Crypto-monnaies

Airdrops Crypto-Monnaies : le Guide Complet pour recevoir gratuitement des actifs numériques

Aidrops

Depuis plusieurs mois, un nombre croissant entités proposent ce que l’on appelle des airdrops – des programmes qui permettent à certains investisseurs d’obtenir gratuitement des coins.

Mais en quoi consiste un aidrop ? Quelles sont les raisons qui poussent certaines sociétés à offrir des tokens ? Et comment connaître les prochains airdrops dont il est possible de bénéficier ? 

Qu’est-ce qu’un airdrop ?

AidropUn airdrop – qui signifie littéralement “parachutage” en anglais – désigne une distribution gratuite de coins, organisée par une entité.

Parfois comparés à des échantillons gratuits, ils surviennent lorsqu’une startup, une équipe de développement, une entreprise ou une communauté décident d’offrir des tokens à certains utilisateurs, sans aucune contrepartie financière.

L’”airdropping” est une méthode fréquemment utilisée par les startups qui conduisent une ICO. Cette initiative va leur permettre de jouir d’une meilleure visibilité dans l’écosystème – un écosystème au sein duquel il est devenu nécessaire de se démarquer pour attirer des investisseurs.

Enfin, certains airdrops sont annoncés à l’avance dans le cadre d’une stratégie de marketing globale, afin de créer un “buzz” autour d’un projet. D’autres, moins préparés, ne pourront susciter un véritable engouement que s’ils sont effectués par une startup déjà bien en place.

Qu’est-ce qui peut amener une entité à proposer gratuitement des tokens ?

Qu’il s’agisse de chercher à fédérer autour d’un nouveau projet blockchain ou de récompenser des utilisateurs fidèles, il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser une entité à mettre en place un airdrop.

Pour récompenser ses utilisateurs :

Des tokens gratuits sont parfois fournis pour récompenser les utilisateurs d’un service, en guise de “remerciement” pour leur fidélité. Par exemple, Binance – la première plateforme d’échange au monde en termes de volumes – organise fréquemment des distributions de ce type :

Aidrop Binance pour l'Enjin Coin

Pour assurer une fonction de transfert pratique :

Des airdrops peuvent survenir lorsqu’une crypto-monnaie est “forkée” ou qu’un nouveau réseau est lancé.

Les détenteurs de Bitcoin (BTC) se sont ainsi vus remettre l’année dernière du Bitcoin Cash (BCH), sans avoir à débourser le moindre euro.

Parfois, un airdrop va permettre d’accompagner la mise en place d’un nouveau réseau. Voici quelques exemples :

  • l’airdrop du Callisto avait permis au détenteurs d’Ethereum Classic (ETC) de recevoir des CLOs,
  • des Ignis (IGNIS) avaient été offerts aux internautes possédant des NXTs,
  • des Bitcoins Private (BTCPs) avaient été reçus par les investisseurs détenant des Zclassics (ZCLs) et des Bitcoins.

Pour favoriser la décentralisation :

Les airdrops peuvent permettre d’améliorer le niveau de sécurité d’un réseau blockchain “Proof-of-Stake” en favorisant sa décentralisation.

C’était d’ailleurs la raison pour laquelle la startup OmiseGo avait décidé de distribuer une part non négligeable de ses tokens aux détenteurs d’Ethers :

"Nous pensons que le fait d’offrir à quelques centaines de milliers de détenteurs de crypto-monnaies la possibilité de devenir des validateurs 'Proof-of-Stake' permettra de renforcer le réseau. Nous espérons par ailleurs que ceci permettra de susciter un intérêt pour OmiseGo et ses mécanismes sous-jacents".

Pour mener une campagne marketing :

Comme mentionné ci-dessus, certaines startups peuvent décider de distribuer des tokens pour faire parler de leur ICO, et encourager des investisseurs à participer à leur levée de fonds.

Et l’on peut penser que cette tendance est amenée à prendre de l’ampleur, dans la mesure où Facebook, Google ou encore Twitter ont décidé d’interdire les publicités pour ces collectes, qui doivent désormais trouver des canaux alternatifs pour se faire connaître.

Les airdrops peuvent également permettre de favoriser l’usage d’une nouvelle crypto-monnaie. C’est ce qu’avaient décidé de faire les équipes de Nano (qui s’appelait alors ‘Raiblocks’), en proposant gratuitement des XRBs aux internautes qui résolvaient une “captcha” sur son site.

Comment savoir quels airdrops seront prochainement proposés ?

Aidrops de crypto-monnaiesIl est possible de trouver des informations au sujet des airdrops à travers de nombreux canaux :

  • des channels Slack, Discord ou Telegram
  • des groupes Facebook
  • les sites Reddit et Bitcointalk

Il existe également un certain nombre de sites qui ont été spécialement conçus pour référencer les différents airdrops. En voici quelques uns :

Enfin, vous pouvez suivre des comptes Twitter spécialisés, comme celui-ci.

Comment bénéficier d’un airdrop ?

Il suffit de faire se rendre sur Reddit pour constater qu’il existe parfois des confusions concernant la marche à suivre pour bénéficier de ces distributions.

Efforçons-nous de clarifier la situation.

Dans la majorité des cas, un coin “airdroppé” va s’appuyer sur le protocole Ethereum ERC-20. Il va donc être nécessaire d’utiliser un portefeuille compatible avec cette norme, comme MetaMask ou MyEtherWallet.

Notons par ailleurs que le portefeuille en question devra nécessairement être actif lors du “snapshot” – la “photographie” qui permettra, à un instant t, de définir le nombre de coins auxquels pourront prétendre les internautes.

La raison ? La plupart des entités qui conduisent des airdrops vont ainsi chercher à vérifier que certains utilisateurs ne génèrent pas un grand nombre d’adresses, afin de pouvoir obtenir un nombre substantiel de tokens.

Dans certains cas, les tokens convoités atterriront directement sur votre portefeuille – dans d’autres cas, il faudra suivre des règles précises pour pouvoir y prétendre. Vous devrez parfois suivre le compte Twitter du projet ou rejoindre son groupe Telegram jusqu’à la date de l’airdrop.

Ne pas négliger la sécurité

Malheureusement, de nombreux airdrops n’ont qu’un seul objectif : dérober les coins des participants.

Escroquerie Airdrop

Et avec un nombre croissant de distributions proposées chaque mois, certains internautes peuvent rapidement oublier certaines règles basiques en matière de sécurité.

Voici quelques conseils :

  1. Protégez vos clés privées. Ne croyez pas ceux qui prétendent que vous devez les leur fournir pour consulter le solde de votre portefeuille. Comme la blockchain d’Ethereum est transparente, vous pouvez savoir quels tokens sont stockés dans votre adresse Ethereum, sans fournir vos clés privées, grâce au service Etherscan.
  2. N’envoyez pas d’argent à qui que ce soit. Rappelez-vous qu’il n’existe aucune raison pour que l’on vous demande de l’argent afin de pouvoir participer à un airdrop. Nous vous recommandons de vous détourner des programmes qui requièrent une participation financière.
  3. Recoupez les sources officielles. Si une startup conduit un airdrop, elle a généralement du relayer l’information sur ses comptes de réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Reddit, BitcoinTalk,… Nous vous suggérons d’ y jeter un œil afin de assurer qu’une annonce n’émane pas d’individus peu scrupuleux, qui tenteraient de mettre la main sur vos données personnelles.

Conclusion

Les airdrops constituent, pour des startups, un moyen légitime de se faire connaître et de fédérer de nouveaux utilisateurs. Elles peuvent ainsi tenter de se faire une place dans un environnement devenu extrêmement concurrentiel.

De leur côté, les investisseurs auraient tort de se priver de la possibilité d’obtenir gratuitement des tokens, d’autant que ces distributions ne nécessitent qu’un minimum d’efforts. Il doivent toutefois faire preuve de prudence, et veiller à ne jamais révéler les clé privées de leur portefeuille.

Référence : InvestInBlockchain

Airdrops Crypto-Monnaies : le Guide Complet pour recevoir gratuitement des actifs numériques
5 (100%) 2 votes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Airdrops Crypto-Monnaies : le Guide Complet pour recevoir gratuitement des actifs numériques"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des