Technologie Blockchain

L’UNICEF va investir jusqu’à 100 000 dollars dans 6 startups blockchain

unicef

Le Fonds des Nations unies pour l’en­fance (UNICEF) va finan­cer six entre­prises de l’é­co­sys­tème blo­ck­chain. 

Logo UnicefDans une annonce faite lun­di, l’U­NI­CEF a indi­qué avoir inves­ti jus­qu’à 100 000 dol­lars dans six star­tups blo­ck­chain, avec l’ob­jec­tif de « répondre aux défis mon­diaux grâce à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain ».

Ces inves­tis­se­ments s’ins­crivent dans un pro­gramme qui a déjà finan­cé 20 star­tups tech­no­lo­giques.

En jan­vier, l’a­gence avait révé­lé qu’elle comp­tait aider des entre­prises de cet éco­sys­tème :

« Nous sommes inté­res­sés par des socié­tés qui uti­lisent la tech­no­lo­gie des registres dis­tri­bués, et qui s’ap­puient sur méthodes inno­vantes “sca­lables” et appli­cables dans le monde entier », avait indi­qué l’U­NI­CEF dans un com­mu­ni­qué.

Ces star­tups sont toutes basées dans des pays émer­gents : Argen­tine, Mexique, Inde, Tuni­sie et Ban­gla­desh.

Voi­ci les six béné­fi­ciaires de l’i­ni­tia­tive de l’U­NI­CEF :

  • Atix Labs et Ones­mart, qui déve­loppent des pla­te­formes de sui­vi finan­cier,
  • Pres­cryp­to, qui planche sur un sys­tème per­met­tant de tra­cer l’his­to­rique médi­cal de patients,
  • Stat­wig, qui tra­vaille sur une pla­te­forme de livrai­son de vac­cins,
  • Uto­pixar, qui déve­loppe un outil de col­la­bo­ra­tion,
  • W3 Engi­neers, qui cherche à mettre en place un réseau fonc­tion­nant sans accès à inter­net.

Chris Fabian, conseiller prin­ci­pal d’U­NI­CEF Inno­va­tion, a expli­qué que le fonds inves­tis­sait dans des pro­jets « lorsque ses finan­ce­ments, son sup­port tech­nique et sa volon­té d’ai­der des popu­la­tions vul­né­rables pou­vait aider une tech­no­lo­gie à croître de la manière la plus juste et équi­table pos­sible ».

« La tech­no­lo­gie blo­ck­chain n’en est qu’à ses pré­mices – et se dressent encore devant nous beau­coup d’ex­pé­ri­men­ta­tions, d’é­checs et d’ap­pren­tis­sage, alors que nous réa­li­sons com­ment et dans quelles régions nous pou­vons tirer pro­fit de cette tech­no­lo­gie pour créer un monde meilleur », a‑t-il ajou­té.

Au-delà de ces finan­ce­ments, l’U­NI­CEF offri­ra un accom­pa­gne­ment tech­nique à ces entre­prises et leur per­met­tra de béné­fi­cier de son réseau d’ex­perts.

Celles-ci se sont enga­gées, de leur côté, à pro­po­ser un pro­to­type open-source au cours des 12 pro­chains mois.

Réfé­rences : Coin­Desk, UNICEF




[wpcrypto_list]