Bitcoin Démocratisation

Alors que le gouvernement pourrait l’interdire, une université vietnamienne prévoit d’accepter les paiements en Bitcoin

L'université FPT au Vietnam va accepter les paiements en Bitcoin

FPT, une uni­ver­si­té viet­na­mienne pri­vée, pré­voit d’ac­cep­ter le paie­ment des frais de sco­la­ri­té en Bit­coin  – alors que le gou­ver­ne­ment pour­rait inter­dire l’u­ti­li­sa­tion des cryp­to-mon­naies.

Cette uni­ver­si­té pos­sède des cam­pus dans les trois villes prin­ci­pales du Viet­nam (Ho Chi Minh, Hanoi et Da Nong). Selon son pré­sident Le Truong Tung, elle devrait pro­chai­ne­ment accep­ter les Bit­coin pour le paie­ment des frais de sco­la­ri­té par les étu­diants étran­gers.

Il explique ain­si sur sa page face­book que les Bit­coins per­met­tront à ces étu­diants de contour­ner de poten­tiels dis­po­si­tifs de contrôles des devises dans leurs pays res­pec­tifs.

Il déclare :

« Aus­si, FPT a déci­dé d’an­non­cer de manière offi­cielle la pos­si­bi­li­té d’une ins­crip­tion d’é­tu­diants étran­gers dans son uni­ver­si­té en uti­li­sant le Bit­coin  – ce qui va nous per­mettre d’at­ti­rer un plus grand nombre d’entre eux. »

FPT devient ain­si la pre­mière uni­ver­si­té viet­na­mienne a accep­ter un tel mode de paie­ment.

D’a­près le pré­sident de l’é­cole, FPT pré­voit par ailleurs d’in­té­grer les cryp­to-mon­naies telles que le Bit­coin dans son cur­sus uni­ver­si­taire, en par­ti­cu­lier pour les par­cours liés à la finance, au mana­ge­ment et à la banque.

Pour l’ins­tant, les étu­diants étran­gers pré­sents dans l’u­ni­ver­si­té ne sont que 100, soit 1% du corps étu­diant. Dr. Tung s’at­tend à ce que le Bit­coin lui per­mettre d’aug­men­ter ces chiffres et de séduire de nou­veaux jeunes étran­gers, alors même que le gou­ver­ne­ment viet­na­mien pour­rait inter­dire le Bit­coin comme mode de paie­ment.

Pour s’ins­crire, les étu­diants étran­gers pour­ront échan­ger leurs Bit­coins contre des dongs viet­na­miens, avant de pou­voir régler leurs frais de sco­la­ri­té. Mais ils auront éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de réa­li­ser une « dona­tion » de Bit­coins vers le por­te­feuille BTC déte­nu par l’u­ni­ver­si­té  – la cryp­to-mon­naie sera alors échan­gée en « mon­naie légale », des­ti­née à cou­vrir les frais de sco­la­ri­té.

Dr. Tung ajoute :

En prin­cipe, la FPT peut ouvrir un por­te­feuille Bit­coin pour les étu­diants qui dési­rent lui en envoyer. Plus tard, lorsque des régu­la­tions spé­ci­fiques auront été implé­men­tées, l’en­semble des étu­diants (natio­naux et étran­gers) pour­ront ain­si nous payer en Bit­coins.

Hier, la Banque de l’E­tat du Viet­nam a cla­ri­fié la posi­tion du pays concer­nant les cryp­to-mon­naies. Ain­si, le « Bit­coin et les autres mon­naies vir­tuelles ne consti­tuent pas des modes de paie­ment licites au Viet­nam ». Elle pour­rait inter­dire l”  »émis­sion, l’offre et l’u­ti­li­sa­tion du Bit­coin ». Elle aurait pré­vu des amendes allant de 150 à 200 mil­lions de VND (près de 8 000 euros) aux contre­ve­nants, ain­si que de pos­sibles pour­suites cri­mi­nelles.

Cer­taines voix semblent tou­te­fois res­ter opti­mistes face à cette annonce. c’est le cas de la pla­te­forme d’é­change Bit­coin Viet­nam, qui estime que cette annonce faite par le gou­ver­ne­ment ne devrait pas empê­cher les citoyens d’é­chan­ger et d’u­ti­li­ser des Bit­coins.

Réfé­rence : Cryp­to­coins­News




[wpcrypto_list]