son centre.

Pour ten­ter d’at­ti­rer des rési­dents, la ville pro­po­se­ra des inci­ta­tions fis­cales allé­chantes : les habi­tants de « Bit­coin City » ne seront pas sou­mis à des impôts sur le reve­nu, sur la pro­prié­té ou sur les gains en capi­tal. Ils seront uni­que­ment sujets à la TVA, qui per­met­tra, selon M. Bukele, de finan­cer les infra­struc­tures publiques et l’en­tre­tien de la ville.

Bitcoin city Salvador

L’é­té der­nier, Nayib Bukele avait annon­cé qu’il comp­tait tirer pro­fit de l’éner­gie vol­ca­nique du pays pour miner du Bit­coin de manière « 100% propre, 100% renou­ve­lable et avec 0 émis­sion de CO2 ».

1 milliard de dollars « d’obligations Bitcoin »

Le déve­lop­pe­ment de cette « Bit­coin City » se fera avec la par­ti­ci­pa­tion active de plu­sieurs cryp­to-socié­tés de renom, comme la pla­te­forme d’é­change Bit­fi­nex et la socié­té d’in­ves­tis­se­ment Blockstream.

Cette der­nière a révé­lé que le pays comp­tait émettre des « obli­ga­tions Bit­coin ». Objec­tif : « accé­lé­rer le pro­ces­sus “d’hy­per­bit­coi­ni­za­tion” et éri­ger un nou­veau sys­tème finan­cier autour du Bitcoin ».

Un mil­liard de dol­lars « d’o­bli­ga­tions Bit­coin » seront ain­si émises grâce à un ins­tru­ment finan­cier déve­lop­pé par Blocks­tream sur le Liquid Net­work, un réseau de paie­ment ados­sé à une « side­chain » du Bitcoin.

Pour Blocks­tream, « cette offre d’o­bli­ga­tions sera attrac­tive pour de nom­breux inves­tis­seurs, comme des inves­tis­seurs en cryp­to­mon­naies, des inves­tis­seurs à la recherche de ren­de­ments, des “HODLers” et des per­sonnes ordinaires ».

500 millions de dollars pour développer une infrastructure de minage, 500 millions de dollars pour acheter du BTC

Sur ce mon­tant, 500 mil­lions de dol­lars seront uti­li­sés pour déve­lop­per une infra­struc­ture de minage ali­men­tée par de l’éner­gie vol­ca­nique (notam­ment au sein de « Bit­coin City »), tan­dis que les 500 mil­lions de dol­lars res­tants per­met­tront d’ache­ter d’autres BTCs. Alors que la pre­mière cryp­to­mon­naie s’é­change actuel­le­ment à envi­ron 59 000 dol­lars, le pays pour­rait ain­si déte­nir au total près de 2 000 Bitcoins.

De son côté, Bit­fi­nex pro­po­se­ra une pla­te­forme d’é­change de titres finan­ciers afin de conser­ver ces « obli­ga­tions Bitcoin » :

« iFi­nex [la socié­té-mère de Bit­fi­nex] va aider le gou­ver­ne­ment à rédi­ger sa loi sur les titres finan­ciers numé­riques “toké­ni­sés”  », a indi­qué Pao­lo Ardoi­no, direc­teur tech­nique de Bitfinex.

« Le gou­ver­ne­ment offri­ra à iFi­nex sa pre­mière licence dans ce nou­veau cadre régle­men­taire. Ain­si, le gou­ver­ne­ment du Sal­va­dor émet­tra et lan­ce­ra son obli­ga­tion liée au minage par de l’éner­gie vol­ca­nique grâce à des titres finan­ciers déve­lop­pés avec Bitfinex ».

À la mi-octobre, le gou­ver­ne­ment du Sal­va­dor avait uti­li­sé 4 mil­lions de dol­lars des pro­fits de son « Bit­coin Trust » pour bâtir un hôpi­tal vété­ri­naire au sein de la capi­tale, San Salvador.

Au début du mois de novembre, Nayib Bukele avait annon­cé qu’une autre par­tie des capi­taux de ce fonds allaient per­mettre de construire 20 nou­velles écoles .