Bitcoin Produits dérivés financiers

La troisième banque des États-Unis va lancer un fonds Bitcoin

Wells Fargo

Wells Far­go va per­mettre à ses clients for­tu­nés de miser sur le Bit­coin à tra­vers un nou­veau fonds, lan­cé en par­te­na­riat avec le NYDIG et FS Investments.

Wells Far­go, une des plus vieilles banques des États-Unis et troi­sième banque du pays en termes d’ac­tif, a récem­ment dépo­sé une demande d’im­ma­tri­cu­la­tion pour un nou­veau fonds qui per­met­tra à ses clients de béné­fi­cier d’une expo­si­tion directe au Bit­coin.

Le récé­pis­sé de dépôt auprès de la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion – le gen­darme de la bourse amé­ri­caine – indique qu’il sera bap­ti­sé « FS NYDIG BITCOIN FUND I ». Ce fonds sera lan­cé conjoin­te­ment avec la socié­té d’in­ves­tis­se­ment spé­cia­li­sée dans le Bit­coin NYDIG et le gérant d’ac­tifs FS Invest­ments.

Le docu­ment révèle que Wells Far­go Clea­ring Ser­vices rece­vra des com­mis­sions pour chaque client qui sous­cri­ra au fonds par son inter­mé­diaire. Il indique éga­le­ment que la pre­mière vente de parts n’a pas encore eu lieu, et que Wells Far­go s’at­tend à ce que la durée du finan­ce­ment soit supé­rieure à un an.

Le NYDIG (New York Digi­tal Invest­ment Group) est déte­nu par la socié­té de ser­vices finan­ciers new-yor­kaise Stone Ridge Asset Mana­ge­ment. Celle-ci inves­tit depuis plu­sieurs années dans le Bit­coin – soit en effec­tuant des achats directs à tra­vers le NYDIG, soit de manière indirecte.

Le NYDIG a éga­le­ment récem­ment noué un par­te­na­riat avec JPMor­gan Chase pour lan­cer un autre cryp­to-fonds. Celui-ci vient s’a­jou­ter à la liste des 5 fonds ados­sés à des cryp­to­mon­naies pro­po­sés depuis quelques semaines par la banque, en par­te­na­riat avec Grays­cale Investments.

Le lan­ce­ment du nou­veau fonds de Wells Far­go semble témoi­gner de la popu­la­ri­té crois­sante des cryp­to­mon­naies auprès de nom­breux inves­tis­seurs for­tu­nés – une popu­la­ri­té qui a déjà atti­ré de grands noms de Wall Street tels que Gold­man Sachs, BNY Mel­lon, JPMor­gan Chase ou encore Mor­gan Stanley.

En mai, Dar­rell Cronk, pré­sident du Wells Far­go Invest­ment Ins­ti­tute, avait décla­ré à Busi­ness Insi­der que la cryp­to-sphère avait « enre­gis­tré une évo­lu­tion et une matu­ra­tion qui lui per­mettent désor­mais de consti­tuer un actif d’in­ves­tis­se­ment viable ».

Réfé­rence : Coin­Te­le­graph