Finance Technologie Blockchain

Un officiel du Trésor américain : de nouveaux cas d’usage blockchain doivent émerger

Trésor américain

L’un des offi­ciels du dépar­te­ment du Tré­sor des États-Unis a publié un article enthou­siaste au sujet de la blo­ck­chain, en appe­lant à plus de cas d’usage, de preuves de concept et de pro­jets pilotes s’appuyant sur cette tech­no­lo­gie.

craig fischerCraig Fischer, gérant de l’innovation au sein du Finan­cial Inno­va­tion and Trans­for­ma­tion (FIT), qui appar­tient au Bureau of The Fis­cal Ser­vice du Tré­sor amé­ri­cain, a publié un article au sein du Jour­nal of Govern­ment Finan­cial Mana­ge­ment.

M. Fischer y évoque le poten­tiel offert par la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, sa capa­ci­té à éli­mi­ner les inter­mé­diaires, et la manière dont elle peut per­mettre de réduire le temps et l’argent néces­saires au trai­te­ment des tran­sac­tions élec­tro­niques.

Il a affir­mé :

« La magie réside dans la façon inno­vante uti­li­sée par cette tech­no­lo­gie pour vali­der les tran­sac­tions, et par­ve­nir à un consen­sus au sein du réseau. »

Il a ajou­té que, si cette tech­no­lo­gie sus­ci­tait un inté­rêt crois­sant, c’est parce qu’elle peut per­mettre de réduire les fraudes et les erreurs, tout en amé­lio­rant la sécu­ri­té.

Il ajoute :

« Alors que la “com­mu­nau­té de la ges­tion finan­cière” com­mence à assi­mi­ler le fonc­tion­ne­ment de cette tech­no­lo­gie et à com­prendre ses appli­ca­tions poten­tielles, nous avons la pos­si­bi­li­té d’aborder les défis les plus urgents. »

Voi­ci les objec­tifs qu’il s’est fixés :

  • réduire la fraude et les erreurs de docu­men­ta­tions, qui contri­buent à des paie­ments non conformes
  • four­nir des pistes de véri­fi­ca­tion plus robustes, en temps réel
  • com­bat le cyber­crime
  • per­mettre une meilleure ges­tion des actifs phy­siques et numé­riques, comme les équi­pe­ments et les licences de logi­ciels
  • répondre aux défis liés aux dif­fé­rences de point de vue au sein d’un même gou­vern­meent
  • pro­té­ger les iden­ti­tés numé­riques

M. Fischer a éga­le­ment pré­ci­sé que la com­mu­nau­té de la ges­tion finan­cière devait s’emparer de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain qui per­met d’accroître l’efficacité, la trans­pa­rence et la sécu­ri­té des tran­sac­tions.

Il ajou­ta :

« Nous devons com­men­cer à déve­lop­per des cas d’usage, des preuves de concept et des pro­jets pilotes per­ti­nents. Mais les tests ne consti­tue­ront que le début de la solu­tion. »

Au début du mois d’Octobre, le Finan­cial Inno­va­tion and Trans­for­ma­tion (FIT) du Tré­sor amé­ri­cain avait annon­cé la mise en place d’un pro­gramme pilote visant à « tra­cker » des actifs phy­siques, comme des ordi­na­teurs ou des smart­phones, sur une blo­ck­chain.

John Hill, com­mis­saire adjoint du FIT, avait alors décla­ré :

« De nom­breuses inno­va­tions enthou­sias­mantes, qui sont en train d’arriver dans le sec­teur com­mer­cial, pour­raient être appli­quées à la ges­tion finan­cière fédé­rale. J’espère que ces deux pro­jets pilotes vont per­mettre de trou­ver des cas d’usage per­ti­nents, qui pour­ront capi­ta­li­ser sur ces tech­no­lo­gies pour amé­lio­rer l’efficience, la trans­pa­rence et le ser­vice client. »

Le pro­jet blo­ck­chain du FIT mobi­li­se­ra dif­fé­rents four­nis­seurs, char­gés de déve­lop­per un pro­to­type uti­li­sant la tech­no­lo­gie blo­ck­chain (ou celle des « registres dis­tri­bués»), afin de « tra­cker » et gérer des actifs phy­siques.

Réfé­rence : Cryp­to­Coins­News

Un offi­ciel du Tré­sor amé­ri­cain : de nou­veaux cas d’usage blo­ck­chain doivent émer­ger
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3729