Technologie Blockchain

Le géant Walmart a fait breveter une place de marché basée sur la technologie blockchain

Application Wallmart

Le géant du retail Wal­mart a obte­nu un bre­vet auprès de l’U.S. Patent and Tra­de­mark Office (USPTO). Il y pré­sente un sys­tème basé sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, qui s’inscrit dans sa volon­té d’étendre son offre de ser­vices numé­riques auprès de ses clients.

Walmart se tourne vers la technologie blockchain

Deman­dé en 2017 et obte­nu le 17 mai der­nier, ce bre­vet illustre les efforts four­nis par Wal­mart pour se tour­ner vers les nou­velles tech­no­lo­gies. On sait que la socié­té dis­pose déjà d’un arse­nal tech­no­lo­gique impres­sion­nant, avec notam­ment de nom­breux sys­tèmes avan­cés de sui­vi des colis, ain­si que des appli­ca­tions de l’internet des objets.

Selon ce docu­ment, le sys­tème pro­po­sé par Wal­mart per­met­tra d’assurer le sui­vi en temps-réel de pro­duits four­nis par des clients. Pour ce faire, la socié­té leur offri­ra la pos­si­bi­li­té d’enregistrer un article et de défi­nir un prix de revente, tout en s’appuyant sur sa place de mar­ché numé­rique.

Voi­ci ce qui est indi­qué dans la demande de bre­vet :

« La concur­rence crois­sante des “méthodes d’achat non tra­di­tion­nelles” induit une inci­ta­tion pour les détaillants “en dur” de res­ter à la pointe des nou­velles tech­no­lo­gies qui pour­raient amé­lio­rer l’expérience client. »

Le bre­vet pré­cise que cette inno­va­tion ne sera pas limi­tée aux détaillants, mais qu’elle s’adressera aus­si aux consom­ma­teurs, qui uti­lisent sou­vent un article pen­dant une période limi­tée et peuvent ensuite être ame­nés à vou­loir le revendre. Il indique qu’il s’agit d’un pro­ces­sus sou­vent com­pli­qué, dans la mesure où les consom­ma­teurs « doivent se débrouiller avec leurs propres sys­tèmes pour conve­nir d’une revente ulté­rieure ».

La pla­te­forme décrite est ain­si cen­sée four­nir « un sou­tien sup­plé­men­taire pour faci­li­ter consi­dé­ra­ble­ment la revente ulté­rieure d’articles», tout en englo­bant une varié­té d’interfaces telles que des navi­ga­teurs Web, des pla­te­formes mobiles et des points de vente phy­siques.

Ce der­nier bre­vet pré­sente de son côté « des enre­gis­tre­ments de don­nées de livrai­son de manière dis­tri­buée sur une blo­ck­chain», qui per­met­tront de suivre les tran­sac­tions lors de l’achat des pro­duits en gros, de leur revente aux clients, et de leur prise en charge par les trans­por­teurs.

Notons que ce chan­tier fait suite à une autre demande de bre­vet, qui décri­vait la volon­té de Wal­mart de gérer l’alimentation d’une flotte de camions de livrai­son grâce à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

Un suivi en temps-réel

Boutique WalmartPour effec­tuer une tran­sac­tion, le ven­deur et le trans­por­teur seront tenus de four­nir leurs clés pri­vées. Une fois appa­riées, la tran­sac­tion sera dif­fu­sée ins­tan­ta­né­ment sur le réseau –  même si elle pour­rait néces­si­ter une véri­fi­ca­tion préa­lable de la part de l’acheteur, du ven­deur ou du trans­por­teur avant qu’elle ne soit ajou­tée à la blo­ck­chain.

Ensuite, lorsque l’acheteur aura récep­tion­né son colis, le trans­por­teur devra uti­li­ser sa clé pri­vée afin de confir­mer la livrai­son. Cette tran­sac­tion sera alors immé­dia­te­ment ins­crite sur la blo­ck­chain, ce qui met­tra fin au pro­ces­sus d’achat.

Il reste désor­mais à voir si la vision de Wal­mart devien­dra une réa­li­té. En effet, l’entreprise a déjà dépo­sé au fil des ans un cer­tain nombre de bre­vets liés à la blo­ck­chain, et semble pour le moment hési­tante à mettre en place cette tech­no­lo­gie de manière opé­ra­tion­nelle.

Réfé­rence : CCN

Le géant Wal­mart a fait bre­ve­ter une place de mar­ché basée sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743