Minage

Asus veut aider les gamers à miner des crypto-monnaies avec leur carte graphique

Asus

Le géant tai­wa­nais Asus compte aider les gamers à tirer pro­fit de leur carte gra­phique pour miner des cryp­to-mon­naies.

Quantum CloudLa socié­té a annon­cé cette semaine avoir noué un par­te­na­riat avec Quan­tum Cloud, une entre­prise de déve­lop­pe­ment d’ap­pli­ca­tions de minage.

Asus compte ain­si offrir aux gamers la pos­si­bi­li­té de géné­rer des reve­nus pas­sifs en four­nis­sant une par­tie de la puis­sance de cal­cul de leur carte gra­phique lors­qu’ils ne l’u­ti­lisent pas. Les gains pour­ront être reti­rés via Pay­pal ou WeChat.

Voi­ci ce qu’in­dique le site de Quan­tum Cloud :

« La pla­te­forme de Quan­tum Cloud per­met aux gamers d’u­ti­li­ser leur GPU inoc­cu­pé pour géné­rer faci­le­ment des reve­nus. Lorsque vous démar­rez l’ap­pli­ca­tion, Quan­tum Cloud va uti­li­ser une par­tie de la puis­sance de votre GPU pour exé­cu­ter de puis­santes appli­ca­tions cloud. Celles-ci vont géné­rer des pro­fits pour la pla­te­forme, et vous allez en récol­ter une par­tie en fonc­tion du niveau de puis­sance que vous avez pu offrir ».

L’en­tre­prise indique notam­ment qu’un PC équi­pé d’une carte GTX 1070 serait sus­cep­tible de géné­rer envi­ron 10 dol­lars par mois.

Elle ne garan­tit tou­te­fois pas des pro­fits aux uti­li­sa­teurs de son logi­ciel :

« Les gains peuvent évo­luer en fonc­tion des per­for­mances des cryp­to-mar­chés, et ne peuvent être ni garan­tis, ni influen­cés d’une quel­conque manière par Quan­tum Cloud ».

Les mineurs font grise mine

Minage crypto-monnaiesLes cryp­to-mineurs tra­versent des moments dif­fi­ciles.

C’est notam­ment le cas de ceux qui se sont tour­nés vers le réseau Bit­coin : ils doivent faire face à la baisse du prix de l’ac­tif numé­rique, tout en com­po­sant avec une « dif­fi­cul­té de minage » encore très proche de son record his­to­rique. C’est la rai­son pour laquelle plu­sieurs cen­taines de mil­liers de péri­phé­riques de minage, en par­ti­cu­lier des modèles peu récents, auraient été décon­nec­tés du réseau en novembre.

La demande de cartes gra­phiques par les cryp­to-mineurs a elle aus­si chu­té au cours des der­niers mois. En août, le fabri­cant amé­ri­cain Nvi­dia avait du se résoudre à fer­mer sa divi­sion spé­cia­li­sée dans les cryp­to-mon­naies, et avait révé­lé une « baisse sub­stan­tielle » de son chiffre d’af­faires au cours du deuxième tri­mestre.

Le mois der­nier, Chris­to­pher Rol­land, l’un des ana­lystes de la socié­té de recherche Sus­que­han­na, avait confié à CNBC que les reve­nus de Nivi­dia liés aux cryp­to-mon­naies avaient été « proches de zéro » au cours du troi­sième tri­mestre 2018.

Réfé­rences : Coin­Desk, Quan­tum Cloud




[wpcrypto_list]